Dysenterie Adulte

22 février 2017, 16h54 Articles d'experts: Daria Dmitrievna Blinova 0 3,945

La diététique pour la dysenterie (maladie aiguë provoquée par une infection du côlon) est un élément important d'un traitement complexe. Le régime alimentaire pour la dysenterie aide à éliminer les toxines et à renforcer l'immunité. Grâce à la nutrition thérapeutique, l'équilibre sel-eau est rétabli: une nutrition thérapeutique bien choisie aidera le corps à lutter contre la bactérie Shiggela à l'origine de la maladie. Le fonctionnement des processus digestifs dans le corps humain. En adhérant strictement au cadre de la nutrition, le rétablissement peut être considérablement accéléré et les formes chroniques de la maladie peuvent être prévenues.

Important à savoir! Même les parasites "négligés" peuvent être éliminés à la maison, sans intervention ni hôpital, avec l'aide trouver des détails >>>

Informations générales

Au premier stade de la maladie, qui dure plusieurs jours, le régime n ° 0a est utilisé. Lorsque le nombre de toxines dans le corps du patient commence à diminuer, prescrivez la nutrition conformément aux recettes du tableau de diététique n ° 4. À mesure que vous récupérez, le régime alimentaire pour la dysenterie devrait devenir plus diversifié, passant du régime à un régime sain et normal.

C’est vraiment IMPORTANT! Dvornichenko V .: "Je ne peux recommander qu'un moyen d'éliminer rapidement les parasites et les microbes du corps" Apprendre.

But de l'alimentation

Il est important de traiter le traitement de la dysenterie de manière globale. Le médecin prescrit une ordonnance et un régime médicamenteux. Une thérapie nutritionnelle appropriée aide à éliminer les toxines du corps, à normaliser les processus métaboliques et à augmenter l'immunité pour accélérer la lutte contre les infections. La diététique vise à prévenir l'apparition de formes chroniques. En particulier, dans le cas de la dysenterie, le régime vise à épargner les intestins. Ceci peut être réalisé en sélectionnant les bons aliments et la manière dont ils sont traités thermiquement avant d'être consommés. Dans toute forme de maladie, le régime alimentaire doit être complet et équilibré. Un mode d'alimentation fractionnaire peut être choisi (prise de nourriture 5–8 fois par jour). Lorsque la dysenterie est très dangereuse, les vitamines, les minéraux, les protéines animales et végétales ainsi que les graisses sont insuffisants.

Principales recommandations

Pour une récupération plus rapide, le médecin prescrit un traitement médicamenteux ayant pour objectif: l'élimination des toxines et la normalisation de l'équilibre hydrique du corps. Le plus souvent, la recette du traitement comprend des médicaments contenant des enzymes. Ils aideront à digérer les aliments. La façon la plus efficace de transformer des aliments en dysenterie consiste à cuisiner pour un couple. Les plats cuisinés sont autorisés.

Le saviez-vous? Les parasites sont très dangereux - il est prouvé que ces créatures inoffensives provoquent le cancer! Peu de gens le savent, mais il est très facile de s'en débarrasser. lire plus loin.

Excluez tout aliment susceptible d’améliorer la fermentation (il est interdit de boire du lait, utilisez des fibres grossières). Vous pouvez manger du pain sec, des soupes légères, quelques œufs par jour. Il est souhaitable de boire du thé vert, du café et du cacao sans lait, gelée. Si les selles sont déjà revenues à la normale, le régime alimentaire devient plus diversifié: les céréales, les légumes bouillis, la viande, le poisson (variétés à faible teneur en matière grasse) sont autorisés. Après avoir récupéré de la dysenterie, il est recommandé de ne pas se pencher sur les fruits et légumes épicés, laitiers, épicés et crus.

Numéro de régime 4 pour la dysenterie

Un tel régime est prescrit pour réduire le risque de poursuite du processus inflammatoire et pour normaliser la stabilité de la fonction du système digestif. En outre, cet aliment est prescrit pour la tuberculose, la colite (aiguë et chronique), la fièvre typhoïde, la gastro-entérocolite. Dans ce mode d'alimentation, des conditions sont créées qui peuvent éliminer l'inflammation, réduire la fermentation et la pourriture et restaurer les fonctions qui ont été violées. Le menu de régime minimise les dommages mécaniques à la paroi intestinale.

L'essence du régime

Permet de limiter la quantité de matières grasses et de glucides consommés à la limite la plus basse des besoins physiologiques du patient. De ce fait, l'apport en calories est réduit. La consommation de protéines animales et végétales reste normale et la teneur en chlore et autres irritants chimiques est volontairement réduite. Tout produit qui favorise la sécrétion de bile, tout produit diurétique est interdit. Tout ce qui stimule les fonctions de sécrétion, il est difficile de digérer, il est absolument impossible de manger. Composition biochimique: protéines - environ 100 grammes, matières grasses - 65 à 70 grammes, glucides - pas plus de 260 grammes. Apport calorique - 2000-2100 kcal. Apport en sel autorisé - 9 g Vous devez boire plus de 1,5 litre d'eau. La nourriture pour la dysenterie devrait être prise environ 6 fois par jour, au chaud, le repos au lit est obligatoire.

Faites attention! Nous vous prions, ne serrez pas avec l'élimination des parasites, cela ne fera qu'empirer Nettoyez l'histoire de Dvornichenko Victoria >>

Qu'est-ce que vous pouvez manger et quoi pas?

Lorsque le régime n ° 4 est recommandé de manger les aliments suivants:

  • pain de blé sec, galette,
  • veau, bœuf, poulet (sans graisse),
  • poisson sans graisse
  • œufs à la coque ou frits sans huile,
  • fromage cottage, kéfir aigre,
  • huile naturelle
  • la farine d'avoine,
  • soupe légère, muqueuse,
  • pommes cuites au four.
Produits strictement interdits lors du traitement de la dysenterie.

Dans le régime alimentaire de la dysenterie, il est recommandé d'exclure tout ce qui peut nuire au règlement du processus de digestion, à la restauration des fonctions intestinales. Tout aliment pouvant entraîner des microtraumatismes aux parois de l’estomac. Une attention particulière doit être portée à l'exclusion du régime alimentaire des éléments suivants: pâte au beurre, pain de seigle, viande et poisson gras, lait, produits laitiers gras, kéfir jeune, fruits frais, fruits séchés. Il est interdit de boire de l’eau gazeuse, de l’eau douce, des boissons contenant du lait, du kvas, de l’alcool, la plupart des jus (si nécessaire, les jus peuvent être dilués dans de grandes quantités d’eau). Au bénéfice du patient iront de telles boissons: thé, menthe et vert, décoction avec l'ajout de cassis, coing.

Les régimes numéro 4 et le numéro 4 b

Le régime numéro 4b peut être utilisé après le régime numéro 4; la différence essentielle réside dans l'apport en calories (il peut atteindre jusqu'à 3600 kcal par jour) et un plus grand choix de produits, parmi lesquels: viande de poulet, caviar kéta et noir, riz, légumes bouillis, confiture et confitures Il est permis d'ajouter des épices à des plats - cannelle, laurier, vanille, légumes verts. Les produits visés par cette interdiction sont: le jus de raisin, les boissons gazeuses, les épices et les sauces chaudes, l’orge, le sarrasin, le lait, ainsi que tous les gras, le beurre frit et les viandes fumées.

La phase de transition vers le régime alimentaire normal est réalisée à l'aide de la ration 4 B. Il est recommandé de manger des aliments jusqu'à 5 fois par jour. Il est intéressant d'ajouter du beurre à chaque repas, environ 15 grammes. Autorisé à utiliser de l'huile végétale, mais en quantité très modérée. Les légumes ne sont pas autorisés à manger du chou blanc, des navets, des oignons, de l'oseille. Vous ne pouvez pas boire de kvas et de boissons gazeuses.

Régimes numéro 2, numéro 3

Ils sont utilisés pour stimuler la fonction motrice de l'estomac et des intestins, réduire la fermentation et la formation de gaz. La valeur énergétique du régime peut atteindre 2900 kcal. Sont exclues les recettes qui nécessitent l’utilisation de la panure, des œufs durs, du lait entier, de la crème sure, de la crème, des fibres brutes (solides, avec des cailloux ou avec une peau épaisse de fruits et de légumes). Vous pouvez boire des boissons contenant du lait avec modération.

Boulettes de poisson

Ingrédients - Sandre émincé 200 g, riz 20 g, beurre 20 g, eau 70 g.

  1. Mélangez la bouillie de riz refroidie préparée avec de la Sandre émincée.
  2. Ajouter le beurre, saler au goût. Mélangez bien.
  3. Rouler les boules, les cuire à la vapeur pendant environ 20 minutes, en fonction de la taille.
Retour à la table des matières

Thé de rose musquée

À partir des produits autorisés, préparez des plats simples et savoureux utiles pour la dysenterie.

4 cuillères à soupe de baies d'églantier séchées versez un litre d'eau chaude. Le thé doit être infusé de 10 minutes à plusieurs heures. La perfusion doit être bouillie au moins deux fois dans un bol en émail. Ajoutez du sucre ou du miel si vous le souhaitez. Il est recommandé d'utiliser 30 minutes avant les repas. Il est également recommandé de préparer une gelée de pommes préparée en faisant cuire 35 g de pommes tranchées dans 2 tasses d'eau avec 20 g de sucre. Pour obtenir la consistance souhaitée, effilez les pommes bouillies et ajoutez-y 2 c. l fécule de pomme de terre.

Pensez-vous toujours qu'il est douloureux de se débarrasser des parasites?

À en juger par le fait que vous lisez maintenant ces lignes, la victoire dans la lutte contre les parasites n’est pas de votre côté.

Et avez-vous déjà pensé à la chirurgie? C'est compréhensible, parce que vous avez un organisme interne, et son bon fonctionnement est un gage de santé et de bien-être. Mauvaise humeur, manque d'appétit, insomnie, dysfonctionnement du système immunitaire, dysbiose intestinale et douleurs abdominales. Tous ces symptômes vous sont familiers.

Mais peut-être est-il plus correct de traiter non pas l'effet, mais la cause? Nous vous recommandons de lire l'histoire de Dvornichenko Victoria, pour ne pas vous blesser, vous pouvez vous débarrasser des parasites. Lire l'article >>

Régime de dysenterie

Il est important de comprendre que, lorsque des symptômes de dysenterie apparaissent, vous devez faire appel à un médecin ou à une ambulance chez le médecin en cas de maladie grave. Cependant, si un patient présente une forme légère de dysenterie et qu'il ne voit aucune raison de s'inquiéter, il est nécessaire de savoir qu'au cours du traitement, un régime alimentaire particulier doit être observé, car les bâtonnets dysentériques affectent les parois intestinales (sa muqueuse).

Dans les premiers jours de la maladie, accompagnée d'une grave intoxication, il est recommandé de prendre des aliments liquides toutes les quelques heures: compotes diverses, gelée, bouillon de viande, jus de fruits, gelée. Ne consommez pas de boissons gazeuses, d'aliments denses (même de la purée de pommes de terre) et de lait. Cela ne gênera pas le tube digestif et aidera à prévenir l'accumulation de gaz.

Après la disparition des signes d'intoxication, il est nécessaire de manger souvent, en petites fractions jusqu'à sept fois par jour. Dans le même temps, il est nécessaire de privilégier les aliments protéinés, sans toutefois abandonner les graisses et les glucides. Les repas doivent rester mélangés et complets.

Il est recommandé d’utiliser des soupes de mucus avec des céréales sur une décoction de légumes, du sarrasin bouilli, du porridge à base de riz et d’avoine, frotté au tamis, des œufs, du poisson cuit à la vapeur ou bouilli, ainsi que de la viande sous forme de purée de pommes de terre ou de souffles, des mousses de baies légèrement acides. Consommez davantage d'aliments contenant les vitamines suivantes: acide ascorbique, rétinol, phylloquinones (K1) et vitamines B. Quelques jours plus tard, vous pourrez manger des aliments solides: pain blanc sec, poisson ou viande râpé bouilli, fromage cottage, pommes au four.

Il est également important de boire beaucoup de liquide pour éviter la déshydratation. Les régimes aident à accélérer le processus de guérison, ont un effet positif sur l’évolution de la maladie et préviennent l’apparition de la dysenterie chronique.

Éducation: Institut médical de Moscou. I. M. Sechenov, spécialité - «Médecine» en 1991, en 1993 «Maladies professionnelles», en 1996 «Thérapie».

Voies d'infection possibles

Les bactéries ont une grande viabilité. Dans un environnement favorable existent dans les aliments jusqu'à 6 mois. Transmis d'une personne infectée présentant des symptômes prononcés ou d'un porteur ne présentant aucun signe particulier de la maladie. Les porteurs de bactéries sont souvent les mouches et les cafards. Vous pouvez être infecté en buvant de l'eau brute, des aliments contaminés, des légumes et des fruits non lavés. Favoriser la pénétration de l'infection et des mains sales. Le second nom de l'infection est "la maladie des mains non lavées".

Un danger particulier est représenté par les travailleurs de la restauration publique et de l'approvisionnement en eau. Dans leur environnement, l’infection se propage rapidement et en grande quantité. Même une épidémie est possible.

Stades et formes de la maladie

La maladie est caractérisée par des stades aigus et chroniques. La phase aiguë est caractérisée par des degrés légers, modérés et sévères.

Dans le premier cas, le patient se rétablit en une semaine, parfois même sans savoir qu'il existe un bacille dysentérique dans son corps.

Cependant, il existe une probabilité de transition d'une toxicité aiguë à une pathologie chronique car le traitement a été effectué de manière non professionnelle.

Les principaux symptômes de la dysenterie sont les suivants:

  1. Manque d'appétit.
  2. Faiblesse
  3. Mal de tête
  4. Douleur dans l'abdomen
  5. Grondement fréquent ou continu.
  6. Vomissements.
  7. Haute température
  8. Diarrhée fréquente avec du sang.

Le plus grand danger est causé par des complications, puisque les parois intestinales sont touchées, la digestion est perturbée, des saignements intestinaux se produisent. La maladie entraîne déshydratation, intoxication, perte de vitalité.

La dysenterie est diagnostiquée à l'aide de tests de laboratoire - culture bactérienne. Le traitement est prescrit sur la base du tableau clinique global et des analyses.

En plus des médicaments, un régime alimentaire est prescrit, qui peut être différent dans chaque cas.

Après une perturbation grave, le corps doit être déchargé et récupéré. Tout d'abord, cela concerne les organes digestifs.

Recommandations diététiques générales

Le premier jour de la maladie, vous devez boire plus de liquides. Le renouvellement du corps en eau devrait avoir lieu toutes les 3 heures. Vous pouvez utiliser de la compote, de la gelée, du thé, en particulier de l'eau minérale non gazeuse, médicinale. Jus de fruits, boissons gazeuses, café, thé fort, lait devraient être évités. Vous pouvez manger du bouillon de viande de volaille et le premier gras doit être égoutté.

Après la disparition des symptômes aigus, la nourriture peut être variée. Il y a un besoin souvent, mais en petites portions. Les porridges, les soupes de légumes avec du gruau, la purée de pommes de terre, les œufs, la viande de volaille bouillie, le poisson bouilli sont autorisés.

Après quelques jours, vous pouvez entrer des aliments solides: pain noir, biscuits à levure chimique, fromage cottage, pommes au four.

Le corps doit être reconstitué avec des vitamines du groupe B, de l'acide ascorbique, du rétinol et des phylloquinones. La nourriture pour la dysenterie devrait être légère et équilibrée. La préférence devrait être donnée aux aliments protéinés, mais il ne vaut pas la peine d'abandonner les glucides et les lipides.

Régime chronique

Cette phase de la maladie est caractérisée par l’absence de symptômes aigus et une gêne constante dans l’intestin. L'exacerbation provoque diverses maladies du système digestif. Le régime devrait accompagner la personne constamment. Les produits doivent être bouillis, cuits au four et cuits à la vapeur. Catégoriquement, vous ne pouvez pas manger de nourriture qui irrite les intestins et provoque des flatulences. La liste des produits interdits comprend les éléments suivants:

  • lait entier
  • viande grasse
  • poisson frit
  • viande fumée
  • nourriture en conserve
  • les épices et les saveurs,
  • mayonnaise, ketchup,
  • pain complet
  • bonbons
  • le café
  • du chocolat
  • l'alcool,
  • boissons gazeuses
  • la bière
  • chou
  • les légumineuses
  • raisins

Chez les adultes, le régime alimentaire continue jusqu'à ce que l'état se normalise et que les organes digestifs commencent à fonctionner normalement. Les parents doivent contrôler la nutrition des enfants. Les nouveaux produits sont introduits dans l'alimentation du patient avec l'autorisation du médecin.

Alimentation des enfants

Le principe du régime alimentaire des enfants atteints de dysenterie n'est pas très différent de celui d'un adulte. Elle exclut également les aliments qui augmentent la flatulence et provoquent la fermentation. Le premier jour de la maladie, l'enfant n'est pas obligé de manger. Donnez beaucoup de liquide: thé, compote, décoctions. Dès le deuxième jour, ajoutez le bouillon de viande, le porridge, l'œuf à la coque. Le lait est complètement exclu, le beurre est ajouté en petite quantité. Limitez le sucre et tous les bonbons.Après la disparition des symptômes, un régime protéiné, décrit pour les adultes, est prescrit. Manger 5 à 7 fois par jour. Les repas doivent être frais et hachés, la température confortable. Ne donnez pas de nourriture trop chaude ou trop froide.

Les produits à base de lait aigre sont introduits progressivement. Commencez avec du fromage cottage, puis ajoutez du yaourt naturel et du kéfir. Les légumes doivent également être présents dans l'alimentation, mais il est nécessaire d'exclure les choux et les pois. Les fruits peuvent être presque n'importe quoi. Non recommandé que les raisins, les prunes et les cerises aigres. Vous pouvez préparer des jus de vitamines à partir de fruits ou de légumes. Bon effet sur les organes digestifs compotes de fruits secs.

Pour bonbons doivent commencer en dernier. Tous les produits doivent subir un traitement thermique complet: eau de cuisson, eau bouillante et bouillante.

Les nouveau-nés ont leurs propres caractéristiques. Puisque les bébés ne mangent que du lait, la mère doit suivre le régime. Cela modifiera la composition et la valeur nutritionnelle du lait.

Pour toute manifestation ou suspicion de dysenterie, l'enfant doit être montré à un médecin. Il est possible que la maladie commence avec un stade bénin de la maladie, puis sévère. Le risque n'en vaut pas la peine et un délai de traitement plus long encore.

Mesures de prévention des maladies

Personne n'est à l'abri de la dysenterie. Les adultes et les enfants en sont infectés. Mais chez les enfants, c'est beaucoup plus courant. La raison en est que les légumes, les fruits et les mains ne sont pas lavés. La maladie peut être prévenue en suivant certaines règles:

  1. Les légumes et les fruits traitent l'eau chaude.
  2. Toujours se laver les mains avant de manger.
  3. Ne pas acheter de la nourriture dans des endroits douteux et avec de mauvaises conditions d’assainissement.
  4. Conservez les aliments dans des emballages fermés, dans des casiers et au réfrigérateur.

Par hygiène, la dysenterie peut être évitée. En cas d'infection, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin pour éviter des complications graves.

Symptômes de la dysenterie

Malaise général, faiblesse, frissons, fièvre, douleur abdominale, diarrhée (les selles peuvent ressembler à du mucus blanc jaunâtre, parfois avec écoulement sanglant), envie de selles douloureuse et fréquente, non accompagnée de selles.

Le traitement médical de la dysenterie implique une approche intégrée.

Dans la dysenterie légèrel'un des médicaments suivants est prescrit, accompagné de sécrétions de sang et de mucus dans les masses fécales:

  • Nitrofurane (Furazolidone).
  • Oxyquinoléines (Intetrix).
  • Nifuroxazide.

Le médecin peut modifier la posologie d'un médicament en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient, de son âge et des symptômes associés.

Évolution modérée de la maladie implique l'utilisation d'ofloxacine ou de ciprofloxacine, ainsi que:

  • Intetrix trois fois par jour.
  • Co-trimoxazole deux fois par jour.

Maladie grave implique l'utilisation de:

  • Ofloxacine ou Ciprofloxacine.
  • Fluoroquinolines en association avec des aminosides.
  • Aminoglycosides en association avec des céphalosporines.

Le traitement de la dysenterie de Flexner et Zonne est réalisé à l'aide d'un bactériophage dysentérique.

Traitement symptomatique:

  • La reconstitution du liquide perdu se produit avec l'utilisation de Regidron.
  • L’intoxication grave implique l’administration intraveineuse d’albumine (10%), d’hémodez (Trisol) ou de glucose (5–10%).
  • Des enterosorbents sont utilisés (charbon actif, Polysorb, Smektu) pour éliminer les toxines des intestins.
  • Médicaments enzymatiques: pancréatine.
  • Pour éliminer les spasmes: Drotaverine ou Papaverine.
  • Probiotiques: Linex, Bifidumbacterin.

Le traitement se poursuit jusqu'à l'amélioration du bien-être général du patient, la normalisation des selles et la diminution de la température corporelle:

  • La forme modérée de la maladie - jusqu'à 4 jours.
  • Forme sévère - jusqu'à 5 jours.

L'évolution sévère de la maladie implique le strict respect du repos au lit.

Physiothérapie

La nomination de la physiothérapie est effectuée dans le cours aigu de la dysenterie. Les tâches de la physiothérapie sont les suivantes: élimination de la douleur, amélioration de la circulation sanguine, réduction de la motilité intestinale, normalisation des selles.

Pendant le traitement, les procédures suivantes sont recommandées:

  • Electrophorèse avec Novocain et Chlorure de Calcium.
  • UHF
  • L'imposition d'applications d'ozokérite (masse cireuse) sur la région abdominale.

La physiothérapie est contre-indiquée lorsque la température corporelle augmente.

Brève description de l'état pathologique

Sous dysenterie, il est nécessaire de comprendre une maladie infectieuse qui affecte le gros intestin et entraîne une perturbation de la capacité fonctionnelle du système digestif (suppression de la sécrétion du suc gastrique). L'évolution de la maladie peut être aiguë ou chronique et peut revêtir différentes formes de gravité. Les cas de dysenterie chez les adultes et les enfants sont diagnostiqués en nombre presque égal.

Manifesté sous la forme de:

  • douleur localisée dans le bas de l'abdomen,
  • augmentation de la température corporelle
  • incitant à la selle, avec douleur,
  • vomissements
  • symptômes d'intoxication du corps sous la forme d'un sentiment de faiblesse générale, douleur à la tête, perte d'appétit.

L'état pathologique s'accompagne de la formation de processus ulcéreux dans l'intestin.

La dysenterie nécessite un traitement et une conformité alimentaire, car elle minimisera le risque de complications.

Utilisation d'un régime pour la dysenterie dans l'enfance

Tout d’abord, il faut attirer l’attention sur le fait que les particularités de la nutrition diététique dépendent de l’âge du patient et de la gravité de l’état pathologique. Si la maladie est grave ou a un cours modéré avec la présence de vomissements, il est recommandé d’appliquer la pause eau-thé, sa durée sera déterminée par le médecin traitant. Si la maladie est diagnostiquée chez un enfant prématuré ou affaibli, la pause indiquée est prescrite pour une courte période.

La base de la nutrition thérapeutique est la destination:

  • Rehydron ou Glucosolan, qui, avant utilisation, doit être dissous dans un litre d'eau,
  • Solution de glucose à 5 ou 10%,
  • thé fort, que vous pouvez sucrer un peu et ajouter le citron,
  • bouillon à base de riz,
  • bouillon à base de raisins secs.

Dans ce cas, l'utilisation de liquides doit être alternée et donnée à boire toutes les 15 minutes. Une seule portion de la boisson devrait être un petit volume.

Si un cas de dysenterie est diagnostiqué chez un nourrisson, il peut être administré au lait maternisé ou au lait maternisé après une pause thé-eau (si l'enfant est nourri artificiellement).

La quantité de nourriture consommée devrait être un tiers de la portion normale. La durée des intervalles entre les tétées doit être déterminée par le médecin traitant. Afin de compléter le besoin physiologique de nourriture, l'enfant doit boire des décoctions de légumes, du thé, du régidron ou une solution de glucose.

Après 2-3 jours, l’enfant peut commencer à s’appliquer sur la poitrine, mais cela est considéré possible en l’absence de vomissements. Avec l'augmentation de la durée de l'alimentation devrait augmenter et les intervalles entre eux.

Après l’âge des enfants d’un an, la pause eau-thé commence par la nomination de 50 ml de mélange d’acide lactique, à prendre toutes les 2 heures.

Si l'état pathologique n'est pas accompagné de vomissements, au fil du temps, la quantité de nourriture consommée et les intervalles entre les repas augmentent et respectent la norme d'âge.

À partir du troisième ou quatrième jour (tout dépend de l'état de l'enfant), le régime alimentaire est diversifié avec des aliments et des plats tels que:

flocons d'avoine cuits dans un bouillon de légumes ou de l'eau,

  • purée de pommes de terre,
  • fromage,
  • soupe en purée pour obtenir une consistance muqueuse,
  • poisson cuit à la vapeur ou boulettes de viande,
  • le beurre,
  • craquelins.

Si l'évolution de la maladie chez le nourrisson n'est pas compliquée, plusieurs repas sont sautés, puis du lait ou du kéfir exprimé est donné, mais pas en totalité, mais seulement les deux tiers, et un tiers est rempli de liquide. Au fil du temps, la quantité de nourriture consommée est adaptée à l'âge requis.

Si la dysenterie est considérée comme facile chez un enfant de plus d'un an, on lui donne à manger:

  • soupes de boue,
  • du riz ou des flocons d'avoine,
  • purée de viande
  • gelée,
  • fromage,
  • pomme râpée et banane.

Remarque: dans tous les cas, quelle que soit la gravité de l'état pathologique, la malnutrition est interdite pendant une longue période. Cela s'explique par le fait que de telles actions peuvent provoquer le développement d'une hypovitaminose et une privation de protéines.

Le régime alimentaire du patient ne devrait pas contenir de produits susceptibles d’augmenter la formation de gaz et d’améliorer la motilité intestinale, à savoir:

  • du lait
  • pain noir
  • produits qui contiennent beaucoup de fibres.

La durée de la transition au régime quotidien habituel dure environ deux mois.

Nutrition diététique chez l'adulte

Comme on l'a déjà noté, le régime alimentaire joue un rôle important pour l'efficacité du traitement. Il vise à:

  • récupération des processus métaboliques,
  • stimulation des processus de réparation,
  • réduction de l'intoxication,
  • empêcher le passage de l'état pathologique à la forme chronique,
  • récupération rapide.

La nourriture doit contenir tout ce qui est nécessaire au fonctionnement normal du corps. La sévérité du régime alimentaire dépendra de l'évolution de la maladie.

Si l'état du patient est grave et qu'il s'accompagne de vomissements, il ne peut être servi le premier jour de traitement qu'avec du thé fort, du thé au riz ou sans gaz. Le deuxième jour, vous pouvez manger une soupe de mucus cuite dans un bouillon léger, du thé d'églantier, de la compote de pommes. L'utilisation de pommes cuites au four est considérée comme très utile.

Lors de l'amélioration de l'état général du patient et de la suppression de l'intensité des manifestations d'intoxication, il est recommandé de passer au tableau de régime n ° 4. La multiplicité des apports alimentaires au même moment doit être au moins cinq fois. Il est également nécessaire de respecter le régime de consommation, la quantité de liquide consommée par jour ne doit pas être inférieure à deux litres.

  • des soupes cuites dans un bouillon de poisson ou de viande faible avec des boulettes de viande ou de la viande hachée,
  • diverses bouillies cuites à l'eau,
  • fioles à vapeur cuites avec de la viande ou du poisson,
  • des oeufs en forme d'omelette,
  • biscuits au pain blanc,
  • petite quantité de beurre (jusqu'à cinq grammes),
  • gelée et gelée de baies,
  • fromage frais et kéfir.

Il est interdit de manger des pâtes et des légumineuses.

S'il s'agit de récupérer, le patient est transféré au régime numéro 4 dans. Il est nécessaire de respecter ses exigences dans les soixante jours. Au fil du temps, la teneur en calories des aliments augmente et la liste des aliments autorisés s'allonge. Pendant trois mois, il est nécessaire d'éviter l'utilisation de produits tranchants et fumés, de conserves, d'assaisonnements et d'aliments frits.

En résumant les informations ci-dessus, il convient de noter que le respect de la nutrition dans la dysenterie vous permet d’accélérer le processus de récupération et de revenir à une vie normale. Suivez l'état de votre corps, suivez les recommandations médicales, ne consommez que des aliments de haute qualité et soyez toujours en bonne santé.

Regarde la vidéo: Si vous ressentez ces symptômes,vous avez des intestins pleins de parasites Se Débarrasser Naturell (Décembre 2019).

Loading...

Catégories Populaires