Symptômes d'un caillot de sang dans la jambe: comment reconnaître l'écart


La thrombose est une maladie caractérisée par la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux. Ils bloquent la lumière de la veine ou de l'artère et perturbent l'apport sanguin normal à un organe spécifique ou à une partie du corps. Les membres inférieurs sont le lieu de localisation fréquent des caillots sanguins. Si une personne qui a un caillot dans la jambe ne demande pas d’aide médicale à temps, la maladie peut entraîner la mort ou une invalidité.

La principale complication de la pathologie est la séparation d'un caillot sanguin qui, avec le flux sanguin, commence à voyager dans les vaisseaux sanguins. S'il atteint les artères du cœur ou des poumons, leur blocage se produit. Cela peut entraîner une augmentation des symptômes d'insuffisance pulmonaire et cardiaque ou un infarctus du myocarde. Un caillot de sang pénètre dans les vaisseaux cérébraux d'un patient, un accident vasculaire cérébral. Par conséquent, il est important de connaître les symptômes d’un caillot sanguin dans la jambe et de consulter un médecin en temps opportun.

Causes de la formation de caillots sanguins dans la jambe

Des caillots sanguins commencent à se former sur le fond des troubles de la coagulation. Dans les endroits où les vaisseaux sont endommagés, les caillots sont formés de cellules sanguines et de fibres de fibrine. Les plaques athérosclérotiques sont également un site de prédilection pour la coagulation.

Un caillot sanguin devient un obstacle à la circulation sanguine et de plus en plus de nouvelles cellules sanguines le rejoignent. L'inflammation de la paroi vasculaire est un autre facteur négatif affectant la croissance accélérée d'un caillot sanguin.

Ainsi, pour qu'un caillot de sang et des filaments de fibrine se forment dans la jambe, trois conditions sont nécessaires:

Perturbation de la coagulation du sang.

Violation de l'intégrité de la paroi vasculaire.

Ralentissement du flux sanguin.

Les déclencheurs qui contribuent au développement de la maladie sont:

La blessure qui en résulte aux membres inférieurs.

Chirurgie des veines des membres inférieurs ou des tissus mous.

Maladies infectieuses transférées.

Passe-temps long en position assise ou couchée.

Mode de vie sédentaire, faible activité physique.

La période de procréation et le début du post-partum. Dans ce cas, la thrombose sera due à des pics hormonaux dans le corps d'une femme.

Acceptation des contraceptifs hormonaux.

La présence dans le corps d'une tumeur cancéreuse de nature maligne.

Types de caillots sanguins dans la jambe

Le type de caillot de sang le plus dangereux est un caillot flottant. Un tel caillot de sang est situé sur une tige mince, qui peut se détacher à tout moment.

Distinguez également les caillots sanguins pariétaux, qui se forment le plus souvent autour de plaques athérosclérotiques. Ils représentent une menace moindre en termes de séparation, mais le risque d'embolie demeure.

Le thrombus occlusif est appelé une formation qui atteint une taille impressionnante, bloquant ainsi la circulation du sang dans les vaisseaux. De tels caillots se forment souvent dans les membres inférieurs.

Selon le lieu, le thrombus veineux est isolé, ce qui conduit au développement de thrombophlébite (défaite des veines saphènes) et de phlébothrombose (défaite des veines profondes des membres inférieurs). Il existe également des thrombi artériels, localisés dans les artères des jambes et provoquant une maladie appelée thrombose artérielle.

Symptômes d'un caillot sanguin dans la jambe

Dans un premier temps, la maladie peut se développer de manière cachée, en se donnant à savoir qu'après l'apparition des premières complications.

Cependant, environ la moitié des patients présentent les symptômes suivants:

Sensation de lourdeur dans les membres inférieurs.

Gonflement des jambes, non associé à une forte consommation d'alcool ou au surmenage.

Peau bleue des pieds.

Douleur éclatante dans les jambes d'intensité variable.

Fièvre locale et générale.

Inflammation des ganglions lymphatiques régionaux.

Douleur au contact des membres inférieurs.

Gonflement des veines superficielles, motif veineux sous-cutané accru sur les jambes, le bas de l'abdomen, les cuisses.

Ce sont des symptômes courants qui caractérisent la présence d'un caillot de sang dans la jambe.

La thrombose artérielle est accompagnée des symptômes suivants:

Engourdissement des extrémités, abaissement de la température corporelle au-dessous de la zone où le thrombus s'est formé.

Douleur qui tend à augmenter.

Perte de sensation des membres.

Quant aux thrombophlébites, dans lesquelles les thrombi sont localisés dans les veines superficielles, elles s'accompagnent des symptômes suivants:

Les veines deviennent denses, se développent.

Lorsque vous touchez les veines, la personne a mal.

La peau au-dessus des veines devient rouge.

Symptômes de la phlébothrombose, dans laquelle un thrombus se forme dans les veines profondes des jambes:

Peau bleue.

Lourdeur dans les jambes.

Douleur dans les membres inférieurs.

La formation de bulles sous-cutanées remplies de liquide.

Intoxication générale du corps.

Si un patient a une thrombose dans les artères des membres inférieurs, dans 10% des cas, il se terminera par une amputation. La thrombophlébite est presque toujours une complication des varices. Si vous ne traitez pas de thrombophlébite, la maladie sera accompagnée de récidives fréquentes et compliquée par le passage à une thrombose veineuse profonde des jambes.

Complications de caillots sanguins dans la jambe

Si un caillot sanguin se situe dans les veines profondes des membres inférieurs, le patient présente souvent une insuffisance veineuse chronique. Cette complication s'exprime en gonflement des jambes, en malnutrition des tissus. Au fur et à mesure que l'état pathologique progresse, le patient peut développer une gangrène, de l'eczéma et un ulcère trophique.

La complication la plus grave d'un caillot sanguin est l'embolie pulmonaire. En même temps, de petits morceaux de thrombus migrent avec le flux sanguin vers l'artère pulmonaire. Quand ils tombent dans sa partie étroite, le navire est bloqué. La perturbation du flux sanguin provoque une insuffisance respiratoire et cardiaque aiguë, il est donc impossible de sauver la victime.

L'infarctus du poumon, l'accident vasculaire cérébral, l'infarctus du myocarde, l'amputation d'un membre face à une gangrène en développement, la suppuration du thrombus et l'abcès sont d'autres complications d'un caillot sanguin dans la jambe.

Diagnostic de thrombus dans la jambe

Si une personne soupçonne un caillot de sang dans le membre inférieur, elle devrait consulter un médecin. Tout d'abord, vous devriez consulter un thérapeute qui donnera une référence à un phlébologue.

Déjà lors de l'examen initial, le médecin sera en mesure d'établir un diagnostic préliminaire. Pour détecter un thrombus dans la jambe, les tests suivants peuvent être effectués: test de marche, test de Homans, test de Lowenberg, tests de plaque, etc.

La phlébologie moderne dispose d’un nombre suffisant de techniques instrumentales permettant de détecter une pathologie:

Angiographie duplex des vaisseaux.

Rhéovasographie des membres inférieurs.

Une analyse clinique du sang ne permet pas de diagnostic, mais avec une thrombose, la RSE, les leucocytes et les plaquettes seront surestimés. Le patient doit donner son sang sur un coagulogramme et sur un test D-dimmer. Un examen complet vous permettra de collecter autant d’informations que possible sur l’état de santé du patient et de vous prescrire un traitement adéquat.

Traitement de thrombus dans la jambe

Si une personne a un caillot de sang dans la jambe, elle devrait être hospitalisée. Pourvu qu'une assistance médicale soit fournie rapidement, vous pouvez vous débarrasser complètement d'un caillot sanguin sans intervention chirurgicale. Cependant, aucun spécialiste ne peut garantir la récurrence de la maladie.

Si un diagnostic de thrombose artérielle est diagnostiqué chez un patient, le traitement suivant est indiqué:

Thrombectomie en cours, dans laquelle le caillot est enlevé par chirurgie. L'opération sur les navires peut être effectuée de manière ouverte et fermée. Le plus souvent, il est effectué en urgence. Une anesthésie locale est réalisée. L'anesthésie générale est indiquée pour les interventions de reconstruction (pontage, prothèses, thrombintimectomie).

Élimination de la cause première de la maladie à l'origine de la formation d'un caillot sanguin.

But des antispasmodiques: No-shpa, Papaverin, Baralgin. Les médicaments sont administrés par voie intraveineuse.

Administration intraveineuse de 10 000 UI d’héparine.

Effectuer un traitement antithrombotique en utilisant plusieurs médicaments. Commencez toujours le traitement par l’utilisation d’héparine de bas poids moléculaire. À l’avenir, le patient pourra se voir prescrire des médicaments tels que: Trental, Rhéopoliglukine, Aspirine, Acides nicotiniques.

Le traitement de la thrombophlébite par des méthodes conservatrices est réduit à la mise en œuvre des mesures suivantes:

Appliquer un pansement avec une pommade à l'héparine.

La nomination des anti-inflammatoires.

Réduction de la stase veineuse à l'aide de Troxérutine, d'Hydroxyéthyl Ruthoside, etc.

Si un patient développe une réaction inflammatoire aiguë de localisation, des antibiotiques sont prescrits.

Le membre affecté est bandé avec des bandages élastiques.

La fibrinolysine, la trypsine, la streptokinase, l'urokinase et d'autres fibrinolytiques sont utilisés pour dissoudre le thrombus.

Pour éclaircir le sang prescrit des anticoagulants.

L'hirudothérapie est efficace dans le traitement de la thrombophlébite. Pour la procédure utilisant des sangsues. L'opération est prescrite pour la thrombophlébite ascendante du tibia de la jambe et dans le cas où des caillots sanguins sont localisés dans les veines superficielles de la cuisse.

Si le patient est diagnostiqué avec une thrombose veineuse profonde des jambes, il est soumis à un repos au lit strict. La jambe affectée est fixée dans une position surélevée. Pour prévenir la formation de nouveaux caillots sanguins, on prescrit au patient de l'héparine, administrée au cours de la semaine. Ensuite, le patient est transféré à la warfarine. La durée de son utilisation est égale à six mois. Si une thrombose veineuse profonde est diagnostiquée à un stade avancé ou est compliquée par des troubles circulatoires graves, le patient est alors préparé pour la thrombectomie.

Pronostic et prévention

En l'absence de flux sanguin chronique, il est possible de récupérer complètement dans 70% des cas. D'autres patients ont besoin d'un traitement à long terme et parfois tout au long de la vie. Une embolie pulmonaire survient en moyenne chez 20% des patients présentant un caillot sanguin dans la jambe. La thrombose des vaisseaux profonds est le plus grand danger à cet égard. L'embole est fatal dans 5% des cas.

Les patients atteints d'un thrombus des membres inférieurs ayant reçu un diagnostic doivent reconsidérer leur régime alimentaire, en l'enrichissant en fruits de mer, légumes et fruits frais. Il est également important de maintenir un mode de vie sain, d’abandonner les mauvaises habitudes et d’être surveillé régulièrement par un médecin.

Éducation: Université de médecine et de médecine dentaire de Moscou (1996). En 2003, il a reçu un diplôme d'un centre médical éducatif et scientifique pour la gestion des affaires du président de la Fédération de Russie.

Cannelle - 6 propriétés bénéfiques éprouvées pour votre santé

Difficile de dormir? En savoir plus sur les 3 recommandations de l'expert somnologov contre l'insomnie

Qu'est-ce qu'un caillot de sang dans la jambe

Si des caillots sanguins se forment dans les veines superficielles des membres inférieurs, cela signifie qu'une thrombose est apparue dans la jambe. En règle générale, un caillot sanguin obstrue complètement ou partiellement les vaisseaux sanguins, ce qui peut avoir des conséquences extrêmement négatives. Avec la thrombose veineuse, le sang ne circule pas librement dans les veines. En raison de la violation du flux sortant, il se produit une stagnation accompagnée d'un gonflement et d'une peau bleue. Un thrombus est une conséquence de la mauvaise performance du système anticoagulant lorsqu'il s'épaissit.

Plus souvent, des caillots apparaissent dans la zone des dommages aux parois vasculaires ou dans la zone de localisation des plaques athérosclérotiques. Au fil du temps, des filaments de fibrine s'y déposent et une micro-inflammation se développe, à l'origine du premier thrombus. Croissance du caillot due à la superposition de masses thrombotiques. Lorsque leur excédent devient, le flux sanguin s'arrête dans le membre inférieur.

Ce qui fait un caillot de sang chez une personne

Au début, le thrombus est mou, mais avec le temps, la structure s'épaissit. Sous la pression du sang, le caillot se détache de la paroi vasculaire et se décompose en fragments. Certains sont détruits, d'autres se dirigent vers les organes, ce qui constitue un grave danger pour le fonctionnement ultérieur du corps. Les caillots sanguins formés dans les grosses veines sont particulièrement dangereux. Après la séparation, ils migrent dans le sang, provoquant un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque, une embolie pulmonaire ou la mort.

Le groupe à risque comprend le groupe de personnes suivant:

  • les hommes après 40 ans
  • femmes ménopausées
  • avec l'obésité
  • avec malnutrition
  • boire beaucoup d'alcool
  • avec activité réduite (physique),
  • les femmes enceintes
  • après une intervention chirurgicale sur les grosses articulations ou l'abdomen,
  • abuser de café,
  • les fumeurs
  • patients atteints de cancer
  • prendre des médicaments hormonaux.

Comment reconnaître les caillots sanguins

Selon les premiers signes, il est très difficile de déterminer la thrombose des jambes. La formation insidieuse se forme souvent dans la jambe en raison d'une longue posture. Les symptômes de la maladie se confondent donc facilement avec la fatigue physique ordinaire des membres inférieurs. Les principaux signes d’un caillot sanguin dans la jambe sont une décoloration de la peau. Sur la zone touchée, la peau devient rouge-bleuâtre, le processus s'accompagne de gonflement et de douleur.

À quoi ressemble un caillot de sang?

Pour voir un caillot de sang dans la veine de la jambe, vous devez examiner soigneusement et sentir les membres inférieurs. Si rougeur ou condensation au niveau des artères, douleur à la palpation, on peut parler de thrombophlébite. Parfois, la température sur le site compacté est considérablement augmentée. Souvent, les symptômes d'un caillot sanguin dans la jambe ne sont pas présents du tout, mais visuellement, la tumeur est visible dans les petites tumeurs et les zones bleuâtres, comme sur la photo.

Après la formation d'un thrombus dans la veine, des symptômes complètement différents peuvent apparaître. Le patient a souvent des muscles du mollet douloureux lors de la flexion des pieds, une entorse au niveau des vaisseaux affectés, une inflammation des articulations du genou, des jambes lourdes, en particulier en fin de journée. Les symptômes secondaires sont le malaise général, la faiblesse, la fièvre, l'œdème.

Les patients couchés souffrent souvent de phlébothrombose des veines profondes des jambes. Voir un médecin après les premiers symptômes d'un caillot de sang dans la jambe est un must. Le médecin évaluera les signes de la pathologie du corps, prescrira des procédures de diagnostic: échographie et tests de coagulation du sang. La méthode de traitement est choisie individuellement, en fonction du type et de la localisation du caillot sanguin, de la présence de maladies concomitantes.

Symptômes d'un caillot de sang

Comment comprendre qu'un caillot de sang s'est cassé? Immédiatement après le détachement d'un caillot dense chez une personne, il se produit une augmentation de la fréquence cardiaque et une diminution de la pression. L'approvisionnement en sang des organes se détériore, un effondrement se produit, accompagné d'une douleur à la poitrine. Ces symptômes sont caractéristiques de l'infarctus du myocarde. Le patient a une rétention urinaire, des difficultés avec la prononciation des mots, de la déglutition, parfois une personne perd conscience. En raison du dysfonctionnement de l'estomac et de la plénitude des organes internes, des douleurs abdominales sont ressenties.

Le manque d'air et l'essoufflement provoquent une insuffisance respiratoire, ce qui provoque une cyanose. Une pneumonie par infarctus se développe souvent ou une pleurésie est détectée, à laquelle la température corporelle augmente. Parfois, la maladie est accompagnée d'une hémoptysie. Si le thrombus n'est pas traité, le système immunitaire réagit au bout d'un moment: une éruption cutanée apparaît, une pleurésie réactive se développe et la concentration en éosinophiles augmente dans le sang.

Que faire quand un caillot de sang dans la jambe

Dès que les premiers signes de séparation d'un caillot sanguin dans la jambe sont détectés, le patient doit immédiatement bénéficier d'un repos au lit, d'un repos complet et d'appeler une ambulance. Prédire le sort du patient est impossible, car la mort survient parfois en quelques minutes. Pour sauver le patient, le médecin prend une décision en fonction de la situation. La localisation du thrombus est importante. Si une personne a le temps d'accoucher à l'hôpital, les mesures suivantes seront prises pour sauver sa vie:

  • chirurgie pour enlever un caillot coincé,
  • installation d'un filtre veineux au cava capable d'intercepter un thrombus détaché,
  • l'introduction d'une grande quantité d'anticoagulant dans le vaisseau (héparine souvent utilisée).

Bien que la thrombose veineuse profonde soit équivalente à une catastrophe, la séparation d’un caillot sanguin dans les membres inférieurs est rare. Pour que cela se produise, il est nécessaire que trois raisons soient réunies:

  1. Inflammation veineuse. Même le degré initial de varices indique une pathologie. La présence de varicosités sur les jambes est un processus inflammatoire facile. Il a besoin d'une thérapie en temps opportun pour ne pas attendre la formation d'un caillot sanguin.
  2. Ralentissement du flux sanguin. Se produit avec un style de vie sédentaire. Sans le travail du système musculaire ne sera pas le ton normal des parois veineuses. Il n'est pas nécessaire de faire des exercices de musculation ou de courir. Vous devez marcher régulièrement et apprendre à respirer dans l'estomac pour favoriser la circulation.
  3. Augmentation de la coagulation sanguine. En raison de la malnutrition augmente la viscosité du sang, des caillots se forment. Pour se liquéfier, il est nécessaire d'inclure dans l'alimentation des produits tels que les betteraves, l'ail, la farine d'avoine, les œufs, les graines de tournesol et les produits à base de lait aigre. En plus d'un régime alimentaire spécial, vous pouvez également prendre des médicaments (aspirine).

Les conséquences

Parfois, les caillots se dissolvent d'eux-mêmes. Cela se produit avec une alimentation saine, un mode de vie actif, l'abandon de l'alcool et le tabagisme. Cependant, cela ne se produit pas immédiatement. Parfois, il faut plusieurs années pour se débarrasser d'un caillot de sang. Si la maladie n'est pas traitée, les troubles circulatoires peuvent entraîner des problèmes de peau, des muqueuses sèches et des modifications auto-immunes. En raison d'une nutrition insuffisante des tissus, leur mort va progressivement se produire - une gangrène va se produire, ce qui entraînera une perte du membre.

Obstruction veineuse

La thrombose des vaisseaux des membres inférieurs est un facteur de risque important de complications thromboemboliques dangereuses, quel que soit le lieu de l'occlusion. Toutes les variantes d'obstruction veineuse sont divisées en 2 types:

  1. Occlusion dans le système de la veine cave supérieure,
  2. Occlusion des vaisseaux de la veine cave inférieure.

Les caillots sanguins dans les veines des jambes sont toujours une lésion du réseau veineux de la veine cave inférieure, lorsqu'un caillot sanguin se forme dans la lumière de l'un des nombreux vaisseaux. La présence d'un caillot sanguin devient la cause du ralentissement du flux sanguin et de l'augmentation progressive de la taille du caillot. Au début du processus pathologique, il n'y aura pas de signes extérieurs, mais à mesure que l'état des membres inférieurs se détériore, les symptômes de la maladie apparaissent. Il est extrêmement difficile de reconnaître un thrombus dans les veines profondes, mais s’il affecte les vaisseaux superficiels, il est possible de déterminer s’il existe un blocage. Vous devez savoir quelle est la thrombose des veines des membres inférieurs pour pouvoir consulter un spécialiste à temps et éviter des complications mortelles.

Thrombose veineuse profonde des jambes

Causes de la pathologie

La thrombose veineuse aiguë des membres inférieurs se produit sous l’action des facteurs les plus significatifs suivants:

  1. Lésion traumatique externe ou interne de la paroi veineuse,
  2. Inflammation intravasculaire
  3. Changements génétiques dans le système de coagulation du sang.

Les conditions importantes qui entraînent la formation d'un caillot sanguin dans la veine de la jambe sont les suivantes:

  • manque d'activité motrice normale
  • varices
  • pathologie infectieuse et inflammatoire de n'importe quel endroit,
  • la présence de mauvaises habitudes (fumer),
  • surpoids associé à l'hypertension et au diabète
  • hormonothérapie à long terme
  • tumeurs malignes,
  • manipulations chirurgicales.

La thrombose veineuse des membres inférieurs est le plus souvent une combinaison de plusieurs facteurs défavorables, parmi lesquels la lésion de la paroi interne des veines des jambes et la survenue d'un processus inflammatoire à l'intérieur du vaisseau sont les plus significatives. Les facteurs provocateurs accélèrent la formation de l'occlusion et augmentent le risque de séparation des caillots sanguins avec le développement de complications dangereuses.

Les causes de thrombophlébite des membres inférieurs sont associées à l'adhésion à une infection intravasculaire, ce qui augmente considérablement le risque pour la vie et la santé humaines.

Options pour les lésions occlusives

Les maladies thrombotiques suivantes sont à la base des problèmes thrombotiques:

  1. Varices des membres inférieurs saphènes,
  2. Thrombophlébite affectant les troncs vasculaires superficiels ou profonds,
  3. Syndrome postthrombophlébique.

Dans tous les cas de modifications pathologiques des vaisseaux, des conditions sont réunies pour la fermeture complète ou partielle de la lumière des veines. Les problèmes de pieds sont plus facilement identifiés par une thrombose occlusive de la grande veine saphène. Sur le fond de la thrombose profonde de jambe, la sévérité des symptômes est basse. Dans tous les cas, dans le contexte de la maladie variqueuse, il est nécessaire de surveiller attentivement les manifestations externes de la maladie, même en l’absence de signes de thrombose veineuse.

Manifestations et symptômes

Dans chaque situation, il est nécessaire de surveiller la présence de symptômes en fonction de la maladie. Une thrombose suspecte des jambes peut être en présence des symptômes suivants:

  • la jambe fait régulièrement mal en marchant,
  • sur le fond de la charge ou au repos, douleur à l'aine des femmes et des hommes, ou inconfort à l'intérieur de la cuisse,
  • il y a un gonflement du pied ou de la jambe,
  • changements de couleur de la peau, en particulier dans les zones de veines dilatées,
  • la température corporelle augmente.

Toutes les variétés de lésions veineuses occlusives ont leurs propres caractéristiques: il est important de savoir quels sont les symptômes de la thrombophlébite et quels sont les premiers signes de la thrombose.

Varices

Les problèmes de veines surviennent le plus souvent chez les femmes. Les symptômes typiques de la maladie incluent les symptômes suivants:

  • modifications externes de la peau des jambes associées à l'apparition de veines dilatées et tortueuses,
  • syndrome douloureux de gravité variable (allant de la sensation de tiraillement à la douleur intense après l'exercice),
  • l'apparition de crampes dans la région des jambes, principalement la nuit.

En l'absence de complications, les varices sont un problème esthétique et un facteur de risque de thrombose. Il est extrêmement difficile de comprendre indépendamment lorsque la situation s'aggrave et à quoi ressemble un thrombus à la jambe. Par conséquent, lorsqu'un syndrome douloureux apparaît ou s'aggrave, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Maladie variqueuse compliquée

Le processus inflammatoire dans les varices crée les conditions propices aux complications dangereuses: le diagnostic rapide de la thrombophlébite du membre inférieur est un facteur majeur dans la prévention des troubles graves du flux sanguin dans les jambes associés à une occlusion vasculaire. La thrombophlébite se caractérise par les symptômes suivants:

  • augmentation de la température corporelle totale
  • maintenir la température normale des pieds douloureux,
  • teinte bleutée de la peau due à la dilatation des petites veines saphènes,
  • douleur intense dans les jambes en mouvement et au repos,
  • gonflement des tissus.

La détection et le traitement de la thrombophlébite aiguë des veines saphènes doivent être effectués à l’hôpital: il est absolument inacceptable que l’automédication soit réalisée avec des méthodes traditionnelles inefficaces.

Occlusion des veines surales

La localisation la plus fréquente de la thrombose primitive de la jambe est le système des veines surales (profondes) de la jambe. Les signes typiques d'un caillot sanguin dans la jambe sont:

  • douleur de gravité différente dans la région du mollet au repos et au toucher,
  • gonflement des pieds et des chevilles,
  • sensation de distension interne du membre inférieur après la journée de travail.

La thrombose des veines de la jambe est difficile à détecter. Si vous enregistrez les plaintes, vous devriez donc consulter votre médecin à temps et procéder à un examen complet.

Thrombose veineuse de la cuisse

L’occlusion de la grande veine saphène de la cuisse se manifeste par les signes lumineux suivants:

  • douleur intense, comme des veines dans les jambes,
  • gonflement de la cheville fémorale,
  • teinte cyanotique de la peau avec veines superficielles dilatées,
  • douleur à l'aine intermittente.

Souvent, il s’agit du syndrome de douleur prononcé dans la thrombose et l’apparition d’un réseau compliqué de vaisseaux dilatés permet de poser un diagnostic précis. Le risque le plus élevé d'embolie pulmonaire survient lorsqu'un caillot sanguin se forme dans la zone des plexus pelviens et veineux de la hanche. Il est donc nécessaire de surveiller l'état du système vasculaire des membres inférieurs et de réaliser un traitement préventif à temps.

Principes de diagnostic

Un chirurgien vasculaire ou un phlébologue sait comment détecter un caillot sanguin et quoi faire en cas de risque élevé de thromboembolie. Le succès d’un diagnostic repose sur le renvoi rapide à un spécialiste. En plus de l'examen standard et des tests spéciaux, le médecin se référera aux études suivantes:

  1. Détermination en laboratoire de l'état du système de coagulation du sang à l'aide d'un coagulogramme
  2. Échographie triplex,
  3. Pléthysmographie par impédance (détermination du volume de sang veineux accumulé dans les vaisseaux des jambes),
  4. Thermographie (évaluation de la réponse à la température dans différentes parties du pied douloureux),
  5. Phlébographie (méthode de contraste aux rayons X permettant de détecter la thrombose des jambes)
  6. La tomographie (TDM ou IRM) est réalisée en fonction des indications au stade de la préparation à l'intervention chirurgicale.

À la réception chez le phlébologue

L’examen complet a pour but principal de déterminer la présence et l’emplacement de l’occlusion. De plus, le médecin doit déterminer avec précision le risque de complications et le risque de thromboembolie: sachant que la thrombose des jambes est dangereuse, il est important de traiter la thrombose des membres inférieurs en tenant dûment compte de la détérioration soudaine de l'état et de l'apparition de symptômes de blocage des vaisseaux vitaux.

Traitement tactique

Si une lésion occlusive est trouvée dans les veines des jambes, un traitement efficace doit être instauré dès que possible. Selon le type de maladie et la gravité des troubles du flux sanguin, 2 méthodes de traitement principales sont utilisées:

Le médecin sait comment traiter la thrombose. Vous devez donc consulter un spécialiste et suivre attentivement tous les conseils et toutes les recommandations d'un phlébologue.

Traitement de la toxicomanie

Les tâches obligatoires et les plus importantes de la thérapie conservatrice incluent:

  • restauration de la perméabilité des vaisseaux et amélioration du flux sanguin veineux,
  • empêcher une nouvelle augmentation de la taille du caillot de sang formé,
  • prévention des épisodes répétés de blocage des veines,
  • élimination du risque de séparation des thrombus et prévention des formes mortelles de thromboembolie,
  • prévention de la forme chronique de la maladie - maladie postthrombophlébique.

Les anticoagulants sont le type de médicament principal et le plus efficace. Ils permettent au médecin de réduire la taille du caillot intravasculaire et d'éviter le risque de thromboembolie dangereuse. De plus, dans la thérapie complexe, des compte-gouttes avec des solutions qui réduisent la viscosité du sang et diverses options pour les préparations vasculaires sont nécessairement utilisés.

Traitement chirurgical

La tâche principale de l'intervention chirurgicale est d'éliminer l'occlusion. La thrombectomie est réalisée en accès libre, mais uniquement en cas d'urgence. Deux variantes sont utilisées: thrombectomie totale et partielle (palliative). Dans certains cas, il est nécessaire d'imposer une anastomose vasculaire pour rétablir un flux sanguin normal vers les extrémités. Pour chaque patient, le médecin choisira la méthode de traitement individuellement.

L'intervention planifiée implique l'utilisation de méthodes mini-invasives réalisées sous contrôle de la phlébographie.

Les interventions chirurgicales endovasculaires (thrombolyse, filtre de cava) aident à réduire le risque de complications au cours de la chirurgie et à éliminer efficacement le caillot du système veineux des jambes. En période postopératoire, il est nécessaire de poursuivre le traitement médicamenteux, dont la durée peut être de plusieurs mois. Une surveillance médicale sera obligatoire pendant toute la durée de la thérapie.

Mécanisme des caillots sanguins dans les jambes

Trois facteurs sont au cœur du processus de formation.

  • La première raison de la formation d'un caillot sanguin est une violation des propriétés rhéologiques normales (fluidité) du sang. Il devient épais, visqueux, donc il se déplace beaucoup plus lentement, il est nécessaire de surmonter une résistance considérable, la pression artérielle augmente. Les morceaux sont susceptibles de former des caillots par cet attribut uniquement.
  • La deuxième raison est la stase de sang. En conséquence, la question est différente. On peut parler de varices, être dans la même position pendant longtemps, s'immobiliser avec un repos au lit forcé, rester debout longtemps (en particulier pour les ouvriers, y compris les enseignants et les cuisiniers).

  • Le troisième point concerne les dommages mécaniques causés à un navire. Pas nécessairement à la suite d'une blessure. Cela peut inclure, entre autres, un événement diagnostique, une vascularite (inflammation de la paroi de l'artère ou de la veine).

Pas toujours parler du système. Peut-être un développement isolé en raison de facteurs individuels.

Toutes les raisons sont sujettes à évaluation à la fois. L'identification d'une condition spécifique est réalisée dans le cadre d'un diagnostic approfondi.

La base du mécanisme sont les moments spécifiés. En outre, le processus se développe selon le même schéma typique.

Un caillot est formé, constitué de protéines et de cellules sanguines. Il a différentes tailles et structures.

  • Les caillots sanguins veineux ne se déplacent presque jamais. Ils sont immobiles, car la pression dans ces navires est plus basse et certaines vannes les maintiennent partiellement.
  • Artériel - bouge et peut obstruer le cours avec le développement de la mort rapide. Il n'y a pas de vannes et la pression est plus élevée.

Ensuite, tout dépend du cas. Occlusion de degré inégal, dans la localisation différente est possible. Avec une taille minimale de caillot, les symptômes sont maigres, il reste du temps pour les premiers secours, le transport à l'hôpital et le traitement.

De telles chances ne tombent pas toujours. Plus souvent, cela se passe dans l'autre sens. Blocage rapide et nécrose tissulaire. Invalidité ou décès suite à des complications graves.

Il est nécessaire d'agir rapidement si l'on souhaite préserver l'activité sociale et professionnelle et l'existence biologique.

Symptômes de blocage veineux

Les manifestations sont déterminées par la défaite. Ils appellent deux types principaux:

  • Le premier est le blocage des vaisseaux superficiels ou thrombophlébite.
  • Une autre forme est accompagnée d'une violation du travail des vaisseaux profonds, cette espèce est beaucoup plus dangereuse, car elle provoque souvent une gangrène et des complications mortelles.

Signes de thrombose des vaisseaux superficiels

Le tableau clinique évolue relativement rapidement. Le déploiement complet prend de quelques minutes à une heure.

Les signes de thrombose sont typiques et suffisamment spécifiques pour détecter un problème même à l'œil nu:

  • La rougeur de la peau au-dessus de la surface impliquée dans la violation des veines ressemble à une ecchymose.
  • Augmentation de la température locale. L'hyperhémie et les modifications de l'indice thermométrique sont typiques du processus inflammatoire ou du blocage des vaisseaux.
  • Grande douleur. Détecté par la palpation du site.
  • L'intensité est significative, diminue tout en maintenant la même position du corps.
  • Par nature, le syndrome est ballot, pressant, pulsant dans le temps avec le battement de coeur.
  • La sensation est ressentie, ce qui est typique d'un problème vasculaire.
  • Compactage. On le retrouve à la palpation, à l'examen physique.
  • Violation de l'activité motrice du membre. Une personne ne peut pas marcher, ce qui est associé à un fort syndrome de douleur.

Les symptômes se développent rapidement, une régression spontanée progressive est possible, mais ce n'est pas un indicateur d'amélioration. Plutôt addictif.

La probabilité de complications est d'environ 40%, le moment optimal pour le début des mesures thérapeutiques est de 2 à 3 heures. Ensuite commencent les changements irréversibles dans les tissus.

Symptômes de thrombose veineuse profonde

La clinique est prononcée, elle se déploie aussi rapidement que dans le cas d'une lésion de vaisseaux externes.

Une liste indicative de signes est la suivante:

  • Lourdeur dans les membres. On a l'impression que du plomb a été versé dans la jambe.
  • Activité motrice réduite à presque zéro.
  • Puffiness Les tailles augmentent en une fois et demi. Selon la gravité, peut-être plus. Ceci est le résultat d'une violation du flux veineux, d'une stagnation du sang et de la lymphe.
  • Avoir froid. Palpation et subjectif.
  • Cyanose de la peau. Si la rougeur est typique de la thrombose des structures externes, c'est le contraire.

Si la région fémorale est touchée, le tableau clinique est plus diversifié:

  • Sévère douleur dans la jambe affectée.
  • Les symptômes d'un caillot sanguin dans la jambe sont accompagnés d'un changement de couleur: tout d'abord, la peau devient pâle, il y a une teinte marbrée. Puis devient violet, sombre.
  • Gonflement important des jambes.
  • Bulles, bulles remplies d'exsudat séreux.

Le résultat dans les deux cas est la gangrène. Mourir de membres de tissu.

Sans intervention chirurgicale, le processus est rarement auto-limité, il se propage plus loin, entraînant une nécrose massive, une septicémie, un choc et une mort relativement rapide.

Caractéristiques typiques des lésions veineuses - localisation de caillots sanguins dans un environnement isolé.

Ils sont relativement rarement détachés du lieu de leur propre éducation et se déplacent le long du canal du navire. C'est presque impossible. Par conséquent, la manifestation généralisée n'est pas trouvée.

Signes de blocage artériel

La variabilité de cet état est beaucoup plus grande.

Bien que les thrombi d'origine similaire soient moins fréquents, ils ont tendance à migrer dans tout le corps, indépendamment du lieu de formation principal. Par conséquent, les manifestations des pieds sont relativement rares.

Si nous ne parlons que d’eux, le tableau clinique sera le suivant:

  • Douleur intense sur le site de la blessure. L'intensité augmente avec la pression, la palpation. Les premiers signes d’un caillot sanguin dans la jambe sont toujours associés à des sensations douloureuses de caractère lancinant et oppressant.
  • Un point typique est la pâleur de la couche cutanée. Frileux. Lorsque touché, il y a une température corporelle basse nettement marquée localement.
  • Sensibilité altérée. Au fur et à mesure de sa progression, ce symptôme se retrouve également. Au début, à un degré minimum, puis plus fort.
  • La chute du moteur, activité fonctionnelle des jambes de l'implication. Accompagné de l'incapacité totale de se pencher, marcher. Dans ce cas, le syndrome douloureux persiste tout au long de l'urgence.
  • Gonflement. Jambe a l'air bouffie, grandement élargie.

Couronné par une image de nécrose. Mourir de tissu.

Dans tous les cas décrits, il y a suffisamment de temps pour les premiers soins, le transport du patient à l'hôpital chirurgical et des mesures médicales à prendre. En moyenne, on parle d'une heure ou trois maximum. Du tout.

Des signes d'intoxication générale apparaissent plus tard, après des modifications structurelles irréversibles de la part des tissus de la jambe.

Il s'agit d'une augmentation de la température corporelle globale, de la faiblesse, de la somnolence, des nausées, des vomissements, des frissons, des maux de tête, de l'incapacité de naviguer correctement dans l'espace. Probablement le développement d'une intoxication par le sang - la septicémie.

Les activités de récupération dans ce cas sont effectuées en soins intensifs. Les chances d'une issue favorable sont vaguement faibles.

Traitement en fonction du type de thrombose

Les méthodes de récupération dépendent de la nature du processus pathologique.

La défaite des veines profondes nécessite un traitement chirurgical primaire, s'il n'y a pas d'autre moyen d'aider. Mais essayez d'abord de résoudre le problème de manière conservatrice.

Quels médicaments sont prescrits:

  • Thrombolitique pour dissoudre le caillot. Urokinase, Streptokinase. Avoir un effet prononcé. Mais créer beaucoup de "côté".
  • Agents antiplaquettaires. Héparine et ses dérivés ou analogues. Dans le cadre de l'assistance d'urgence. Pour une utilisation prolongée ne sont pas strictement appropriés.
  • Le moyen de restaurer la circulation sanguine. Reopoliglyukin et d'autres.
  • Administration parentérale de solutions pour rétablir le flux sanguin. Par voie intraveineuse

Ensuite, tout dépend des résultats. En l'absence de conduite, élimination mécanique des caillots sanguins de manière opératoire, thrombectomie ouverte ou endovasculaire.

Dans certains cas, pratiquer l'installation d'un filtre à cava, ce qui arrêtera les caillots, mais cette technique est rare.

La défaite des veines externes ou thrombophlébite nécessite approximativement les mêmes mesures. Seuls les dosages de médicaments diffèrent.

En général, cette condition a des prévisions légèrement meilleures et moins de risques de complications.

  • Anti-inflammatoire d'origine non stéroïdienne. Kétorolac, Nimésulide, Nise.
  • Fonds basés sur l'héparine.
  • Phlébotonique. Detraleks, Venarus, Troxerutin et analogues. Utilisé pour rétablir un écoulement lymphatique veineux normal.
  • Peut-être porter des tricots de compression. L'opération est aussi une mesure extrême.

En ce qui concerne la lésion des artères des jambes, la technique chirurgicale est considérée comme la principale méthode. Dans la plupart des cas, seul cela a du sens.

Toutes les autres techniques sont désignées ultérieurement comme auxiliaires. Par exemple, l’utilisation du même héparine et de ses analogues.

Dans tous les cas, sans exception, le processus pathologique nécessite un traitement supplémentaire de l’état primaire qui provoque la thrombose. Que ce soit l'athérosclérose, le diabète et d'autres problèmes.

Sans s'attaquer à la cause fondamentale, rien ne sert de rien. C'est une mesure à court terme. La même chose va arriver très bientôt.

S'il existe une telle opportunité, vous devez normaliser l'état. Arrêtez de fumer, buvez de l'alcool, respectez une activité physique acceptable.

Contrairement aux idées reçues, la thrombose n'implique pas un long repos au lit, mais plutôt le contraire. Dès que le patient se sent capable de bouger, vous devez le faire.

Le flux sanguin et les processus métaboliques sont rétablis, ce qui a un effet positif sur la rééducation.

Le retrait d'un caillot de sang d'une veine de la jambe ou de l'artère nécessite une période de récupération. La durée totale est de 2-3 semaines.

Cela dépend du début de la thérapie. La plupart des patients peuvent s'attendre à des résultats positifs.

La survie est de 95%, les chances de maintenir la pleine capacité de travail et de guérir totalement aux premiers stades du traitement, si la récupération est au début de moins de 2 heures du début de la maladie, sont également déterminées à un niveau de 90 à 98%.

Au fur et à mesure que le trouble progresse, la probabilité d'un bon résultat est beaucoup plus faible et diminue proportionnellement aux heures passées en inactivité.

Les perspectives artérielles ont presque toujours des perspectives pires, car elles peuvent pénétrer dans les artères pulmonaires et coronaires et provoquer une mort subite.

Un caillot sanguin ressemble à un caillot sanguin de différentes tailles, en fonction de sa forme et de son diamètre. On peut parler d'un degré de risque variable. Mais dans ce cas, il y a une énorme proportion de hasard.

Une perspective plus précise peut être décrite par le médecin traitant.

Conséquences possibles

Les complications les plus fréquentes sont les suivantes:

  • AVC À la suite de la séparation d'un caillot sanguin et du blocage des vaisseaux cérébraux.
  • Crise cardiaque. Si les artères coronaires sont impliquées. L'essence des deux processus pathologiques réside dans la disparition des tissus. Nerveux et musculaire respectivement. Le résultat dans de nombreux cas est fatal.
  • Gangrène Membres massifs de mort cellulaire. Particulièrement caractéristique du blocage des veines des jambes.
  • Embolie pulmonaire. Conduit presque instantanément à la mort sans possibilité de guérison.
  • Une septicémie, un état de choc lorsque les soins sont retardés n'est pas le fond d'une nécrose des membres.

Il en résulte une invalidité ou un décès. En fonction des conséquences développées.

En conclusion

Des caillots sanguins dans la jambe se forment sous l’influence d’une maladie ou d’une affection tierce. De nulle part, le problème n'est pas pris, il est presque impossible.

Les facteurs de formation nécessitent une correction en premier lieu, ainsi que les symptômes du processus pathologique.

Aux premiers signes, il est recommandé d'aller à l'hôpital, appeler une ambulance. Le pronostic et la probabilité de préserver la vie et sa qualité dépendent de la vitesse à laquelle le traitement commence.

Loading...