Causes, symptômes et traitement des troubles métaboliques chez l'homme

Le métabolisme dans un organisme vivant (métabolisme) est un spectre de réactions chimiques qui maintiennent un environnement interne constant. En raison de la transformation de certains composés en d'autres, un individu grandit, se développe, se multiplie et résiste aux influences de l'environnement.

Le métabolisme conditionnel peut être divisé en:

Les violations de tous les types de métabolisme sont associées à des causes génétiques et à des maladies acquises. Très souvent, le métabolisme devient pathologique en raison de maladies endocriniennes. Les modifications de l'équilibre des hormones entraînent un ralentissement, une accélération ou une autre perturbation des réactions chimiques dans l'organisme.

Troubles du métabolisme des glucides

Le diabète sucré affecte principalement la composante glucidique du métabolisme. Dans cette pathologie, il y a violation de l'absorption de glucose par les tissus. En conséquence, les cellules reçoivent moins de l'énergie dont elles ont besoin. Et la concentration de glucose dans le plasma sanguin commence à croître. L'excès de glucose agit comme un poison sur le corps. Les vaisseaux, les nerfs, les cellules des reins, du foie, etc., souffrent d'un excès de ce glucide.

Des complications graves se développent:

  • neuropathie périphérique (dommages aux neurones sensoriels et moteurs),
  • neuropathie autonome (dommages aux neurones végétatifs),
  • encéphalopathie (dommages au système nerveux central),
  • néphropathie (lésions rénales),
  • hépatite graisseuse (atteinte du foie),
  • rétinopathie (lésion des vaisseaux du fundus),
  • cataracte
  • syndrome du pied diabétique, etc.

Dans les cellules, en raison d'un manque de glucose, la synthèse de l'ATP (adénosine triphosphate) et l'absorption de l'oxygène sont altérées. Pour l’énergie, les tissus commencent à consommer activement les graisses stockées. Cela conduit à l'accumulation de corps cétoniques et d'autres produits acides dans le sang. En conséquence, le pH du sang diminue. Après le développement de l'acidose, des mécanismes compensatoires (y compris l'hyperventilation) sont déclenchés. Les patients observent une respiration bruyante profonde. Dans l'air exhalé, une odeur d'acétone.

Le diabète sucré est accompagné d'un trouble métabolique en plusieurs étapes. Au début, le métabolisme des glucides en souffre. Plus loin dans le processus et les liens restants.

L'insulinome est une maladie rare qui viole principalement le métabolisme du glucose. Quand une telle tumeur dans le corps produit un excès d'hormones bêta du pancréas. Une concentration trop élevée d'insuline dans le sang entraîne un trouble métabolique, en partie opposé au diabète sucré.

Les patients observent:

  • épisodes d'hypoglycémie sévère,
  • augmentation de l'appétit
  • gain de poids.

L'hypoglycémie se manifeste par des tremblements dans tout le corps, une transpiration, des pulsations rapides et une forte faim. Dans les cas graves, une perte de conscience survient. Un coma hypoglycémique peut entraîner la mort d'un patient. Les cellules cérébrales sont particulièrement touchées par l'hypoglycémie. Même un ou deux épisodes d'hypoglycémie sévère peuvent avoir des conséquences irréversibles: troubles de la mémoire, diminution de l'intelligence, apparition de changements de personnalité.

Troubles du métabolisme lipidique

La perturbation de l'équilibre des graisses dans le corps se manifeste surtout par la dyslipidémie. Dans le même temps, les tests biochimiques sanguins présentent des modifications caractéristiques.

  • augmentation du cholestérol total
  • augmentation des taux de triglycérides dans le sang
  • augmentation des lipoprotéines de basse et très basse densité,
  • réduire la concentration de lipoprotéines de haute densité.

De tels troubles augmentent le risque d'athérosclérose. Les lipides sanguins endommagent la paroi vasculaire, provoquent une inflammation locale et le dépôt de plaques de cholestérol. En conséquence, la lumière du vaisseau se rétrécit et aggrave le flux sanguin. Si les tissus et les organes reçoivent moins d'oxygène et de nutriments, une ischémie se développe.

L'athérosclérose est un processus systémique. Tous les principaux vaisseaux du corps souffrent. La signification clinique la plus importante concerne les dommages aux vaisseaux sanguins du cœur, du cerveau et des membres. Ce sont les plaques d'athérosclérose dans les artères de ces bassins qui provoquent des accidents cardiovasculaires. Les conséquences des troubles du métabolisme lipidique - infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, etc.

Le développement de la pathologie du métabolisme des graisses conduit à:

  • hypothyroïdie
  • hypercorticoïdisme
  • diabète sucré
  • obésité alimentaire.

Dans l'hypothyroïdie, la fonction thyroïdienne est supprimée. Les hormones thyroïdiennes ne suffisent pas pour maintenir un taux de réactions chimiques normal. Les processus de synthèse des graisses sont initiés dans le foie. Les taux sanguins de cholestérol et de ses fractions athérogéniques augmentent fortement. L'hypothyroïdie conduit rapidement au développement de complications vasculaires, même à un jeune âge.

L'hypercortisolisme est un état d'activité fonctionnelle accrue du cortex surrénalien. Tout d'abord, le cortisol naturel des glucocorticoïdes est synthétisé activement. Cette hormone contribue à augmenter le pourcentage de tissu adipeux et la redistribution de la graisse sous-cutanée. Les kilos superflus sont principalement déposés sur le ventre, le visage, la poitrine et les épaules. Les membres, au contraire, perdent du volume.

Le diabète sucré contribue à la violation du métabolisme des lipides en raison de l'action de l'hyperglycémie sur le foie. Un excès de glucose et la présence d'une résistance à l'insuline augmentent la production d'un excès de cholestérol. Dans le diabète, la concentration de triglycérides dans le sang est particulièrement élevée.

L'obésité nutritionnelle est un excès de poids dû à des facteurs héréditaires et à de mauvais choix de vie. On pense que cette maladie n'est pas associée à une défaillance hormonale spécifique. En fait, le tissu adipeux est l'organe endocrinien le plus massif chez l'homme. Naturellement, l'obésité s'accompagne de certains changements hormonaux. On pense que le dépôt de kilos en trop contribue à un niveau insuffisant de leptine ou à une faible sensibilité à cette substance.

L'obésité est également divisée par le type de dépôts graisseux. Pour les hommes, le type abdominal est caractéristique. Avec une telle obésité, un excès de kilogrammes se dépose dans l'abdomen. Ce type de maladie est moins favorable que le type d'obésité féminine (le dépôt prédominant de graisse dans les cuisses).

L'obésité masculine est associée au syndrome métabolique. Cette condition est en fait héréditaire. La résistance à l'insuline est considérée comme la cause du trouble.

L'obésité masculine est souvent accompagnée de:

  • diabète de type 2,
  • dyslipidémie,
  • la goutte
  • hypertension artérielle.

Troubles du métabolisme des protéines

La pathologie du métabolisme des protéines dans les maladies endocriniennes se manifeste principalement par la violation de la synthèse des protéines. Ces modifications peuvent être associées à une diminution du nombre d'acides aminés, à une violation de la composition qualitative en acides aminés, à un déséquilibre de l'activité des enzymes, à une détérioration de la régulation du fonctionnement du système digestif, etc.

La suppression de la synthèse des protéines dans l'organisme contribue à:

  • déficit en hormone de croissance (déficit en GH),
  • manque de stéroïdes sexuels (hypogonadisme),
  • hyperthyroïdie
  • hypercorticoïdisme.

L'hormone de croissance est sécrétée dans le sang par l'hypophyse. Ce système endocrinien central fait partie du cerveau. L'absence d'hormone de croissance peut être associée à des facteurs héréditaires, à des perturbations génétiques ou à des lésions de l'hypophyse. Le tissu hypophysaire peut être détruit par une tumeur en croissance, un hématome. En outre, les cellules productrices de GH peuvent souffrir d'ischémie, d'hypoxie ou de traumatismes. Souvent, un manque d'hormone de croissance entraîne un traitement radical (radiothérapie, chirurgie). Dans l'enfance, un manque d'hormone de croissance se manifeste principalement par un retard de croissance. Chez l'homme adulte, cette pathologie entraîne une diminution de la masse musculaire, de la force et de l'endurance.

L'hypogonadisme a un effet similaire sur le métabolisme. Avec un déficit en testostérone dans le corps masculin diminue la synthèse des acides aminés. En conséquence, les nouvelles fibres musculaires ne sont pas formées et les fibres existantes s’atrophient. Un homme perd sa force musculaire, son physique change. Le tissu adipeux devient relativement grand, le volume de la ceinture scapulaire diminue.

La thyrotoxicose et l'hypercortisolisme sont des maladies qui s'accompagnent d'une dégradation accrue des protéines. Dans le premier cas, un excès d'hormones thyroïdiennes conduit à une utilisation accrue des acides aminés, dans le second - cortisol. Avec la thyrotoxicose et l'hypercorticoïdisme, un homme peut ressentir une faim intense, manger beaucoup et perdre encore de la masse musculaire. Toutes les protéines entrantes et existantes vont à la synthèse du glucose. En conséquence, les muscles perdent du volume. Avec la thyréotoxicose, l'homme perd généralement du poids. Lorsque l'hypercorticoïdie, le poids peut être stable ou même augmenter (en raison du tissu adipeux).

Violations du métabolisme des sels d'eau

Les systèmes complexes dans le corps travaillent pour maintenir la constance de l'environnement interne. L’équilibre est obtenu grâce à l’équilibre entre l’eau entrante et sortante, les sels minéraux.

Un manque de liquide dans le corps peut entraîner:

  • à une chute de pression artérielle,
  • diminution du volume sanguin circulant,
  • diminution du volume de liquide extracellulaire.

L'excès d'eau est également extrêmement dangereux pour l'homme. Dans les cas graves, ce déséquilibre peut provoquer un œdème cérébral et la mort du patient.

L'échange d'eau est en grande partie déterminé par le travail du système hypothalamo-hypophysaire. Ces glandes endocrines centrales synthétisent et libèrent dans le sang une hormone spéciale - l'antidiurédine. Si l'hormone est faible, alors le diabète insipide est diagnostiqué. Chez les patients atteints de cette pathologie, il existe une forte soif, des mictions fréquentes, une peau sèche et une pression artérielle basse.

Une sécrétion excessive insuffisante d'antidiuretine conduit à une maladie non moins grave - le syndrome de Parhona. Dans cet état, le corps accumule l'excès de liquide et le taux de sodium dans le plasma baisse. En conséquence, développer une faiblesse générale, des vomissements, des convulsions, un coma.

Le niveau d'électrolytes dans le sang est affecté par diverses glandes endocrines. Les glandes parathyroïdes et les glandes surrénales (couche glomérulaire) sont plus responsables du métabolisme des minéraux.

Dans les glandes parathyroïdes, une hormone spéciale est produite (hormone parathyroïdienne). Un excès de ce composé biologiquement actif provoque une hyperparathyroïdie. Il se caractérise par une augmentation du calcium et une diminution du taux de phosphore dans le sang.

Cette insuffisance métabolique se manifeste:

  • densité minérale osseuse inférieure,
  • l'apparition de calculs rénaux, vésicule biliaire,
  • le développement de la pancréatite et de l'ulcère gastrique,
  • psychopathie (jusqu'au développement de la psychose),
  • myopathie

Si l’hormone parathyroïdienne est peu synthétisée, alors l’état opposé se développe: hypoparathyroïdie. Dans cette condition, un manque de calcium dans le sang et un excès relatif de phosphore sont enregistrés.

Patients observés:

  • convulsions
  • caries multiples,
  • troubles du système nerveux autonome (sudation, sensation de chaleur, changement de sensibilité gustative),
  • troubles mentaux (dépression, anxiété, névrose, diminution de l'intelligence, insomnie).

La couche glomérulaire des glandes surrénales produit de l'aldostérone. Si cette hormone est petite (hypoaldostéronisme), le corps perd de l'eau et des ions sodium. Et un excès d'aldostérone entraîne une hypertension, une rétention de liquide et de sodium et une perte de potassium.

Thérapie glucidique

Pour la correction du métabolisme des glucides en utilisant plusieurs groupes de médicaments. Dans le diabète, la solution la plus efficace est l’insuline et les hypoglycémiants comprimés (appartenant par exemple au groupe sulfanylurée). Pour le traitement pathogénique du diabète sucré de type 2, des comprimés de metformine sont utilisés. Cette substance élimine la cause des troubles métaboliques - la résistance à l'insuline.

Le traitement de l'hypoglycémie est réduit à l'introduction d'une solution de glucose, de stéroïdes, de glucagon. La mesure la plus efficace pour l'insuline est la chirurgie.

Thérapie du métabolisme des graisses et des protéines

Le métabolisme des graisses est ajusté en fonction du régime alimentaire et des hypolipémiants (statines, fibrates, oméga-3 et oméga-6). Les hépatoprotecteurs peuvent également être efficaces pour réduire le cholestérol.

Réduire le surpoids lié à l'obésité aide à:

  • restrictions alimentaires
  • activité physique
  • des médicaments
  • opérations.

Un traitement spécifique aide à normaliser le métabolisme des graisses et des protéines dans les maladies de la glande thyroïde et des glandes surrénales. L'hypothyroïdie est corrigée par les hormones synthétiques de la thyroïde. L'hyperthyroïdie est supprimée par les thyréostatiques, l'iode radioactif ou la chirurgie. Avec l'hypercorticisme, la principale méthode de traitement est la chirurgie.

Thérapie du métabolisme des sels d'eau

Si le métabolisme des sels d'eau et des minéraux est perturbé, un traitement approprié est nécessaire.

Pour le traitement du diabète insipide utilisé antidiuretine synthétique. Le syndrome de Parhona est corrigé en limitant fortement la consommation de liquide.

L’hypoparathyroïdie nécessite généralement l’utilisation de calcium et de vitamine D. En cas d’hyperparathyroïdie, le traitement chirurgical est plus fréquent.

L'hyperaldostéronisme est éliminé par la chirurgie ou par un traitement conservateur (diurétiques). Hypoaldostéronisme corrigé par l’introduction de chlorure de sodium, de minéralocorticoïdes liquides et synthétiques.

Causes d'échange altéré chez les hommes

Les processus métaboliques dans le corps dépendent en grande partie du mode de vie qu'un homme mène, du reste de son alimentation, d'un bon sommeil, de l'activité physique et de la fréquence des situations stressantes. Les causes de la dégradation du métabolisme peuvent être la défaillance du système nerveux, le déséquilibre du système endocrinien, avec une synthèse altérée des protéines immunitaires et des protéines de transport, en cas de perturbation de l'appareil génétique des cellules elles-mêmes.

La modification de la composition du régime alimentaire entraînera rapidement des carences nutritionnelles. Le corps sera déficient en vitamines, en micro-éléments, en acides gras, ce qui perturbera le processus métabolique. L'une des causes des violations est la modification de la quantité et de la qualité des aliments, lorsque les aliments ne correspondent pas à la dépense énergétique de l'organisme. Si vous le dites plus facilement, alors la malnutrition sous la forme de régimes stricts ou de trop manger.

Un important argument en faveur de perturbations du métabolisme est l’accumulation de substances toxiques par le corps, ainsi que de métaux lourds. Tout choc émotionnel - accidents, problèmes familiaux, maladie grave, etc. - est également la cause de l'échec des processus métaboliques. La durée et la fréquence du stress ou de la dépression sont très importantes dans de telles situations: plus la période est longue, plus le problème est aggravé.

Une violation des processus métaboliques chez l'homme peut survenir en raison d'un échec hormonal. Il s’agit de modifications de l’hypophyse ou des glandes surrénales entraînant une défaillance des processus métaboliques. Ils sont dus à des tumeurs, à des troubles congénitaux, à un stress grave en début de vie ou à des maladies graves affectant l'état de ces organes. Trouble dans l'équilibre des hormones sexuelles avec dysfonctionnement des testicules, lorsque le corps masculin produit plus d'hormones féminines que masculines. Dans cette variante, l'insuffisance métabolique est accompagnée par l'impuissance.

Les troubles hormonaux comprennent les modifications pathologiques de la glande thyroïde et le diabète sucré (type 1.2), lorsque la production d'insuline est insuffisante ou que sa sensibilité est réduite. Très souvent, le métabolisme perturbé a un facteur héréditaire - la dégradation de certains gènes impliqués dans le codage des enzymes qui transforment des substances dans le corps. Les hommes à risque sont des hommes qui abusent de l'alcool, du tabac, de la gourmandise et d'un mode de vie sédentaire.

Quel médecin contacter

Malgré les nombreux signes de déséquilibre métabolique, il est préférable de commencer par consulter un thérapeute. Après l'examen, le médecin sera en mesure d'établir un diagnostic et de déterminer avec quels spécialistes il traitera le patient. Le plus souvent, ces problèmes sont traités par un endocrinologue. Cependant, une consultation supplémentaire avec un neurologue, sexologue, andrologue et psychothérapeute est souvent nécessaire.

Pourquoi le métabolisme peut-il être perturbé chez l'homme?

Il y a de nombreuses raisons à cela et surtout:

  • Perturbation des niveaux hormonaux,
  • Maladies infectieuses et inflammatoires des organes internes,
  • La génétique,
  • Longue période de tabagisme et d'abus d'alcool,
  • Violation de style de vie, trop manger.

Bien entendu, les véritables causes des troubles métaboliques sont beaucoup plus importantes. Ci-dessous, nous examinons les symptômes, les causes et les méthodes de traitement des troubles métaboliques chez les représentants du sexe fort. Si vous avez commencé à remarquer des violations dans votre corps, vous ne devriez pas tarder - assurez-vous de consulter votre médecin.

Quel est le métabolisme?

Le métabolisme est un trouble de la composition chimique et biologique des processus fondamentaux de la vie de notre corps. Grâce au métabolisme qui fonctionne normalement, les aliments que nous consommons sont transformés en énergie vitale. L'énergie nous donne la possibilité de fonctionner pleinement, de travailler, d'exécuter une fonction de reproduction, de surmonter le stress et de nous adapter aux changements du monde qui nous entoure.

Le métabolisme est un processus complexe qui, chez une personne en bonne santé, est constant et continu.

Causes des troubles métaboliques

Les fonctions vitales de notre corps, ainsi que tous ses processus métaboliques, dépendent directement du style de vie que nous menons, de la quantité de sommeil que nous dormons, de ce que nous mangeons, des mauvaises habitudes que nous prenons, de la fréquence à laquelle nous bougeons et soumettons notre corps au stress et à la nervosité.

Le métabolisme dépend directement de tous ces processus qui se produisent dans notre corps. Par exemple, un dysfonctionnement du système nerveux, un dysfonctionnement de la glande thyroïde, des maladies du tractus gastro-intestinal, du système reproducteur, un facteur héréditaire - tout cela entraîne des problèmes de métabolisme chez une personne.

Il a été prouvé qu'il suffit à certains patients de modifier leur régime alimentaire, car ils souffrent d'un dysfonctionnement du corps. Si les tissus et les cellules de nos organes internes ont besoin de quantités supplémentaires de vitamines et de minéraux, tous les processus métaboliques sont perturbés, c’est-à-dire que le métabolisme ralentit. Comme vous le savez, la nourriture que nous mangeons chaque jour devrait être totalement compatible avec nos coûts énergétiques. C'est-à-dire que la suralimentation et la malnutrition sont mauvaises pour le corps.

L'empoisonnement du corps par des poisons, des toxines et d'autres composants chimiques nocifs est une autre cause d'altération du métabolisme. Même nos émotions peuvent provoquer un dysfonctionnement du corps - stress grave, vécu, problèmes de la famille, au travail, dans la vie personnelle, maladie d'un être cher, blessures - tout cela conduit à un dysfonctionnement du corps. Plus les expériences seront intenses dans ce cas, plus globalement, un problème devra être résolu.
L'échec hormonal est la cause la plus fréquente de troubles métaboliques chez les hommes et les femmes. Fondamentalement, la violation se produit dans le cerveau - les glandes pituitaires et surrénales. Au moindre dysfonctionnement du fonctionnement de ces organes, le métabolisme est perturbé. À leur tour, les dysfonctionnements du cerveau et des glandes surrénales sont causés par des tumeurs bénignes ou malignes, le stress, des tensions neuro-émotionnelles élevées et des maladies. Chez les hommes, il peut y avoir une défaillance des testicules et ensuite - la quantité d’hormones féminines produites sera nettement supérieure à celle des hommes. Dans ce cas, un homme dans 98% des cas attend l'impuissance.

Les autres causes de déséquilibre hormonal et, par conséquent, de troubles métaboliques, sont le diabète, les maladies de la thyroïde, l’abus prolongé d’alcool, l’inactivité physique (mode de vie sédentaire), le surpoids causé par une alimentation excessive et le tabagisme.

Signes de métabolisme altéré

L'embonpoint est le principal symptôme de la dégradation du métabolisme chez l'homme. En outre, plus le stade de la maladie est difficile, plus l'excès de poids commence à s'accélérer, même si le patient mange très peu. Si le métabolisme est perturbé, cela signifie qu'il y a eu un échec dans le traitement des graisses entrant dans le corps par la nourriture. En conséquence, la graisse commence à se déposer de manière intensive dans le corps, augmentant ainsi le taux de cholestérol dans le sang. L'excès de poids conduit à un échec de l'activité cardiovasculaire, de la fonction de reproduction, de la glande thyroïde.

Les signes d’une altération du métabolisme peuvent être - fragilité accrue des cheveux, des ongles, détérioration de la santé, gonflement des extrémités.

Comment traiter les troubles du métabolisme?

Le traitement des troubles métaboliques chez les femmes et les hommes est identique. Si le patient marque les premiers symptômes de malaise, ainsi qu'un gain de poids rapide, le traitement consistera en un régime thérapeutique et en une normalisation du régime quotidien. Il est recommandé au patient d’exclure de son alimentation une quantité accrue de matières grasses, glucides, pain, bonbons, produits gras, frits et nocifs. Au cours d'un repas, vous devez prendre moins de calories qu'une personne pour démarrer le processus de combustion des graisses.

Les patients dont le métabolisme est altéré sont encouragés à établir leur régime de sommeil et de veille, et incluent une activité physique accrue dans leur routine quotidienne. Bien sûr, vous devez essayer moins nerveux et ne pas vous soucier des bagatelles.

Si la cause est un facteur génétique, le médecin prescrit le traitement après un diagnostic complet du corps. Le traitement standard comporte des maladies telles qu'une défaillance métabolique, telles que le diabète sucré, une perturbation de la glande thyroïde, ainsi que des troubles hormonaux associés à la fonction de reproduction.

Symptômes de métabolisme altéré

Les symptômes de troubles métaboliques chez les représentants du sexe fort et du sexe faible présentent de nombreuses similitudes. Premièrement, les échecs font qu'une personne commence à ressentir de la faiblesse, du malaise et de la fatigue. En outre, il a une activité physique réduite, ce qui conduit à un état apathique et dépressif.

La constipation et la diarrhée peuvent également être des signaux alarmants, car le désordre métabolique est accompagné d'un dysfonctionnement du système digestif. Les processus pathologiques nuisent également au travail du système cardiovasculaire, ce qui conduit à l'apparition d'hypertension et de douleurs à la poitrine. Les changements se traduisent par une densité osseuse menacée par l'ostéoporose. Très souvent, un trouble métabolique est la cause du diabète.

Symptômes de la dégradation du métabolisme chez l'homme

Le signe le plus courant d'un trouble métabolique est un excès de graisse sous-cutanée (cellulite). Cette carence est une source de préoccupation pour beaucoup d'hommes. Dans ce cas, le traitement des graisses, ainsi que des lipoprotéines de faible densité, est altéré. Les graisses s'accumulent dans le corps et servent de raison pour augmenter le cholestérol. Son excès à son tour affecte négativement le travail du système cardiovasculaire. La fragilité des ongles et des cheveux, le teint malsain, le gonflement - autres signes de troubles métaboliques.

Traitement de la dégradation du métabolisme chez l'homme

Le traitement de l’altération du métabolisme chez les hommes ne diffère pas beaucoup d’un trouble similaire chez les femmes. Les phases initiales de la maladie peuvent être stoppées si le patient reconsidère son régime alimentaire et son régime alimentaire. Cela minimisera la consommation de glucides et de graisses d'origine animale. Commencera l’utilisation de la nutrition fractionnée, qui réduit la quantité de nourriture en une seule dose et réduit davantage la taille de l’estomac. Il est très important d'avoir une structure de sommeil bien établie et un effort physique suffisant pendant la veille pour éviter le stress.

Les changements génétiques ou les maladies négligées associées aux troubles métaboliques nécessitent un traitement régulier et une surveillance médicale constante. Après avoir diagnostiqué et déterminé la pathologie, le médecin prescrit un médicament conformément à un schéma individuel. Le diabète peut être traité avec des médicaments hypoglycémiants, la glande thyroïde avec des médicaments thyroïdiens, un dysfonctionnement des glandes endocrines suggère un traitement hormonal différent.

Les troubles diagnostiqués qui ne peuvent pas faire l'objet d'un traitement thérapeutique sont éliminés par voie chirurgicale lors du retrait ou de la résection partielle de l'organe endommagé. Les opérations peuvent être montrées pour des tumeurs, des anomalies de la thyroïde, des adénomes hypophysaires. Reporter des mesures médicales en présence des premières suspicions de troubles métaboliques est très dangereux, il peut faire face à de graves complications et à un traitement plus problématique.

Editeur expert: Pavel Alexandrovich Mochalov | D.M.N. médecin généraliste

Éducation: Institut médical de Moscou. I. M. Sechenov, spécialité - «Médecine» en 1991, en 1993 «Maladies professionnelles», en 1996 «Thérapie».

Graines de lin - que traitent-ils et pourquoi les mangent-ils tous?

Loading...

Catégories Populaires