Gonflement important après l'extraction d'une dent de sagesse que faire

L'œdème après l'extraction d'une dent de sagesse (extraction de la dent) est presque toujours formé, mais ne dure généralement pas longtemps et passe de lui-même. Compte tenu de la localisation, du caractère invasif de la procédure et parfois de la nécessité de pratiquer des coupes supplémentaires, les gencives et les joues peuvent enfler pendant une période de 1 à 5 jours. La boursouflure peut être accompagnée par la libération d'une petite quantité de sang, des gencives douloureuses. Il est possible de parler de l'état pathologique, lorsque la température du corps augmente après l'éjection de la dent, l'œdème ne s'atténue pas mais, au contraire, il augmente, la douleur augmente.

L'automédication est contre-indiquée. Un rinçage indépendant au cours duquel un caillot de sang est retiré dans le trou constitue un danger particulier, ce qui ouvre la porte de l'infection.

Un processus pathologique peut se développer avec une alvéolite, une incision de gomme pendant une intervention chirurgicale (par exemple avec un abcès), l'ablation de dents incluses ou dystopiques, le patient a des vaisseaux sanguins anormaux, une hypertension, un diabète, une immunité réduite.

Les facteurs de risque de gonflement des tissus mous des gencives sont les suivants:

  • l'absence de caillot de sang dans le trou après l'opération,
  • réaction allergique aux médicaments analgésiques et / ou antiseptiques utilisés au cours de la procédure,
  • mauvais traitement du trou après extraction de la dent,
  • extraction dentaire incomplète,
  • la présence de kystes.

Manifestations d'œdème après le retrait d'une dent de sagesse

La durée de l'œdème après l'extraction d'une dent de sagesse sur la mâchoire inférieure ou supérieure dépend des qualifications du dentiste, du type d'anesthésie, de la qualité de l'antiseptique et de la complexité de l'intervention.

En cas d'alvéolite (inflammation du trou d'extraction de la dent), en plus des poches, le patient peut présenter une mauvaise haleine, une douleur intense qui, après la cessation de l'effet des analgésiques, ne se calme pas progressivement mais augmente.

L'apparition soudaine d'une tumeur, un essoufflement et des états de panique chez un patient peuvent indiquer la survenue d'un choc anaphylactique.

Après un retrait difficile et traumatisant d'une dent de sagesse (par exemple, quand il s'agit d'une dystopie), une personne peut être mal à l'aise pendant une ou deux semaines.

Cours postopératoire normal

Le déroulement normal de la période suivant l'extraction d'une dent de sagesse est caractérisé par les caractéristiques suivantes:

  1. Etat général satisfaisant.
  2. La température corporelle n'augmente pas. Si elle a été augmentée avant que la dent ne soit retirée, elle s'est normalisée progressivement.
  3. La boursouflure est limitée aux tissus autour de la dent extraite, ne s'étend pas au visage du patient, n'est pas significative.
  4. La douleur est tolérable, si nécessaire, facilement soulagée par les analgésiques, ne dure pas plus de trois ou quatre jours, tout ce temps s'estompant progressivement.
  5. Il n'y a pas d'hyperémie de la peau et des muqueuses.
  6. Il n'y a pas d'odeur et de goût désagréables dans la bouche.

Quelles complications peuvent survenir après le retrait d'une dent de sagesse

Le tableau présente certaines des complications qui surviennent le plus souvent après l'extraction d'une dent de sagesse:

Lésion des gencives et des muqueuses de la cavité buccale

Excrétion de grandes quantités de sang, douleur, hématome

Blessure de la septième dent

Dommages visibles sur le tissu dentaire, douleur lors de la morsure

Lésion nerveuse (linguale et / ou mandibulaire)

Engourdissement de la langue et / ou de la lèvre inférieure

Lésion de la mâchoire inférieure (fracture, luxation)

Douleur intense dans la mâchoire inférieure, difficulté à parler, à mâcher de la nourriture

Le développement de complications peut également être indiqué par la présence d’essoufflement, de tachycardie, d’augmentation de la température corporelle au-dessus de 38 ° C, d’aggravation de l’état général, de difficulté à avaler, de douleur lors du mouvement de la mâchoire.

Les phénomènes suivants indiquent également l'apparition d'effets indésirables de l'élimination:

  • douleur aiguë aux gencives et / ou aux joues,
  • excrétion de pus du trou
  • saignements abondants du trou
  • changement de couleur de gomme,
  • gonflement accru par rapport au premier jour après la chirurgie.

Si un ou plusieurs de ces symptômes sont trouvés, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Comment enlever le gonflement après le retrait d'une dent de sagesse sur la mâchoire inférieure et supérieure

Immédiatement après l'extraction de la dent, il est recommandé au patient de rester assis pendant 15 à 30 minutes. Le tampon laissé par le médecin doit être maintenu dans la cavité buccale pendant 30 à 40 minutes. Après la procédure, vous devez vous conformer à toutes les exigences du dentiste.

Normalement, l'œdème après le retrait d'une dent de sagesse passe de lui-même et ne nécessite aucun traitement.

Si le gonflement est important (par exemple, il vous empêche de vous ouvrir la bouche en prenant des aliments solides), vous pouvez faire des compresses froides pendant un ou deux jours après le retrait de la dent, c'est-à-dire appliquer froid sur votre joue. Pour favoriser l'élimination rapide de l'œdème, vous pouvez dormir sur un coussin haut.

Si nécessaire, le dentiste peut prescrire un patient:

  • médicaments analgésiques
  • antibiotiques
  • médicaments anti-inflammatoires.

Quelques jours après l'extraction de la dent, vous pouvez commencer à rincer la cavité buccale avec des solutions à base de plantes médicinales (camomille, écorce de chêne, sauge, calendula) ou des préparations antiseptiques, mais ne le faites pas trop intensément pour ne pas perturber le processus de guérison. Il est préférable de simplement recruter et de garder la solution pendant un moment dans la bouche. Rincer dépenser 3-4 fois par jour sur la recommandation d'un médecin.

Aide à éliminer les poches en rinçant la bouche avec une solution de sel. Pour le préparer, prenez 1 cuillère à café de sel pour 1 tasse d'eau à la température ambiante. Pour préparer une solution alcaline, ajoutez 0,5 cuillère à café de soude à 1 tasse d’eau. Parfois, ils se rincent la bouche avec une solution de propolis (5 gouttes de substance pour 1 tasse d’eau).

En cas de pathologie sévère, une intervention chirurgicale répétée peut être nécessaire. Avec le développement de la suppuration, le patient aura des plaies réhabilitées (ouverture d'un abcès). Il peut être nécessaire de laver le puits avec une solution antiseptique, utilisez des médicaments anti-infectieux.

Prévention des complications

Pour prévenir le développement d'un gonflement excessif et d'autres complications devrait suivre un certain nombre de recommandations:

  • arrêtez de manger dans les 3 heures qui suivent l'extraction dentaire pour former un caillot et fixez-le dans le trou,
  • Ne pas rincer la cavité buccale pendant la première fois après l'opération (le médecin exact indiquera l'heure exacte),
  • pendant la semaine qui suit la procédure, il faut éviter de mâcher de la nourriture dans la région de la dent extraite,
  • se brosser les dents délicatement dans la zone du trou, afin de ne pas l'endommager, il est recommandé d'utiliser une brosse à dents souple jusqu'à guérison complète,
  • éviter de manger trop chaud, froid, aliments durs, épicé, plats épicés, boissons gazeuses,
  • ne touchez pas la plaie avec les mains ou des objets
  • refuser de visiter le bain et le sauna jusqu'à ce que la gomme guérisse,
  • arrêter de boire de l'alcool (peut provoquer des saignements),
  • éviter le stress physique et psycho-émotionnel excessif.

Nous proposons de visionner une vidéo sur le sujet de l'article.

Pourquoi, après avoir enlevé une dent, la joue est souvent très enflée

L'extraction dentaire est une opération plutôt traumatisante dans laquelle les tissus durs et mous entourant la dent douloureuse sont endommagés à des degrés divers. En conséquence, une nouvelle blessure reste sur le site de la dent extraite, et même si elle est traitée avec un antiseptique puissant et cousue sur ses bords, le corps réagit toujours à la blessure et active les mécanismes qui empêchent le développement d’une infection dans la blessure.

Des signes d'inflammation sous forme de gonflement, de douleur et de rougeur (parfois avec une température croissante) peuvent accompagner le processus de guérison pendant plus d'une journée.Heureusement, en raison de la multitude de vaisseaux sanguins et de la structure particulière des tissus de la muqueuse buccale, la régénération (récupération) se fait ici très rapidement - bien plus que si, par exemple, vous vous blessez au bras ou à la jambe.

De manière générale, il existe un certain nombre de facteurs supplémentaires, en raison desquels la joue peut gonfler considérablement après le retrait d'une dent. Notez certains d'entre eux:

  • Difficile à supprimer. Souvent, lors d’un retrait complexe dû à une faute du médecin, les tissus entourant la dent retirée sont gravement endommagés, la technique de travail avec outils est parfois perturbée, une force et une pression excessives sont appliquées. Cependant, même avec une séparation difficile (coupure) et le retrait des racines des plus imprévisibles dans sa structure et son emplacement dans la mâchoire de la dent de sagesse, l'opération peut être réalisée de manière à ce que les bijoux (avec un traumatisme minimal) ne provoquent presque pas de gonflement des gencives et des joues après leur retrait.
  • Oedème de la joue qui commence ou a déjà formé. Si le patient est assis dans le fauteuil d'un chirurgien dentiste avec une joue déjà enflée, le gonflement augmente nettement après l'extraction dentaire, presque toujours le lendemain, car la réaction inflammatoire ne peut pas être arrêtée immédiatement et s'ajoute un gonflement des tissus traumatiques.
  • Enlèvement d'une dent de sagesse inférieure et impactée (c'est-à-dire qui ne peut pas exploser correctement). En règle générale, l'opération consistant à l'enlever est assez traumatisante, au cours de laquelle le médecin coupe la gencive et, parfois, pour un meilleur accès, il élargit considérablement la plaie. En raison du grand nombre de tissus bien approvisionnés en sang, des saignements abdominaux se produisent souvent lorsque la dent de sagesse inférieure est retirée. En cas de lésion importante des os et des gencives, un gonflement de la joue survient le premier jour après le retrait de la dent de sagesse.
  • L'hypertension. Les personnes souffrant d'hypertension artérielle sont plus susceptibles de développer un œdème.
  • Une couche épaisse de graisse sous-cutanée sur le visage. Les patients obèses, ainsi que les personnes obèses, ont tendance à développer des tumeurs de la joue après l'extraction de la dent, car le tissu adipeux sous-cutané a un bon apport sanguin.
  • La suppuration du caillot sanguin et l'inflammation des parois du trou (alvéolite) contribuent également au développement de l'œdème.

«L'année dernière, nous avons couché avec notre fille dans le service de chirurgie maxillo-faciale et une femme a été placée dans notre service. En apparence, elle avait environ 40 ans. Telle était toute enflée, autant d'horreur, une sorte de terrible. Je suis allée chez le médecin pour demander à ma fille de cet alcoolique gonflé de me transférer dans une autre pièce, à laquelle il a ri pendant longtemps. Il s'est avéré que ses dents de sagesse ont été arrachées, après quoi ses joues et tout son visage ont gonflé. Le médecin a également déclaré qu'elle devait le faire sous anesthésie, car de nombreuses mauvaises dents avaient été enlevées en même temps. Ma fille et moi nous sommes calmés, mais une semaine plus tard, un miracle s'est produit: la tumeur s'est apaisée et elle s'est révélée si belle (on lui a administré des antibiotiques 4 fois par jour pendant une semaine pour réduire l'inflammation). Il s'est avéré qu'elle n'avait que 27 ans et pas du tout 40, comme je le pensais au départ.

Valentina Nikiforovna, 47 ans, Tobolsk

Quand l'œdème de la joue ne menace pas la santé

Ci-dessus, nous avons examiné un certain nombre de facteurs pouvant faire gonfler une joue après le retrait d'une dent. Avant de faire quelque chose pour enlever la tumeur, vous devez évaluer l'ampleur du problème et son danger pour la santé et la vie.

Si la joue gonfle peu de temps après l'extraction de la dent (dans les 24 heures), la tumeur ne sera toujours pas un signe de complication grave, mais plusieurs signes diagnostiques doivent être évalués en même temps.

La première chose à faire est de mesurer vous-même la température corporelle. S'il se situe dans la plage de 37,0 à 37,5 degrés, cela peut alors être considéré comme un phénomène normal, car une légère augmentation de la température corporelle est la réponse standard du corps à la blessure et une légère inflammation.

L'absence de température élevée ou sa légère augmentation sans tendance à augmenter est peut-être le principal indicateur d'une guérison normale, même en présence d'un gonflement bien prononcé de la joue après l'extraction de la dent. Il est important non seulement de mesurer la température une fois, mais aussi de la surveiller régulièrement au moins une fois toutes les quelques heures afin de déterminer l'état actuel du corps.

La deuxième étape peut être considérée comme un examen externe périodique des joues et des gencives. Chaque personne ne peut pas pire que le médecin pour évaluer l'état de la tumeur de la joue après l'extraction de la dent et sa dynamique. Si la tumeur des gencives et des joues n'est pas très prononcée et n'a pas tendance à se développer, alors, en corrélant d'autres facteurs de diagnostic, cette condition peut être considérée comme étant dans les limites de la normale.

C'est pourquoi il est utile de rappeler ce qui est arrivé au visage hier et comment sa forme a changé à ce jour. Dans de tels cas, vous pouvez prendre une photo de votre visage - populaire dans le monde moderne des selfies pour comparer les états «avant» et «après». De telles photos peuvent également aider le médecin si le problème s'aggrave.

La troisième étape, qui n’est pas la plus récente en matière de diagnostic, consiste à évaluer la présence de divers symptômes supplémentaires pouvant apparaître après l’extraction de la dent immédiatement ou dans les jours suivants. Une attention particulière doit être portée aux signes de complications suivants:

  • saignements prolongés du trou,
  • odeur nauséabonde désagréable de la bouche, combinée avec une floraison gris sale à l'emplacement d'un caillot de sang dans le trou,
  • l'apparition de pus lorsque vous appuyez sur les gencives près de la dent extraite,
  • sévère difficulté à ouvrir la bouche,
  • douleur intense en avalant du côté de la mâchoire où la dent a été retirée.

Il s'agit d'une liste exemplaire de conditions qui, même dans le contexte d'un gonflement mineur des gencives et des joues, sont un indicateur du développement de complications graves dans le trou après l'extraction de la dent.

Les experts recommandent généralement de surveiller votre maladie pendant les premières 24 heures, mais si vous identifiez les signes évidents de pathologie ci-dessus, vous ne devriez pas attendre si longtemps, il est préférable de consulter un médecin le plus tôt possible.

Que peut-on faire à la maison si la joue est encore très enflée

S'il ne s'agit pas d'un gonflement de la joue chaque jour, mais d'un gonflement banal qui se produit quelques heures après le retrait d'une dent, vous ne devriez pas paniquer et immédiatement vous rendre chez le dentiste pour obtenir de l'aide. Pour commencer, vous devriez essayer des moyens simples de réduire les œdèmes, dont la plupart sont même inclus dans les recommandations obligatoires du dentiste chirurgien après l'extraction de la dent et peuvent être appliqués à la maison.

Il est largement reconnu qu'en cas de blessure, il est utile de fixer quelque chose de froid sur la zone endommagée afin d'éviter tout gonflement ou que cela ne soit pas aussi prononcé. Dans notre cas, une compresse froide convient non seulement pour la prévention du gonflement de la joue après l'extraction de la dent, mais également pour soulager directement le gonflement déjà existant. Pour une compresse, vous pouvez utiliser n'importe quel récipient avec de l'eau froide, une bouteille d'eau chaude avec de la glace ou même une serviette mouillée avec de l'eau froide.

Quelqu'un dans ce domaine peut sembler penser que tout est maintenant clair sur ce qui doit être fait si la joue est très enflée - et maintenant la personne court déjà dans la cuisine, prend de la viande glacée au congélateur et la met sur la joue ... Cependant, avant de le faire, vous devez prendre en compte une série de nuances.

Le froid est en réalité un excellent moyen de réduire la douleur et l’enflure, en raison du fait que dans un endroit refroidi se produit un rétrécissement des vaisseaux sanguins et une diminution de leur irrigation. Cependant, pour éviter des problèmes supplémentaires, vous devez tenir compte du temps d'exposition aux basses températures et de la température elle-même. Afin d'éviter les engelures, il est impossible d'affecter directement le tissu avec un objet pris dans le congélateur - il est nécessaire de l'envelopper de quelque chose.

Changer la compresse froide toutes les 2-3 minutes avec de courtes pauses, et pour l'effet est assez 20 minutes.

Comme déjà mentionné ci-dessus, l'hypertension artérielle est l'un des facteurs responsables du développement de l'œdème. Par conséquent, immédiatement après le retrait d'une dent, afin que la joue ne soit pas fortement enflée, il est parfois utile de prendre des médicaments spécifiques qui réduisent la pression artérielle si elle est élevée (après avoir consulté un médecin).

Il arrive souvent que l'œdème soit provoqué par la personne elle-même par ses mauvaises actions. Ne sachant pas quoi faire après l'extraction dentaire, lorsque les douleurs commencent à apparaître dans les gencives et les joues, certaines personnes à l'extérieur appliquent un coussin chauffant similaire à d'autres douleurs (par exemple à l'oreille), puis se demandent pourquoi cette joue est encore plus enflée ... Il existe même des cas graves de développement de grosses tumeurs des gencives et des joues dans un contexte de réchauffement incontrôlé - en raison d'une augmentation de l'apport sanguin dans les tissus.

Il est impossible de réchauffer la joue de l'extérieur après l'extraction de la dent, car cela ne fait que contribuer au développement de l'œdème et, dans le cas d'une infection de la plaie, cela peut encore aggraver la situation.

Quand vous avez besoin de voir un médecin

Imaginez que vous ayez tiré une dent, après quoi votre joue est devenue très enflée - à quel moment avez-vous besoin de voir un médecin? La réponse à cette question est partiellement donnée ci-dessus, mais nous examinerons ensuite cette situation un peu plus en détail.

La principale chose à laquelle vous devez faire attention lorsque vous décidez de rester chez vous ou de vous rendre d'urgence chez le dentiste pour une consultation détaillée est d'évaluer la dynamique de l'œdème et des symptômes associés. Si, dans la journée, le gonflement de la joue a commencé à diminuer et si aucun symptôme ne menace la santé, vous pouvez être en toute sécurité à la maison.

Quand faut-il consulter immédiatement un médecin:

  • avec une douleur croissante et un gonflement croissant des gencives et des joues chaque jour,
  • en cas d'élévation de la température corporelle à des valeurs élevées (supérieures à 38,0 ° C) et sa préservation à long terme en cas de malaise grave, de perte d'appétit, de maux de tête et d'autres signes d'intoxication générale du corps,
  • quand une odeur putride désagréable émane du trou laissé après l'extraction
  • en cas d’ouverture grave de la bouche, de difficultés à avaler et à mâcher des aliments,
  • en cas de suspicion d'inflammation du trou, lorsqu'il est possible d'examiner la plaie: un revêtement gris sale sur la gencive, l'absence de caillot de sang ou sa décomposition, la libération de pus lors de la palpation de la gencive, etc.

«Je suis allé à la clinique la semaine dernière pour enlever la dent de sagesse inférieure, elle s'est émiettée et a grandi dans la mauvaise direction. Le chirurgien est occupé avec lui depuis longtemps (30 à 40 minutes). Lorsque la dent a été déchirée, cela ne m'a pas fait mal, mais après l'avoir retirée, ma joue était gonflée le lendemain.

Si le premier jour après le retrait de la dent, il n’y avait qu’une faiblesse et une joue enflée, le matin, j’ai commencé à ressembler à Irina Muravyov du film «Carnival», où elle a répété le virement de la langue avec des noix dans la bouche. Seulement avec la différence que je n'ai écarté qu'une joue. Et le soir, je me sentais très mal, la fièvre était élevée, mon corps était douloureux et le chewing-gum, où il y avait une dent de sagesse, commençait à me faire terriblement mal. J'ai donc dû retourner chez le médecin. Là, ils ont encore gelé la piqûre et nettoyé le pus, puis ils ont décidé de rincer la maison. Maintenant, il n’ya presque plus de tumeur et le chewing-gum fait très mal.

Comment un médecin peut aider avec une joue enflée

S'il existe des signes associés à l'apparition de complications dans le trou de la dent extraite, il s'agit le plus souvent d'alvéolite (inflammation des parois du trou), qui apparaît généralement dans les 2-3 jours suivant l'intervention. L'Alvéolite manifeste les symptômes caractéristiques de la suppuration de la plaie: douleur, mauvaise haleine, formation de plaque grise autour du trou de la dent, suppuration, inflammation des ganglions lymphatiques, intoxication du corps par la fièvre.

À l’extérieur, le développement des alvéolites s’accompagne souvent du fait qu’après le retrait d’une dent, la joue ou la lèvre de la personne enflent:

  • après le retrait des groupes latéraux de dents, il se produit un gonflement de la joue,
  • et après le retrait des dents de devant, la lèvre se gonfle.

Si une alvéolite est diagnostiquée, le dentiste réalise une anesthésie et des curettes de haute qualité (nettoie) le trou du caillot de sang en décomposition, ainsi que parfois des résidus de particules de dent, de granulomes, de kystes et de lavages du patient non préalablement éliminés. Si nécessaire, la plaie peut être cousue. Après cela, des médicaments antibactériens sont prescrits, le plus souvent pour une utilisation locale sous forme de solutions de rinçage ou de pommades.

Si, selon les données radiologiques, le dentiste voit la racine laissée par le médecin précédent dans le trou, ce qui a provoqué la suppuration continue de la gencive et le gonflement résultant de la joue après l'extraction de la dent, la racine est enlevée en premier, puis le curetage et le lavage de la plaie. Selon la gravité de la situation clinique, des antibiotiques peuvent parfois être prescrits.

Il est extrêmement rare qu’un œdème des joues se produise à la suite d’une fracture accidentelle de la mandibule au cours des travaux forcés du médecin au cours d’une extraction dentaire (environ 0,3% de l’ensemble des fractures de la mandibule). Vous pouvez remarquer cette complication pas immédiatement, mais pendant une période suffisamment courte, il y a une violation importante de la mastication, de l'ouverture de la bouche, de la déglutition et un gonflement important des gencives et des joues peut survenir. Dans de tels cas, le dentiste prend une photo de la mâchoire, répare les fractures avec les pneus, puis prescrit des antibiotiques et un traitement anti-inflammatoire.

Suppuration du trou dentaire pouvant entraîner douleur et gonflement (alvéolite)

Peu importe la force avec laquelle le chirurgien-dentiste a doucement retiré votre dent, toutefois, le fait de le retirer de force du trou est toujours associé à une blessure ...

Parfois, après l'extraction dentaire, après environ 1 à 3 jours, l'inflammation et la suppuration du trou (alvéolite) commencent - une complication assez dangereuse qui ...

Dans la mâchoire inférieure, les dents de sagesse commencent généralement à se former à l'âge de 20-25 ans, bien que de temps en temps elles éclatent à 15 ans ...

Le retrait d'une dent de sagesse est l'une des procédures dentaires les plus difficiles. Les huit poussent souvent avec une forte inclinaison et ont des racines incurvées, ce qui explique pourquoi même le chirurgien le plus expérimenté provoque certaines lésions des tissus mous pendant la chirurgie. Les conséquences d’une telle intervention sont un gonflement, une douleur et d’autres phénomènes désagréables. Quel est le volume du gonflement après le retrait de la troisième molaire et quels symptômes devraient causer de l'anxiété chez le patient?

Gonflement après l'extraction d'une dent de sagesse

Indications pour l'extraction d'une dent de sagesse

De nombreux experts affirment que les troisièmes molaires devraient être retirées même lorsqu'elles commencent à couper et n'ont pas le temps de «s'installer» fermement dans la gomme. Mais le plus souvent, ce problème est résolu individuellement, en fonction de l'état des dents et de la cavité buccale du patient. Un certain nombre d'indications nécessitent le retrait du huitième et l'opération est recommandée dès que possible.

    Position incorrecte de la troisième molaire ou forte couronne inclinée sur le côté. Si la troisième molaire appuie sur la dent adjacente ou se penche vers la joue, sa valeur fonctionnelle tend à être nulle. En outre, il peut traumatiser la membrane muqueuse de la bouche et exercer une pression sur la septième dent, ce qui entraîne son effondrement.

Des dents de sagesse mal alignées sont une source de problèmes

Dents bondées. Parfois, les dents de sagesse ne disposent pas de suffisamment d'espace libre pour une croissance complète et, lorsqu'elles font leurs dents, elles commencent à déplacer la dentition, ce qui entraîne de graves défauts de morsure.

Mauvaise sagesse de dentition

  • Processus cariens. En raison de son emplacement, les dents de sagesse sont mal nettoyées des débris de nourriture, elles sont donc plus sujettes aux processus cariés que d'autres.S'il n'existe aucune indication pour la préservation d'une dent cariée (cela n'est pas nécessaire pour les prothèses), il est plus rapide de la retirer que de la traiter.
  • Péricoronite. La péricoronite (ou inflammation de la cagoule) qui recouvre les huit côtés est l’une des indications de son retrait, en particulier si l’excision des tissus mous ne fonctionne pas.
  • Le retrait d'une dent de sagesse peut être à la fois simple et complexe, une procédure longue en fonction de son état et de ses caractéristiques anatomiques.

    Comment se passe la procédure de renvoi?

    Le retrait simple des huit est une procédure rapide qui ne cause généralement pas d'inconfort au patient. Le médecin fait une injection anesthésique, après quoi il balance la dent avec un outil spécial et la sort de la gencive. Ensuite, un coton imbibé d'une solution anti-inflammatoire est placé dans la plaie, après quoi il est suturé pour éviter les saignements. Toute l'opération prend de 2 à 15 minutes.

    L'extraction d'une dent de sagesse est une opération difficile.

    Le retrait compliqué prend plus de temps et nécessite une certaine expérience du chirurgien. Elle est réalisée dans les cas où la dent est gravement endommagée en raison de processus carieux, a de fortes racines incurvées ou est coupée avec une forte déviation sur le côté. Tout d'abord, une radiographie est effectuée sur le patient pour évaluer l'état de la dent et des racines. La suite des actions dépend des indications: le médecin rase le tissu osseux ou coupe le tissu gingival, puis retire la molaire. La procédure prend de 20 minutes à 2 heures.

    Extraction d'une dent de sagesse

    Comment se comporter après une extraction dentaire?

    Pour éviter les complications et les conséquences désagréables, il est nécessaire de respecter scrupuleusement les recommandations du dentiste pendant la période postopératoire. Vous ne devez pas vous lever immédiatement de votre fauteuil. Après un simple retrait, il est recommandé de rester assis tranquillement pendant 10 à 15 minutes et après un moment difficile, pendant au moins une demi-heure. Un tampon de gaze, que le médecin met sur la plaie, doit être bien serré avec ses dents pour arrêter le saignement et réduire les poches.

    Complications après le retrait des dents de sagesse

    De plus, pendant la période postopératoire, les règles suivantes doivent être suivies:

    • ne pas manger pendant 2-3 heures,
    • pendant la journée, ne buvez pas de boissons chaudes ou gazeuses (si possible, utilisez uniquement de l'eau bouillie à la température ambiante),
    • s'abstenir de manger des aliments chauds ou froids, ainsi que des aliments solides comme des noix ou des craquelins pendant 2-3 jours après leur enlèvement
    • ne touchez pas la plaie avec vos mains ou d'autres objets,
    • Ne fumez pas et ne buvez pas d'alcool au moins un jour après la procédure.

    Trou de guérison à la place de la dent de sagesse

    Si l'élimination a été réalisée dans le cadre d'un processus purulente-inflammatoire, le médecin peut vous prescrire l'utilisation d'antibiotiques ou d'agents antibactériens.

    Complications possibles

    La majeure partie des complications de l'extraction d'une dent de sagesse est associée à une mauvaise tactique de la procédure ou aux caractéristiques anatomiques de l'appareil dentaire du patient. Pour éviter les tristes conséquences après le retrait des huit personnes, il est nécessaire d'effectuer la procédure dans une bonne clinique et de surveiller de près l'état de santé et la zone touchée pendant la période postopératoire.

    Règles de soins après l'extraction d'une dent de sagesse pour prévenir les complications

    Tableau Complications après le retrait d'une dent de sagesse.

    Blessures de la septième dent (adjacente)

    Entassement des dents, mauvaise tactique pour enlever les huit (les médecins inexpérimentés utilisent la dent adjacente comme surface de support pour l'instrument)Douleur lors de la morsure, des déchirures et des tissus endommagés de la septième dent Si la molaire est dépulpée, le patient peut ne pas ressentir de douleur.

    Lésions des gencives et des muqueuses

    Procédure inexacteSaignements abondants, hématome, douleurs gingivales

    Perforation des sinus maxillaires

    Proximité étroite de la racine de la dent au sinus maxillaireCongestion nasale, saignements nasaux, changement de voix (nasal)

    Lésion du nerf mandibulaire ou lingual

    La proximité des racines de la dent avec les nerfs de la mâchoire inférieurePerte de sensation et engourdissement qui apparaît sur la lèvre inférieure ou la langue

    Fractures ou luxations de la mâchoire (généralement plus basses)

    Application d'une force excessive lors de l'extraction d'une dent des gencivesDouleur intense à la mâchoire inférieure et à l'articulation, difficulté à parler et à manger

    Chacune des complications ci-dessus nécessite une consultation immédiate avec un médecin et un traitement parfois grave.

    Gonflement des gencives après le retrait d'une dent de sagesse

    Une boursouflure ou un hématome sur les tissus mous des gencives après le retrait des huit peut être une complication ou une variante de la norme. Si le retrait était difficile et était accompagné d'une incision de gomme, un gonflement sera présent dans tous les cas. Cela est particulièrement vrai pour les dents coupées de moitié ou les molaires qui poussent dans le sens horizontal. Ces procédures sont associées à des lésions des gencives, à la suite desquelles les tissus mous réagissent avec un œdème et un hématome. En outre, on observe souvent un gonflement grave des gencives chez les personnes souffrant d'hypertension artérielle et de troubles de la coagulation.

    Gonflement des joues après extraction dentaire

    Dans la plupart des cas, l'œdème disparaît de lui-même et l'absence de danger pour la santé peut être identifiée par les symptômes suivants:

    • le gonflement des tissus mous n'est pas très prononcé ou commence à s'atténuer,
    • la température corporelle n'est pas augmentée ou il y a une fièvre légère (jusqu'à 38 degrés),
    • les sensations douloureuses ne sont pas trop intenses, de nature "tolérante",
    • il n'y a pas d'odeur désagréable.

    Dans de tels cas, l'œdème disparaît complètement au bout de 2 à 3 jours, mais les sensations douloureuses peuvent persister pendant 2 à 3 semaines.

    L'œdème disparaît dans quelques jours

    Quand devrais-je voir un médecin?

    Dans certains cas, un gonflement des gencives indique un processus inflammatoire ou infectieux et nécessite une consultation immédiate avec un médecin. Les symptômes alarmants qui ne doivent pas être ignorés incluent:

    • gonflement croissant, douleur lors de la déglutition ou du mouvement de la mâchoire indique un processus inflammatoire,
    • gonflement des gencives sans sensation de douleur ou d'inconfort indique un kyste ou une infection
    • l'enflure des tissus mous, accompagnée d'un essoufflement ou d'une difficulté à avaler, est le signe d'une réaction allergique,
    • une douleur incessante et une odeur putride de la fossette est un symptôme de développement d'une alvéolite,
    • forte fièvre et malaise - le résultat de l'intoxication.

    Gonflement du visage après le retrait de la dent de sagesse

    Le signe principal de l'apparition d'un processus pathologique au niveau de la dent extraite est un gonflement prolongé de la gencive (plus de 3 jours), accompagné d'autres symptômes - par exemple, une douleur intense qui ne disparaît pas, même après la prise d'analgésiques.

    Comment enlever le gonflement des gencives à la maison?

    Si l'asymétrie faciale est la seule cause d'inquiétude liée au gonflement des gencives, vous pouvez accélérer la récupération du corps à l'aide de moyens simples et abordables.

      Fixez une compresse froide. Le froid contracte les vaisseaux sanguins et soulage les désagréments. Les compresses froides sont donc le remède le plus populaire contre l'enflure des gencives. Vous pouvez utiliser un chiffon humide, une bouteille d'eau chaude avec de la glace, une bouteille d'eau froide ou même de la crème glacée. Appliquer une telle compresse devrait être tout au long de la journée toutes les 15 minutes, en prenant des pauses pendant une demi-heure.

    Rince-sel à la soude. La soude et le sel sont d'excellents auxiliaires dans les processus inflammatoires et infectieux. Pour un verre d'eau tiède (pas d'eau bouillante), vous devez prendre une cuillerée à thé de soda et 0,5 cuillerée à thé de sel, bien mélanger et rincer la zone touchée 2 à 3 fois par jour. Un rinçage trop intense est contre-indiqué dans ce cas, sinon vous pouvez laver un caillot qui protège la plaie de l’infection. Vous pouvez le faire autrement - trempez un coton dans la solution et appliquez-le sur le chewing-gum pendant 15 à 20 minutes.

  • Herbes médicinales.Il est possible de supprimer l'inflammation et l'enflure des tissus mous à l'aide de décoctions et de teintures de camomille, d'écorce de chêne, de calendula et de sauge.
  • Utilisez des décongestionnants. Pour éliminer les poches, des gouttes de Limfomiozot, de comprimés de Traumeel ou de tout autre médicament antihistaminique, comme Suprastin ou Claritin, conviennent bien. Vous pouvez lubrifier les gencives avec les gels recommandés pour les poussées dentaires («Calgel», «Cholisal»), mais ils ont un effet moins prononcé que les comprimés et les gouttes.
  • Il est recommandé de dormir dans la période postopératoire sur un coussin élevé (cela contribue au gonflement) et d'éviter le stress autant que possible - une augmentation de la pression artérielle augmentera le gonflement et, dans certains cas, peut provoquer un saignement.

    Le retrait d'une dent de sagesse est une procédure désagréable, souvent douloureuse, mais sous réserve des règles et des recommandations du médecin, le corps se rétablira beaucoup plus rapidement et le risque de complications diminuera considérablement.

    Vidéo - Que faire après une extraction dentaire?

    Un gonflement de la joue après une intervention chirurgicale pour enlever une dent de sagesse est un phénomène fréquent. Dans la plupart des cas, ce fait ne devrait pas provoquer d'excitation. Pour soulager votre état, vous devez appliquer quelques moyens simples pour soulager l’enflure et combattre la douleur. Cependant, ce symptôme peut indiquer des complications nécessitant l'intervention d'un médecin.

    Que faire si la joue est gonflée après une extraction dentaire?

    Les experts recommandent de faire les activités suivantes:

    • Enlevez l'enflure de n'importe quelle façon. S'il est impossible d'obtenir un résultat vous-même, consultez immédiatement un médecin pour éviter les complications.
    • Vérifiez que vous avez respecté toutes les ordonnances reçues du dentiste après la procédure de retrait des huit:
    • cesser de fumer et de boire de l'alcool,
    • rincer doucement la bouche après avoir mangé,
    • brosser avec un poil doux en évitant le trou de la dent extraite,
    • limiter l'impact sur le site chirurgical - vous ne pouvez pas le toucher avec la langue, les doigts ou d'autres objets durs,
    • nourriture avec des aliments mous pour quelques jours
    • rejet d'aliments épicés, sucrés et salés,
    • l'interdiction de manger et de boire des liquides jusqu'à 4 heures après la chirurgie.
    • Si vous êtes gravement blessé, vous devez utiliser des anti-inflammatoires et des analgésiques.

    Combien gonfle

    Le terme dépend de la nature du dommage lors de l'opération. Si l'œdème se prête à de simples procédures de traitement et disparaît après quelques jours, il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Cela signifie que l’espace autour des gencives peut gonfler à cause des interférences et de la défense naturelle du corps contre les blessures mécaniques. Quand ce phénomène dure depuis longtemps, que le site de l'opération commence à gonfler davantage, vous aurez besoin de consulter un dentiste, car la joue pourrait gonfler à cause de pathologies.

    Ce qui est considéré comme la norme

    Après avoir vu une tumeur dans leur bouche qui ressemble à de terribles photos sur des sites médicaux, beaucoup de panique. Il est considéré comme normal que la joue soit gonflée pour des raisons physiologiques. Vous pouvez déterminer la réaction naturelle grâce aux caractéristiques suivantes:

    • le flux est formé après un jour, après l'intervention,
    • les sensations désagréables et douloureuses ont tendance à diminuer, commencent à s'estomper après 2-3 jours,
    • la température corporelle reste normale ou augmente légèrement,
    • de légères douleurs sont possibles si vous commencez à avaler et à mâcher.

    Pourquoi une tumeur se produit

    Gonflement de la joue peut pour des facteurs physiologiques ou pathologiques. Les premiers sont caractérisés par les raisons suivantes:

    • Dommages aux tissus dus à des complications lors du retrait.
    • Réactions allergiques à l'anesthésie.
    • La présence d'un abcès avant l'opération. Dans ce cas, sac purulent ouvert, afin que l'œdème puisse rester pendant un certain temps.
    • Les longues racines de la dent de sagesse. Huit laisse des blessures profondes qui deviennent souvent enflammées.
    • Caractéristiques individuelles du système circulatoire. L'hypertension artérielle provoque un œdème.

    Pour des raisons pathologiques:

    • Traitement antiseptique incorrect du lieu de prélèvement. Des alvéolites se développent dans le trou d'où les huit ont été retirées, ce qui entraîne l'apparition de pus résultant de l'activité de bactéries. La joue peut gonfler avec cette maladie.
    • Infection dans les tissus mous des gencives. L'infection se produit en raison d'un retrait inapproprié. Le processus purulent se forme en raison de la pénétration de bactéries dans les tissus qui entourent la dent.
    • Les restes de l'os dentaire et autres corps étrangers dans la plaie, ce qui peut provoquer une inflammation.

    Comment réduire le gonflement après le retrait de huit

    • Faites des compresses froides. En guise de procédure, une serviette mouillée avec de l'eau froide ou un coussin chauffant rempli de glace à basse température, de la glace, convient. Appliquer la compresse devrait être pendant 20 minutes plusieurs fois par jour. Il est nécessaire de refroidir périodiquement le tissu ou de remplir le coussin chauffant avec de l'eau froide. Après un moment, faites une compresse chaude et sèche. Pendant les procédures, veillez à ne pas brûler ou geler la peau.
    • Prenez des médicaments antiseptiques prescrits par un médecin. Dans certains cas, l'utilisation d'antibiotiques est nécessaire si les gencives ont trop gonflé.
    • Rincer avec des solutions anti-inflammatoires. À ces fins, camomille, Furatsilin, sauge et un mélange de sel et de soude. Le rinçage doit être effectué avec soin afin de ne pas toucher le caillot de sang dans le puits.
    • Gardez votre tête dans une position élevée par rapport au corps. Lorsque vous dormez, placez un oreiller pour créer une telle pose. L'action aidera à accélérer l'élimination des poches.
    • Un aspect important est l'élimination des situations stressantes pendant la période de réadaptation. Les troubles provoquent une augmentation de la pression, ce qui augmente la taille et la durée du gonflement. Après la chirurgie, le travail des veines et des vaisseaux sanguins doit être effectué avec parcimonie. Si l'hypertension est chronique, il est nécessaire de prendre des médicaments spéciaux sur recommandation du médecin. Pour se calmer, il est recommandé d'utiliser des sédatifs.
    • Si la joue gonfle, vous devez utiliser des gels spéciaux. Ils réduisent le gonflement et combattent le développement des processus inflammatoires. Appliquez le médicament nécessaire sur le côté extérieur des joues.
    • Si ces outils ne vous aident pas, contactez immédiatement votre dentiste pour déterminer la cause de la tumeur à l'endroit où se trouvait la dent de sagesse. Sur la base du diagnostic, le médecin prendra les mesures appropriées.

    Quand le flux est dangereux

    Il existe des cas où une tumeur ne peut pas être vaincue indépendamment à la maison. Symptômes pour lesquels vous devriez contacter votre dentiste:

    • le gonflement de la joue grandit avec le temps
    • il y a une douleur palpitante dans la bouche, sa force augmente,
    • la température s'élève au dessus de 38 degrés, maintient cet indicateur de 1 à 2 jours,
    • intoxication du corps, exprimée dans la dépression générale du patient,
    • la douleur et l'apparition d'une grosseur dans la région de la joue,
    • augmentation de la douleur en avalant et en ouvrant la bouche,
    • l'absence de caillot de sang dans le lieu d'élimination, ce qui ferme le trou de bactéries.

    Vidéo: gonflement des joues après extraction d'une dent

    La pratique dentaire montre que l'éruption des dents de sagesse passe souvent avec des complications. Lorsque les caries apparaissent, elles ne sont pas traitées, mais leur élimination est recommandée. En conséquence, ces unités, que les dentistes appellent les troisièmes molaires, sont rarement conservées. Aujourd'hui, nous allons parler des raisons pour lesquelles il y a un gonflement après le retrait d'une dent de sagesse. Nous découvrons également les actions recommandées par les experts en cas de complications postopératoires.

    Quelques informations sur les troisièmes molaires

    À la suite de changements évolutifs, la taille de la mâchoire humaine a diminué. Cela est dû au fait que les aliments sont consommés de plus en plus de plats ne nécessitant pas de mastication intensive. Des objets de civilisation, tels que des couverts, ont simplifié la tâche consistant à préparer de la nourriture pour l'humanité.Comme nous l'avons déjà mentionné, tout cela a conduit à la transformation de l'arcade mâchoire.

    Habituellement, les troisièmes molaires, ou, comme on les appelle, les dents de sagesse, éclatent à un âge assez adulte. Toutes les autres unités à cette époque sont formées depuis longtemps et ont pris leur place. C’est pourquoi très souvent, il n’ya pas de place pour la localisation des troisièmes molaires. À cet égard, diverses complications entraînent de nombreux moments désagréables.

    Selon les statistiques, environ 25% de la population est confrontée au fait que ses dents de sagesse n’ont pas réussi à éclater. Ensuite, nous considérons le danger de telles situations. Chez environ 10% de nos contemporains, ces unités ne se forment pas du tout. Le reste de la population est tôt ou tard confronté à un problème d'éruption ou d'élimination.

    Dans le cadre de ces situations, plusieurs problèmes deviennent pertinents. Par exemple, de nombreux patients s'intéressent à la manière de supprimer l'enflure après le retrait d'une dent de sagesse. Nous allons considérer tout dans l'ordre. Nous découvrons les raisons pour lesquelles les tissus mous gonflent, lorsqu'il est nécessaire de tirer la sonnette d'alarme et, surtout, comment remédier à la situation.

    Dans quels cas les troisièmes molaires doivent-elles être enlevées?

    Souvent, au moment de la croissance, les dents de sagesse s’écartent considérablement. En dentisterie, cette anomalie s'appelle dystopie. Selon le degré de déviation par rapport à la norme, ces unités peuvent causer divers problèmes. Une dent anormalement développée peut facilement endommager les tissus environnants. Il peut également exercer une pression sur une unité adjacente, la déplaçant. Tout cela conduit à la douleur et au début du processus inflammatoire.

    Il existe également un tel concept dans la pratique, comme la dent incluse. Les soi-disant unités qui ne pouvaient pas traverser. Souvent, ils provoquent également une inflammation des tissus mous. La situation est résolue de plusieurs manières. Afin d'aider la dent incluse, le spécialiste excise la gomme. Si l’unité a le bon emplacement, elle est parfaitement capable de s’adapter en toute sécurité sur l’arcade maxillaire. En cas de développement anormal, la troisième molaire est simplement retirée.

    Il y a une autre complication associée à la dentition - un retard. Appelez cette anomalie dans la rétention de la dentisterie. Parfois, ces écarts par rapport à la norme nécessitent également une intervention chirurgicale.

    Les caries banales conduisent souvent à l'élimination des troisièmes molaires. Le problème réside dans leur emplacement. Les dernières dents ne peuvent pas être traitées de manière adéquate pendant les procédures d'hygiène. La brosse à dents n’est tout simplement pas capable d’enlever toute la plaque accumulée. En raison du même emplacement peu pratique, les troisièmes molaires ne guérissent pas en cas de lésion carieuse, mais sont immédiatement retirées.

    Processus inflammatoire

    L'influence de ce facteur rend la survenue d'un gonflement inévitable. Si l'écart entre l'apparition de la douleur et la visite d'un spécialiste est trop important, alors nous pouvons supposer qu'un foyer inflammatoire s'est déjà formé. Les tissus mous gonflent, rougissent et palpitent de douleur. Au moment du retrait, les actes du médecin visent bien entendu à éliminer le processus inflammatoire. Il traite le bien avec une solution antiseptique. Lors de la suppuration, le médecin peut laisser un écoulement dans la plaie pour assurer la sortie du pus. Donne des recommandations sur l'opportunité de rincer ou de prendre des médicaments à l'intérieur.

    Un gonflement des gencives peut également se former après le retrait d'une dent de sagesse. Si ce n'est pas de nature physiologique, cela indiquera l'accession de l'infection. Après tout, le trou qui reste à la place de la dent est une excellente porte d'entrée pour la pénétration de divers microbes dans le corps. Pour que cela ne se produise pas, il est nécessaire de respecter scrupuleusement les recommandations du spécialiste après une intervention chirurgicale.

    Signes d'inflammation

    Si, après l'opération, les symptômes suivants sont observés, il est nécessaire de consulter à nouveau un spécialiste.

    1. Le patient s'inquiète d'un gonflement grave après le retrait d'une dent de sagesse (avec le temps, il ne diminue pas, mais sa taille augmente).

    2. La douleur augmente en intensité.

    3. Augmentation de la température corporelle.

    4. Le bien-être général du patient s'est détérioré.

    5. Il y avait une odeur désagréable de la cavité buccale.

    Si au moins un de ces symptômes dérange le patient après la chirurgie, vous devez contacter immédiatement la clinique. L'automédication est dangereuse. Il existe des cas où, à la suite de négligences et de traitements inopportuns, l'extraction de dents innocente entraînait de graves conséquences.

    Oedème après une opération difficile

    Les œdèmes dus au retrait des unités incluses et dystopiques sont fréquents en cabinet dentaire. Nous avons déjà mentionné qu'en raison de l'emplacement anormal, du développement et des difficultés de dentition, ces dents causent de nombreux problèmes. Il arrive que la troisième molaire puisse s'entrelacer avec ses unités voisines avec ses racines ou affecter le système nerveux. Toutes ces situations nécessitent une attention particulière et une action professionnelle de la part du chirurgien dentiste. Dans les opérations complexes, les tissus mous sont gravement blessés. Par conséquent, il se produit toujours un gonflement après le retrait d'une dent de sagesse sur la mâchoire inférieure ou supérieure. Dans cette situation, il ne reste plus qu'à veiller à ce qu'il dorme le plus tôt possible, et aucune complication ne survient.

    Dans toutes les situations évoquées précédemment, le gonflement des tissus mous se produit le même jour. Et que faire si la réaction physiologique a réussi, mais après 4-5 jours, une tumeur est réapparue? Il y a dans le cabinet dentaire et de telles situations. Un gonflement de la joue après le retrait d'une dent de sagesse peut survenir en raison de la suppuration d'un caillot sanguin dans le trou. Les experts appellent cette complication alvéolite. Cette situation nécessite un appel immédiat à un spécialiste. Si la tumeur se forme à nouveau, il est inutile d'essayer de s'en débarrasser en la rinçant, en utilisant des antiseptiques ou des antibiotiques. Le médecin doit nettoyer le puits infecté en retirant le tissu nécrotique. Ensuite, il traitera tous les antiseptiques et entrera dans le trou avec un médicament spécial.

    Qu'est-ce qui aidera à soulager l'enflure?

    Premièrement, en cas de gonflement des tissus mous après la chirurgie, des compresses froides peuvent être utilisées. Pendant la journée, il est nécessaire de les appliquer sur le point sensible pendant 20 minutes. Vous pouvez le faire trois fois par jour. Le froid aidera non seulement à réduire l'enflure, mais également à réduire l'intensité de la douleur.

    Deuxièmement, si vous vous sentez insupportable, vous devez prendre un anesthésique (comprimés "Analgin", "Baralgin", "Ibuprofen").

    Troisièmement, à partir du deuxième jour après l'intervention, il est possible d'utiliser un rinçage de la bouche avec des antiseptiques. Les solutions salines et les solutions de soude conviennent pour cela. Vous pouvez également rincer à la décoction d'herbes (écorce de chêne, sauge, camomille). Seul rinçage doit être correctement. Il vous suffit de prendre un antiseptique dans la bouche, de le tenir à l'endroit sensible et de le cracher. Répétez donc plusieurs fois.

    Qu'est-ce qu'il est interdit de faire après une chirurgie?

    Afin d'éviter des complications, il est nécessaire de suivre les recommandations d'un spécialiste.

    • Après la chirurgie, pas besoin de se précipiter pour se lever de la chaise. Vous devez y passer au moins 10 minutes. Vous ne devriez pas quitter le bureau d'un spécialiste si vous ne vous sentez pas bien.
    • Appuyez fermement avec un tampon de gaze qui est inséré entre les mâchoires après le retrait. Il évite le gonflement des gencives.
    • Il est interdit de réchauffer la joue.
    • Vous ne pouvez pas manger dans les trois premières heures. Et après ce temps, il est nécessaire de choisir des aliments mous et des plats moulus.
    • Les experts ne recommandent pas après avoir retiré une unité de consommer des plats chauds, des sodas, des boissons alcoolisées.Aussi, n'utilisez pas de paille pour boire.
    • Ne touchez pas le trou avec votre langue ou vos mains.
    • Il est interdit d'aller au bain, au sauna.
    • Afin de ne pas blesser davantage la zone touchée, il est nécessaire de mâcher de la nourriture de l'autre côté de la mâchoire.

    Les procédures d'hygiène doivent être effectuées avec soin, sans contact de la brosse à dents avec la gomme blessée.

    Période de récupération

    Après l'opération, il faudra un certain temps pour que le corps revienne à la normale. Combien de jours L'œdème après le retrait d'une dent de sagesse devrait diminuer dès le lendemain. À tout le moins, assurez-vous que sa taille n'augmente pas. L'intensité de la douleur devrait également diminuer. Bien sûr, ces termes sont approximatifs. Après tout, le corps de chaque patient réagit à sa manière. Si l'opération s'est déroulée sans complications et après que la plaie n'ait pas été infectée, à la fin de la semaine, le patient aura complètement oublié d'aller chez le dentiste. Dans les cas difficiles, les processus inflammatoires peuvent nécessiter plus de temps pour rétablir la santé. Tout dépendra de la rapidité avec laquelle la personne est allée chez le médecin.

    Combien de jours dure le gonflement

    Compte tenu du fait qu'un traumatisme important des tissus environnants (os, gencives, muqueuses, etc.) se produit pendant l'extraction d'une dent, le développement de l'œdème est une réaction de protection naturelle du corps. Dans les tissus enflés, il y a augmentation du flux sanguin et libération d'un grand nombre de substances actives et de cellules immunocompétentes. Dans le cas où une opération d'extraction dentaire était réalisée sans problème et que le processus infectieux ne se développait pas, l'œdème durerait 3 à 4 jours.

    C'est important! Après le retrait de la 3ème molaire, appelée «dent de sagesse», en raison des caractéristiques anatomiques de la région, le tissu lésé est beaucoup plus touché que lors d'une intervention chirurgicale sur une autre dent. Dans ce cas, un œdème étendu se développe, pouvant atteindre la mâchoire entière. Après 4-6 jours, il disparaîtra de lui-même.

    Si un processus infectieux se développe sur le site de la dent extraite, l'œdème s'étendra à l'ensemble de la mâchoire, couvrira la joue la plus proche ou se déplacera vers la langue. Dans une telle situation, un traitement médical est nécessaire. Avec l'inefficacité du traitement standard ou dans les cas avancés, lorsque l'infection recouvre une quantité importante de tissu ou qu'elle dépasse, il est nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale. Avec un traitement efficace, l'œdème peut durer une semaine ou deux. Le terme dépend du volume de l'opération.

    Quand tombera

    Au cours du processus normal (lorsque l'inflammation provoquée par la pénétration d'une infection dans la plaie) ne s'est pas développée dans les tissus, le gonflement des gencives et / ou des joues augmente dans les 30 min - 2 heures qui suivent l'extraction dentaire. Au cours de la période suivante, les poches restent au niveau maximum (généralement environ 1-1,5 jours) et commencent ensuite progressivement à s'atténuer. Ce processus dure souvent environ 1 à 2 jours. Chez les jeunes, l'œdème passe en moyenne 12 à 24 heures plus rapidement que chez les personnes plus âgées.

    Chez les patients affaiblis, les personnes immunodéficientes qui n'adhèrent pas au traitement approprié, avec une probabilité de 40-50%, une infection pénètre dans une plaie formée après l'extraction d'une dent. Dans ce cas, l'œdème disparaît rarement seul en termes standards. Si le corps résiste à l'infection elle-même, l'œdème disparaîtra dans les 5 à 10 jours suivant l'éradication de l'agent pathogène. Sinon, la réaction risque de ne pas se produire avant plusieurs semaines ou de s’engager dans un processus chronique pouvant durer des années.

    Attention! L'article montre le temps moyen. Pour dire exactement combien de jours l'œdème dure et quand il disparaît complètement, seul un médecin peut le faire. Par conséquent, nous vous conseillons de consulter un spécialiste.

    Si le chewing-gum ou la joue est gonflé, vous pouvez utiliser une ou plusieurs méthodes folkloriques simples mais efficaces qui peuvent accélérer le processus deux fois:

    appliquer à froid à l'endroit de la dent extraite.L'exposition à de basses températures entraîne un rétrécissement des vaisseaux sanguins, ce qui empêche le développement de l'œdème tissulaire et l'élimine. De plus, le froid atténue la douleur. De la glace, un linge humide, des fruits ou des légumes surgelés, etc. L'essentiel est de ne pas garder une compresse froide plus de 15 à 20 minutes, sinon il y a un risque de blessure. Vous pouvez répéter la procédure en une heure,

    Les compresses de sel sont également efficaces. Pour leur préparation, vous devez diluer le mélange de 1 c. À thé de soude et ½ c. À thé de sel dans un verre d'eau tiède (de préférence bouillie). Dans cette solution, humidifiez un morceau de bandage ou de coton et appliquez-le doucement sur la plaie de la gencive. Gardez une compresse pas plus d'une demi-heure. Il est préférable d’appliquer la compresse au plus tôt 1,5 heure après l’intervention, sinon une brûlure chimique des tissus pourrait se développer,

    de la même manière que les compresses de sel, en rinçant la bouche avec une solution sodée d'eau salée. Pour sa préparation suffit de diluer 1 cuillère à soupe. cuillère de sel et une demi cuillère de soude par 200 ml d'eau. Il est conseillé d'utiliser toute la solution préparée à la fois. Il est montré de répéter la procédure toutes les 2-3 heures. Également dans l'eau, vous pouvez ajouter quelques gouttes d'iode. Avec une combinaison de compresse saline et de rinçage de la bouche, on obtient un effet amélioré.

    il est conseillé de dormir la tête haute. Cela est dû au fait que lorsque la tête est surélevée, le flux de sang vers les tissus endommagés diminue. La diminution du débit sanguin entraîne le manque d'oxygène et la mort rapide des tissus trop endommagés, ainsi que la réduction du débit de liquide lymphatique, ce qui accélère la guérison. Il empêche également la propagation des agents infectieux dans tout le corps,

    recommandé de s'inquiéter moins. Dans les situations stressantes, une grande quantité de substances biologiquement actives et d'hormones «stress» sont simultanément émises dans le sang, ce qui non seulement empêche la disparition de l'œdème, mais contribue également à son augmentation. Dans ce contexte, la pression artérielle peut fortement augmenter, ce qui peut provoquer des saignements prolongés après une plaie postopératoire.

    Méthodes médicales

    Le meilleur moyen de supprimer l'œdème après le retrait d'une dent, y compris une dent de sagesse, est de prendre des médicaments. Pour cela, des moyens spéciaux conviennent. Parmi ceux-ci, les meilleurs médicaments sont pris par voie orale. Ceux-ci incluent des antihistaminiques (Loratadin, Suprastin, etc.), des glucocorticoïdes (Prednisolone, Kenacort, etc.). Vous pouvez également utiliser un vasoconstricteur.

    Attention! Seul le médecin sait exactement comment éliminer le gonflement avec des médicaments. En raison de la possibilité d'effets secondaires, nous vous recommandons fortement de consulter un médecin avant d'utiliser des médicaments. L'auto-traitement est dangereux pour la santé.

    Causes de la tumeur

    Si une personne a un œdème après avoir retiré une dent de sagesse, vous devez trouver la raison pour décider de l'action à entreprendre. Le plus souvent, cela est dû à la destruction des tissus mous autour de la dent, en particulier lors d'un retrait difficile. Dans ce cas, le chewing-gum, la joue ou le palais gonflent, mais vous ne devriez pas paniquer. Avec le temps, tout reviendra à la normale, il n'y aura aucune menace pour la santé.

    Si ce symptôme se produit, vous devez mesurer immédiatement la température.. S'il est normal ou s'il se situe à moins de 37,5 degrés, l'œdème peut être considéré comme une réaction normale du corps à la chirurgie. Il est important de prendre plusieurs mesures au cours de la journée, la température corporelle est le principal indicateur d’une cicatrisation normale de la plaie, même en présence d’une tumeur.

    Comment les poches sont-elles éliminées?

    Chaque personne peut surveiller indépendamment l'état des gencives à l'aide d'un examen externe, à l'aide de photographies de sa propre bouche. Quelques photos prises à différents moments vous aideront à comprendre l'évolution de l'œdème. Pour réduire l'enflure, un traitement spécial n'est pas nécessaire.

    Des compresses froides avec de la glace enveloppée dans une étamine et appliquée sur la zone touchée aideront à résoudre ce problème. Il n'est pas recommandé d'effectuer de telles procédures pendant une longue période. Il existe des préparations spéciales pour le rinçage de la bouche: Chlorhexidine, Miramistin, une solution de soude et de sel.

    Symptômes possibles

    Si d'autres symptômes apparaissent le premier jour après l'extraction dentaire, vous devez immédiatement consulter un médecin. Ces fonctionnalités incluent:

    • l'apparition de pus lorsque vous appuyez sur les gencives,
    • odeur putride désagréable
    • saignement incessant du trou
    • inconfort en bougeant la mâchoire et douleur en avalant.

    Tous ces signes indiquent la présence de complications et nécessitent une intervention urgente. À l'examen, le médecin déterminera la cause des symptômes désagréables et vous prescrira le traitement nécessaire. Si la plaie est sèche, la lésion touchée sera réorganisée et le tissu mort et le pus seront enlevés. Ensuite, la plaie est lavée avec des préparations antiseptiques: Furacilin, Dioxidin, Peroxyde d'hydrogène.

    La cause de l'inflammation peut être un morceau de dent restant dans la gencive. Dans ce cas, le fragment est retiré, la plaie est traitée avec un antibiotique spécial. En présence d'un abcès purulent, le drainage de la lésion est réalisé avec des tubes de silicone ou des bandes de caoutchouc.

    Avec leur aide, la décharge de pus sera facilement enlevée. Habituellement, après avoir nettoyé une plaie postopératoire, le médecin recommande l’utilisation d’antibiotiques à large spectre, tels que: Métronidazole, Ofloxacine, Flemoxine, Lincomycine.

    Ils aident à faire face au processus inflammatoire et à prévenir de nouvelles complications. Pour soulager la douleur, il est recommandé d’utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens: Ksekofam, Ibuprofen, Ketorol, Nise, Diclofenac.

    Vous devez observer attentivement le dosage et la durée d'utilisation des antibiotiques prescrits par le dentiste. Le plus souvent, ces médicaments sont utilisés sous forme de comprimés, mais dans les cas graves, le médecin peut vous prescrire une série d'injections qui sont injectées directement dans les gencives. Pour maintenir l’immunité pendant la période de récupération et en cas de complications graves, vous pouvez boire un traitement composé de préparations de vitamines, telles que: Dibazol, galantamine, extrait d'aloès.

    Allergies possibles

    Certaines personnes ont une sensibilité accrue du corps aux composants des analgésiques, ce qui peut provoquer des réactions allergiques pendant les allergies. Parfois, il se manifeste sous la forme d'éruptions cutanées, de desquamation et de démangeaisons. Dans les cas graves, une enflure grave est enregistrée après le retrait d'une dent de sagesse sur les lèvres, le visage et les voies respiratoires.

    Une personne ressent une douleur à la poitrine et une faiblesse générale. Ces symptômes peuvent être des signes avant-coureurs du choc anaphylactique et nécessitent une réponse immédiate. Les premiers secours sont fournis par un dentiste qui s'injecte par voie intramusculaire: Suprastin, Diphenhydramine, Pipolfen.

    Lorsque la pression artérielle baisse, on utilise la prednisolone et la cordiamine pour améliorer l'activité cardiaque. Cela aide généralement à arrêter la réaction allergique et à normaliser le travail de tous les organes. Mais si l’état du patient ne s’améliore pas, un traitement urgent est nécessaire dans l’unité de soins intensifs.

    De telles réactions graves sont rares, mais si une personne est allergique à certains médicaments, des tests cutanés doivent être effectués avant une visite chez le médecin afin d'identifier un type spécifique d'allergène. Ces patients sont invités à prendre des médicaments anti-histaminiques., tels que: Klaritin, Zyrtek, Zodak, Tsetrin.

    Pour éviter les complications après l'extraction dentaire, il est important d'écouter les conseils du médecin afin de suivre toutes ses recommandations.

    Médicament recommandé

    Pour le traitement des processus infectieux et inflammatoires de localisation différente, le médicament combiné Oxamp est utilisé. Il appartient au groupe des antibiotiques - pénicillines et se compose de deux composants: Ampicilline et Oxacilline. Ces deux pénicillines semi-synthétiques se complètent avec succès, ce qui permet de traiter avec succès la plupart des maladies inflammatoires avec Oxamp. Il existe deux formes posologiques du médicament:

    • Capsules qui sont prises à l'intérieur.
    • Solution pour la préparation des injections.

    Oxamp a un niveau de toxicité réduit, il peut donc être administré à des patients de tout âge. Contre-indications à la consommation de drogues est: leucémie lymphocytaire, mononucléose, sensibilité aux médicaments du groupe de la pénicilline.

    Que faire?

    Quelques conseils de médecins:

    • En utilisant les techniques de médecine traditionnelle, supprimez le gonflement gingival. Si cela ne fonctionne pas, vous devriez demander l'aide d'un médecin à une assistance médicale qualifiée.
    • Prenez des analgésiques si vous ressentez une douleur insupportable dans la dent.
    • Vérifiez quelles recommandations du médecin ne sont pas remplies.
    • Arrêtez de fumer et de prendre de l'alcool.
    • Rincez-vous la bouche après avoir pris n'importe quel aliment.
    • Achat d'une brosse à poil doux.
    • Les procédures d'hygiène doivent être effectuées avec soin afin de ne pas endommager le puits.
    • Évitez tout contact avec la zone endommagée, ne touchez pas le trou avec des doigts sales ou d’autres objets.
    • Réception de la nourriture concassée et molle.
    • Évitez de manger des aliments sucrés et salés.

    La période à laquelle le gonflement des joues est la norme: cette période dépend de l'ampleur des dommages lors de l'extraction d'une dent. Si le gonflement a commencé à s'atténuer, ne vous inquiétez pas. Une réduction de l'inflammation signifie qu'aucune infection n'est entrée dans l'espace du puits, ce qui provoque des symptômes douloureux.

    Manifestations considérées comme normales

    Parfois, les patients, constatant un gonflement des gencives, commencent à comparer les signes d'autres pathologies. Le patient peut voir sur la photo sur Internet une apparence semblable, mais une pathologie plus grave. Pas besoin de craindre une réponse physiologique normale à la chirurgie. Les réactions suivantes sont répertoriées après l'extraction d'une dent:

    • Formation de flux à la place de la dent extraite.
    • Malaise et douleur qui commencent à diminuer après quelques jours.
    • Une légère augmentation de la température à 37,5 degrés.
    • Augmentation de la douleur en avalant ou en mâchant.

    Causes de l'œdème

    Un œdème physiologique après le retrait d'une dent de sagesse se manifeste pour les raisons suivantes:

    • Dommages causés aux tissus environnants lors de l'extraction d'une dent.
    • Pathologie qui existait avant l'extraction d'une dent, telle que le flux. Le flux provoque un gonflement prolongé des joues, lors de l'extraction de la dent ouvre un sac purulent.
    • Après l'opération, un trou profond s'est formé, ce qui conduit à une récupération à long terme. Ceci est le plus commun avec le retrait des dents de sagesse.
    • La présence d'un apport sanguin abondant dans les gencives peut provoquer une pression, provoquer un gonflement.

    Un œdème pathologique après l'extraction d'une dent de sagesse survient pour les raisons suivantes:

    • Traitement antibactérien défectueux du trou formé. En conséquence, les tissus environnants sont infectés par des bactéries et s'enflamment. Une alvéolite débute, ce qui entraîne la formation de pus. De ce fait, la joue gonfle rapidement.
    • La défaite de l'infection des tissus environnants se produit lorsque les bactéries présentes sur les tissus environnants de la dent sont retirées - cela se produit le plus souvent en présence d'un flux purulent.
    • Élimination incomplète de la dent ou de la racine, ce qui provoque une inflammation due au rejet.

    Traitement de l'inflammation de l'alvéolite

    Si des agents pathogènes pathologiques sont à l'origine de l'inflammation, les recettes traditionnelles pour le traitement de l'œdème ne seront d'aucune aide. Dans ce cas, vous devez contacter votre dentiste. Le médecin peut nettoyer entièrement le trou avec un outil spécial et traiter la plaie avec un antiseptique.

    Si l'inflammation est prononcée, le médecin a le droit de prescrire des antibiotiques antimicrobiens. Liste des médicaments les plus souvent utilisés par les dentistes.

    L'antibiotique céphalosporine de la 1re génération exerce une vaste gamme d’actions antimicrobiennes et bactéricides à la suite de la perturbation de la synthèse de la paroi cellulaire des agents pathogènes. Cefazolin est efficace contre diverses bactéries pathologiques.Son action a été testée dans le traitement des infections dans différentes parties du corps, des tissus mous, des os et des articulations.

    Un tel antibiotique n'est pas recommandé pour une utilisation en cas d'hypersensibilité, de crises aiguës d'insuffisance rénale et de pathologies intestinales.

    Contre-indiqué pour les enfants qui n'ont pas encore fêté leur mois. Le médicament est disponible pour l'administration intramusculaire et intraveineuse. La posologie requise et la régularité d'administration sont prescrites par un médecin.

    Solcoseryl

    Le médecin prescrit cet antibiotique après l'élimination des inflammations aiguës. Le trou obtenu est rempli de cette pâte adhésive, la cicatrisation de la plaie s'accélère et la douleur diminue. Cette pâte est bien fixée dans le trou et y est jusqu’à résorption complète.

    Si nécessaire, le médecin peut reposer la pâte dans le trou. Si le puits n’est pas déformé, vous pouvez déposer la pâte vous-même, après avoir préalablement lavé le sol avec une solution en pourcentage de chlorhexidine ou de Miramistin.

    Solcoseryl stimule la restauration des tissus environnants, protège le trou des aliments. Il est prescrit à tout âge, même aux nouveau-nés. Si l'utilisation régulière de l'antibiotique ne favorise pas la guérison pendant 10 jours, vous devriez consulter un médecin pour obtenir des conseils.

    Pourquoi le gonflement apparaît-il après l'extraction d'une dent?

    Extraction d'une dent - une opération dentaire, à la fin de laquelle avec une probabilité élevée gonflement des gencives se produit, mâchoires, les joues et même visage entier.

    Possible les raisons phénomènes:

    1. Injection nerveuse. Si lors de la mise en œuvre de l'anesthésie locale aiguille frapper le nerf alors inévitablement l'apparition de cônes dans la région du nerf blessé et gonflement de la mâchoire supérieure ou inférieure.
    2. Hit agents pathogènes dans le trou. Si pendant l'opération le dentiste gencives mal traitées antiseptique ou outils de travail étaient mal désinfecté. Dans la chute de tissu bactéries pathogènes. En cours de développement processus inflammatoire gonfle mâchoiregonflement se propage sur la joue.
    3. Suppuration. L'infection dans le trou lors de l'extraction d'une dent contribue à la formation d'abcèsaccumuler masses purulentes. L'infection se propage sur les tissus mous adjacentsqui mène à gonflement des gencives, mâchoires, les joues et les lèvresaugmenter ganglions lymphatiques. Lors de l'accumulation beaucoup de pus dans le foyer de l'inflammation gonflement se propage tout le visagey compris zone des yeux.
    4. Opération difficile. Si la dent était localisée dans un endroit difficile ou pendant la suppression les problèmes, parfois un dentiste couper les gencives. Dans ce cas, le gonflement comme prévu. C'est normal réaction corporelle.
    5. Difficile à supprimer dent de sagesse. Huit sont situés se rapprochant le plus du pharynxet douleur après extraction dentaire abandonne en mâchant et en avalant des aliments. Avec puits d'infection l'inflammation affecte tissu larynxgorge rougit et enflammé.
    6. Réaction pour l'anesthésie. Après injection anesthésique un gonflement se produit souvent. Gonflement peut joue, lèvres et langue. Avec les allergies sur le médicament administré, il se produit un gonflement grave des tissus mous dans une demi-heure après l'exercice les injections. Les joues, les lèvres et la langue peuvent gonfler à cause des allergies. sur le matériau de remplissage et antiseptiques.

    Photo 1. Exemple d'une réaction allergique à l'anesthésie chez un enfant, qui s'est manifestée dans la lèvre inférieure.

    Même si la suppression est passée sans complicationsla probabilité d'œdème super: alors le corps réagit à intervention extérieure et application des drogues. La taille de l'inflammation dépend de conditions d'immunité disponibilité du patient maladies chroniques, quantités tissu adipeux sous-cutané.

    L'aide Dans certains cas, les anesthésiques ne provoquent que sensation de gonflement sur le visage en l'absence de tout gonflement. Au fur et à mesure que vous avancez effet anesthésique les symptômes disparaître.

    Pourquoi il y a un fort gonflement à la place du kyste

    Kyste - éducation purulente profondément dans la mâchoire sur la racine de la dent. Pour extraction de kyste le médecin effectue l'opération - cystectomie. Au cours de la procédure, le dentiste coupe la gomme, excisé néoplasme, scelle ou enlève dent endommagée. En raison de cette opération, un gonflement se produit pour les mêmes raisonsça et après extraction de la dent. Cependant, la cystectomie est procédure plus traumatiquedonc les tissus gonflent à cause de la chirurgie est plus fort.

    Combien de jours dure le gonflement après avoir enlevé la molaire de la sagesse?

    La durée de l'inflammation dépend de caractéristiques individuelles du corps. Gonflement normal persiste jusqu'à 3-4 jours.par exemple après la suppression 6 dents.

    Après enlèvement difficile gonflement des tissus mous de la dent de sagesse peut ne pas aller jusqu'à une semaine et demie.

    La taille de la tumeur chaque jour devrait sensiblement diminuer.

    Si gonflement augmentenécessaire voir un docteur.

    Comment enlever rapidement le gonflement des gencives?

    Pour une cicatrisation rapide après la chirurgie 3 heures ne peuvent pas manger, il est nécessaire de protéger le trou de frapper des morceaux de nourriture et d'autres pollution jusqu'à guérison complète. Et suit aussi se brosser les dents doucementpour que ne pas blesser se brosser les tissus. Le taux de guérison des plaies dépend temps pour réduire l'enflure.

    Gonfler passé plus vitedoit adhérer à recommandations:

    • appliquer à un endroit enflé compresse froide ou enveloppé dans un tissu un morceau de glacependant 15 minutes plusieurs fois par jour,
    • ne pas mâcher sur le côté douloureux,
    • se reposer sur un oreiller haut,
    • réduire volume de fluide consomméavoir un excès d'eau ne s'est pas accumulé à la place de l'œdème,

    Photo 2. La glace contribue à la sortie de sang des tissus endommagés et réduit la température locale, mais doit être enveloppée dans des tissus.

    • jour après la procédure ne prenez pas chaud, épicé, acide, nourriture solide,
    • s'abstenir de consommer alcool et tabac plusieurs jours après l'extraction,
    • prendre apaisant (si nécessaire)
    • pour limiter activité physiquevisites bains publics.

    Attention! Devrait soigneusement garder un oeil sur état d'œdème. Lors de la comparution douleur lancinante sévèrecroissant température locale, une augmentation du gonflement est nécessaire voir un docteur.

    Est-il possible de réduire le problème avec les médicaments anti-œdème?

    Desserrer sensation de douleur accélérer la guérison et réduire gonflement aidera médicaments:

    • Des solutions pour le lavage. La chlorhexidine, le peroxyde d'hydrogène, la furatsiline ont action antiseptiquepanier le développement du processus inflammatoire.
    • Pommades et gels pour œdème facial. Ces produits dentaires contribuent à guérison rapideéliminer douleur et démangeaisons dans le processus de récupération, entraver saignements, soulage les poches. Après extraction dentaire recommander d'utiliser: Metrogil Dent, Metrodent, Asept. Une petite quantité de gel appliqué au puits endommagé plusieurs fois par jour.

    • Décongestionnants. Pour enlever les poches des dentistes conseillé de prendreantihistaminiques: Suprastin, Diazolin, Zyrtec.

    Drogues et dosages prescrit par le médecin individuellement. Si médicament ne pas aider faire face à l'œdème, après rendez-vous nouveau médicament aussi besoin de contacter chez le docteur.

    Traitement des remèdes populaires des maxillaires inférieur et supérieur

    Efficace remèdes maison pour éliminer le gonflement:

    1. Thé à la camomille. Verser 2 filtres camomille pharmaceutique 200 ml d'eaulaissez-le tenir 10–20 minutes. Boire du thé 1 verre 3 fois par jour réchauffer jusqu'à disparition de l'enflure. Camomille désinfecter cavité buccale et possède action diurétique légèreen réduisant la taille de l'œdème.
    2. Décoction d'écorce de chêne. Verser dans 2 cuillères à soupe l écorce de chêne dans le récipient émaillé, verser 2 tasses d'eau, porter à ébullition et garder à feu doux 5 minutes. Après refroidissement de la décoction soucheprendre petite quantité de fonds dans ta bouche et tiens quelques minutes du côté douloureux (vous ne pouvez pas rincer!). Bouillon de chêne écorce contribue guérison rapide plaies et élimination des poches.

    Médecine traditionnelle ne peut pas être utilisé comme thérapie primaire après extraction dentaire. Les recettes faites maison sont les plus efficaces. seulement en combinaison avec un traitement médicamenteux.

    Prendre des antibiotiques si votre visage gonfle

    Si, après l'extraction de la dent est né gonflement important, dont la cause est devenue processus inflammatoire prononcéle dentiste nomme antibiotiques.

    Photo 3. Le médicament "Amoxil-K625" de la société Arterium Corporation est disponible sous forme de comprimés et est un antibiotique semi-synthétique.

    Les meilleurs agents antibactériens:

    C'est important! Les médicaments antibactériens aussi sont nécessairesquand patient souffrant de diabèteles échecs système immunitaire.

    Le gonflement ne passe pas et ne disparaît pas

    Si 3-4 jours après la chirurgie gonflement commence à augmenter, l'inflammation se propage sur les tissus voisinsest sorti de sa bouche odeur désagréable - signe développement de l'infection. Si des symptômes de complications apparaissent prendre rendez-vous avec un dentiste. Le médecin traitera le puits, examinera la zone touchée, prescrire un traitement.

    Une éducation difficile: peut-il s'agir d'un hématome?

    Parfois, une tumeur se produit dans la formation d'hématome - ecchymose.

    La tumeur se développe en raison de la violation de l'intégrité des tissus mous et d'un grand nombre de vaisseaux sanguins.

    Quand un patient touche un hématome ressent la douleuréducation plus dense au toucher que l'œdème ordinaire.

    Traitement de l'inflammation porte seulement le docteur.

    Comment enlever le phlegmon

    C'est suppuration dans les tissus de la graisse sous-cutanée. Il se développe dans la région maxillo-faciale lorsqu’il pénètre dans les tissus mous. flore pathogène: infections à staphylocoques et à streptocoques, Escherichia coli. L’infection des gencives est due à retrait prématuré de la dent touchée ou à mauvaise hygiène buccale après extraction dentaire.

    Phlegmon caractérisé rougeur des tissus et de l'éducation œdème sévère. La température corporelle augmente jusqu'à 38-39 ° C. Le patient ressent frissons, faiblesse, soif. Le traitement de la maladie est effectué seul docteuren fonction de expressivité du processus purulent peut être attribué traitement médicamenteux ou intervention chirurgicale.

    Que faire avec l'ostéomyélite

    C'est inflammation purulente dans le tissu osseux de la mâchoire. Le patient se sent douleur intense lors de la mastication, la température corporelle monte, se pose gêne aiguë lorsque vous touchez la zone enflammée. La pathologie se développe avec infection des tissus endommagés agents pathogènes.

    La maladie dangereux pour la santé et de la vie patient donc traitement de l'ostéomyélite engagé uniquement par un médecin. Spécialiste traite la zone touchée avec l'aide d'antibiotiques et d'antiseptiques, dans de rares cas, il est nécessaire enlever la zone osseuse malade.

    Photos de la période postopératoire

    Photo 4. Dégâts sanglants importants aux gencives après le retrait de la dent du trou.

    Photo 5. Vue d'un puits en bonne cicatrisation sans inflammation au site de la dent extraite.

    Photo 6. Un gonflement important survenu pendant la période de cicatrisation des gencives n'a pas été rapidement éliminé par le dentiste.

    Mesures préventives après la chirurgie

    Œdème dû à une extraction dentaire - réaction corporelle normale pour une intervention chirurgicale. Après la procédure est nécessaire suivre attentivement les recommandations du dentiste et regarder de près gonflement. Aux premiers symptômes de complication dont vous avez besoin consulter immédiatement un médecin.