Mastopathie mammaire fibrokystique diffuse: symptômes, diagnostic, traitement

La mastopathie fibrokystique diffuse (FCM) est un processus bénin, accompagné d'un développement anormal des tissus des glandes mammaires. Cette pathologie est un type de mastopathie et se distingue de ses autres types par l'apparition de kystes, de papillomes dans les canaux lactifères et de tumeurs provenant de cellules du tissu glandulaire. Actuellement, la FCM diffuse affecte plus de 50% des femmes. En règle générale, il se trouve à l'âge de 30 à 50 ans.

Les troubles hormonaux sont la principale cause de la maladie. Chez les femmes atteintes de FCM diffuse, taux élevé d'œstrogènes dans le sang. Cela se produit dans un contexte de déficit en progestérone, ce qui provoque la prolifération des tissus des glandes (échafaudage du tissu conjonctif, épithélium alvéolaire). On note également une augmentation de la production de prolactine, une hormone de la grossesse impliquée dans la lactation.

Il y a d'autres facteurs provocants:

  • blessures aux glandes mammaires dues au port prolongé de sous-vêtements inconfortables et à des vêtements serrés, ainsi qu'à des bosses,
  • prédisposition génétiquement déterminée, chargée d'hérédité, de la présence dans la branche de naissance de cas de cancer du sein, de mastopathie,
  • traitement hormonal, l’utilisation de contraceptifs hormonaux,
  • diabète, obésité,
  • troubles fonctionnels du système endocrinien, maladie de la thyroïde,
  • troubles sexuels, vie sexuelle pauvre et irrégulière,
  • maladies de l'appareil reproducteur, infertilité diagnostiquée, fausses couches, avortements, interruption de grossesse aux derniers stades.

Il a également été constaté que la MCF diffuse peut survenir en fin de grossesse (après 35 ans), en cas d'allaitement court (moins de 3 mois) et en cas d'abandon complet de l'allaitement. Le mode de vie de la femme est également important: l’exposition au stress, la consommation d’alcool et le tabagisme augmentent le risque de développer la maladie.

Classification

La forme diffuse de la maladie est divisée en:

  • adénose - mastopathie avec prédominance de la composante glandulaire,
  • fibrocystose - mastopathie avec une prédominance de la composante kystique,
  • fibroadénose - mastopathie avec une prédominance du composant fibreux,
  • adénose sclérosante,
  • forme mixte.

Du point de vue de la localisation, la PCM diffuse peut être unilatérale et bilatérale (elle affecte l’une ou les deux glandes mammaires). Selon la gravité des manifestations cliniques, on distingue une forme modérée, insignifiante et prononcée.

Le principal symptôme de la mastopathie mammaire fibrocystique diffuse un grand nombre de petites cavités et de phoques. Les néoplasmes sont souvent mobiles et affectent les deux seins. La plupart d'entre eux sont difficiles à détecter à la palpation. Pendant le cycle menstruel, elles changent de taille, de forme et d’emplacement.

Peut-être une augmentation des ganglions lymphatiques. Cela peut se produire de manière imperceptible ou être accompagné d'une douleur intense (en fonction des caractéristiques du corps).

L'écoulement du mamelon est un autre symptôme caractéristique du PCM diffus. Le secret est un liquide blanc laiteux, jaune pâle ou clair. Parfois, il y a du sang dedans - un signal indiquant la rupture d'un petit vaisseau sanguin. La décharge se distingue par une irrégularité et apparaît dans la deuxième phase du cycle menstruel.

La douleur dans la glande mammaire peut être brûlante, cousue, pressante. Certaines femmes se plaignent de douleurs constantes qui disparaissent après les procédures thérapeutiques locales (enveloppements, compresses, lotions). Parfois, il se propage au dos, aux épaules ou aux aisselles. Dans le même temps, on observe un gonflement prononcé de la poitrine, accompagné d'une augmentation des kystes et des noeuds, d'une sensation d'éclatement et de lourdeur.

La maladie entraîne souvent une augmentation de la température corporelle, des maux de tête, des vertiges, des nausées, un malaise général, une faiblesse, des ballonnements et même des évanouissements. La femme subit des sautes d'humeur, agacée, dort mal.

Aux premiers stades, ces symptômes peuvent s'atténuer après le début des menstruations. Le patient ressent une diminution de la taille des nodules pathologiques et une amélioration significative du bien-être. Cependant, il s’agit d’un phénomène temporaire. La maladie ne disparaît pas, mais ne répond qu'à un changement du fond hormonal.

Diagnostics

Le diagnostic de la mastopathie mammaire fibrocystique diffuse repose sur les sensations du patient et les méthodes d'imagerie médicale. Tout d'abord, le mammologue palpe les glandes, examine les antécédents et les plaintes du patient. Puis nomme des examens supplémentaires. L'un d'eux est le diagnostic par ultrasons. Il révèle les kystes formés et les changements pathologiques dans les tissus de la glande mammaire.

La mammographie sans contact (rayons X des glandes mammaires) est considérée comme plus informative. Il détermine avec précision le type de mastopathie, de micro et macrocalcifications (nœuds fibreux et kystes). L'étude est réalisée du sixième au septième jour du cycle menstruel, en projection directe et latérale. Une grossesse, l'allaitement et l'âge de 35 ans constituent une contre-indication à l'étude.

Thermographie parfois appliquée des glandes mammaires. L'objectif de ce diagnostic est d'identifier les foyers d'activité thermique accrue. Si nécessaire, des lésions suspectes sont percées. Les cellules sont extraites du noeud formé sous le contrôle des ultrasons et à l'aide d'une seringue pour les étudier au microscope, déterminer la structure des kystes et exclure le cancer du sein.

En présence de décharge du mamelon, un frottis est pris. Le matériel prélevé est envoyé pour examen cytologique. En outre, le patient devrait consulter un endocrinologue. Le médecin vous prescrira un test sanguin pour les enzymes hépatiques et les hormones thyroïdiennes. Un test sanguin biochimique est nécessaire pour éliminer le diabète.

Un diagnostic différentiel de la FCM diffuse est nécessaire car ses symptômes ressemblent à ceux du cancer du sein, du fibroadénome, de l'hyperprolactinémie et du syndrome prémenstruel.

Quelle méthode sera utilisée pour traiter la mastopathie fibrocystique diffuse, le médecin décide, compte tenu de la forme, du stade et des caractéristiques de l'évolution de la maladie. Seule une approche intégrée est efficace, y compris l'élimination des maladies concomitantes et provocantes, l'effet du médicament sur les processus pathologiques, le régime alimentaire et les contre-indications. Il est extrêmement important de s’assurer que les néoplasmes ne sont pas malins.

La pharmacothérapie vise à éliminer les déséquilibres hormonaux et à rétablir le fonctionnement complet de tous les organes. À cette fin, la physiothérapie (traitement au laser et électrophorèse) et divers médicaments sont utilisés:

  • préparations d'iode
  • les sédatifs - pour stabiliser le fond psycho-émotionnel,
  • analgésiques - pour éliminer la douleur,
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens - soulagent le gonflement et l’inflammation,
  • diurétiques - pour maintenir la fonction rénale et hépatique.

L'effet complexe de ces médicaments étant de nature systémique, seul un médecin devrait les prescrire.

Un bon résultat fournit la thérapie de vitamine. Pour renforcer la paroi vasculaire et réduire l’œdème, les vitamines A, C et P. sont indiquées, les vitamines B stimulant le métabolisme. La vitamine E est un antioxydant naturel qui affecte le métabolisme des hormones et des graisses.

L'hormonothérapie est choisie en fonction de l'âge de la femme. Les patientes en période de procréation se voient prescrire des contraceptifs hormonaux oraux. Les progestatifs sont également efficaces et sont pris dans la deuxième phase du cycle menstruel (Dufaston, Utrozhestan). À l'âge de la périménopause, les anti-œstrogènes (Tamoxifenum), les androgènes (Testobromlecid, Methyltestosterone) sont recommandés. Avec une pathologie cyclique prononcée, les médicaments bloquant la production de prolactine et les remèdes homéopathiques sont utilisés.

Le régime joue un rôle important dans le traitement de la mastopathie fibrocystique diffuse. Il est nécessaire de réduire l'utilisation de sel, de refuser les aliments gras, le chocolat et les fast-foods. Il est recommandé de remplacer le café fort et le thé noir par des herbes ou du vert. Une alimentation riche en fibres devrait prédominer dans l’alimentation - céréales, fruits et légumes frais. Deux fois par semaine, il est conseillé de manger du poisson et des viandes maigres. En adhérant à ces règles, vous pouvez non seulement accélérer la récupération, mais aussi réduire le risque de développer la maladie.

Le traitement chirurgical est effectué dans de très rares cas. La forme de l'intervention chirurgicale est choisie sur la base d'indications: pour suspicion de cancer du sein, augmentation rapide de la tumeur (dans les 3 mois), présence de complications (suppuration), rechute de kystes après une ponction récente. Les nœuds sont supprimés par résection sectorielle. Pendant l'opération, la tumeur est excisée avec la partie saine de la glande mammaire. Cela ne dure que 30 à 40 minutes. Après quelques heures, le patient peut quitter la clinique.

Si un kyste est détecté, il est perforé, ce qui élimine le liquide kystique. Les médicaments sclérosants sont introduits dans la cavité formée. Ils contribuent à la fusion des parois de la membrane kystique. Il est également possible de décortiquer un kyste avec suture de la glande mammaire. Au cours de l'opération, un examen histologique urgent du matériel excisé est effectué. Si les résultats confirment le cancer, le volume de l'intervention chirurgicale augmente jusqu'à ce que toute la glande mammaire soit retirée.

Pendant le traitement de la FCM diffuse, il est interdit de boire de l'alcool et de fumer. De forts effets thermiques peuvent activer le processus pathologique, vous devez donc limiter les visites aux salons de bronzage et aux bains, bronzer modérément et en maillot de bain. Le soutien-gorge ne doit pas exercer de pression sur la poitrine.

Grossesse et maladie

Avec la mastopathie fibrocystique diffuse des glandes mammaires, une grossesse et une naissance réussie sont possibles. Si la conception a eu lieu, il est important d'informer votre médecin. La grossesse est indésirable pour la mammographie, l'examen des canaux lactifères par l'introduction de colorants et d'autres procédures complexes. La prudence est également de mise dans les traitements à base de plantes.

Habituellement, les femmes enceintes suivent un traitement de soutien léger avec correction hormonale. Le médecin peut prescrire des remèdes à base de plantes sans danger avec un effet calmant, décongestionnant et analgésique.

L'allaitement avec FCM diffuse est également autorisé. Souvent, cela aide à corriger l'état du patient. Les kystes peuvent diminuer de taille ou même disparaître. La seule chose, il est important de ne pas nourrir le bébé trop longtemps (pas plus de 12 mois). Sinon, le risque de tumeurs augmente.

Prévention et complications possibles

Le respect des mesures préventives réduit le risque de maladie et contribue à un rétablissement rapide, le cas échéant. Ceux-ci incluent: renoncer aux mauvaises habitudes, éviter les situations stressantes, choisir les sous-vêtements, maintenir un style de vie mobile, réduire la consommation de sel, traiter rapidement les maladies des organes du bassin.

Une sélection compétente de contraceptifs hormonaux et des visites régulières chez un oncologue et un mammologue (au moins une fois par an) sont importantes. L'allaitement pendant plus de 6 mois réduit le risque de développer un cancer de 2 fois.

Toutes les femmes, y compris les femmes en bonne santé, doivent apprendre à contrôler indépendamment les glandes mammaires. Ce conseil est particulièrement pertinent dans la période périclimactérique (après 45 ans). Cela se fait par inspection visuelle de la poitrine dans le miroir et en position couchée et debout. Si un sceau anormal est trouvé, consultez un médecin.

Malgré l'évolution bénigne, les modifications fibrokystiques constituent un environnement favorable au développement de maladies malignes. Avec la prolifération active (prolifération) des cellules affectées, le risque de cancer est de 32%. Avec moins d'activité du processus pathologique, le risque est réduit à 1%.

Cet article est publié à des fins éducatives uniquement et ne constitue pas un matériel scientifique, ni un avis médical professionnel.

Qu'est-ce que la mastopathie fibrocystique?

La mastopathie est une pathologie très commune. Avec cette maladie, il se produit un changement dans la structure des tissus individuels de la glande mammaire, leur prolifération pathologique. Selon le type de tissu qui commence à prévaloir, une mastopathie glandulaire, fibreuse ou mixte se produit. Parfois, le tissu conjonctif et le tissu glandulaire sont remplacés par de la graisse (sous forme de graisse fibreuse). Distinguer la mastopathie nodulaire (joint unique) et la forme diffuse (il existe un groupe de petits nodules).

La formation est caractérisée par des joints constitués de tissu conjonctif (fibreux), divisé en petits kystes remplis de liquide. Peut-être la prédominance d'éléments structuraux fibreux ou kystiques. La mastopathie fibrokystique est une pathologie bénigne des glandes mammaires, mais si le déséquilibre hormonal n'est pas éliminé à temps, il apparaît un néoplasme malin qui, par les premiers signes, ne peut pas être distingué de la mastopathie fibrokystique.

Selon la nature des manifestations, on distingue 3 formes de pathologie diffuse: exprimée légèrement, modérée et prononcée. Les phoques atteints de mastopathie fibrocystique diffuse prononcée ne se trouvent que dans une glande mammaire ou dans les deux (ce qui est observé plus souvent). La mastopathie fibrocystique diffuse se rencontre le plus souvent chez les femmes en âge de procréer (jusqu'à 40 ans).

Chez les nouveau-nés et les jeunes filles, la mastopathie dite fibrokystique physiologique est associée à de profonds changements du fond hormonal. En règle générale, elle est restaurée d'elle-même, la pathologie disparaît.

Signes et symptômes de la mastopathie

Reconnaître la mastopathie diffuse de ce type par la présence des signes suivants:

  1. L'apparition de multiples phoques mobiles dans n'importe quelle partie de la glande mammaire ou dans tout son volume.
  2. Gonflement et sensibilité des glandes mammaires, s'intensifiant dans la seconde moitié du cycle menstruel, lorsque la taille des néoplasmes augmente. La douleur est brûlante, cousue, douloureuse, il y a une sensation de plénitude.
  3. Ganglions lymphatiques élargis à l'aisselle. Leur gonflement et leur douleur peuvent être insignifiants et forts.

Avec une forme modérée et prononcée de pathologie fibrokystique diffuse, une décharge des mamelons apparaît. Ils peuvent être transparents, blancs ou jaunâtres, mais ils contiennent parfois des impuretés sanguines, ce qui indique des dommages aux petits vaisseaux sanguins qui percent la glande mammaire.

Si le processus inflammatoire commence, une rougeur de la poitrine, de la fièvre est possible. Une aggravation de la maladie est indiquée par l'apparition d'un mal de tête, de vertiges, de nausées, d'évanouissements.

Avertissement: L'autodiagnostic régulier joue un rôle important, car il permet de détecter les premiers signes de pathologie en examinant et en palpant les glandes mammaires. Vous ne pouvez pas vous soigner sans connaître le diagnostic exact. Ceci est extrêmement dangereux, car il entraîne une croissance accélérée des néoplasmes, dont la nature peut ne pas être que bénigne.

Causes de la mastopathie

La cause principale de la pathologie fibrokystique diffuse est l’échec hormonal dans le corps, dans lequel les œstrogènes prédominent dans le rapport des hormones sexuelles féminines.Les facteurs contribuant à l'apparition d'anomalies hormonales sont:

  • dysfonctionnement des ovaires à la suite de processus inflammatoires, de kystes ou de tumeurs dans les organes de l'appareil reproducteur,
  • maladies tumorales de l'hypophyse et d'autres glandes endocrines,
  • utilisation prolongée de médicaments hormonaux (par exemple, dans le traitement de l'infertilité ou dans le but d'éliminer les troubles menstruels),
  • l'utilisation de contraceptifs à forte teneur en œstrogènes,
  • refus d'allaitement ou de lactation trop longue,
  • avortement
  • changements hormonaux au début de la puberté ou de la préménopause (y compris au début de la ménopause).

Les femmes qui présentent une prédisposition héréditaire à des pathologies des glandes mammaires sont à risque pour la maladie de la mastopathie diffuse de ce type.

Caractéristiques de la maladie chez les femmes enceintes

La présence d'une telle maladie ne constitue pas un obstacle à la naissance d'un bébé en bonne santé. Parfois, la pathologie est détectée après la grossesse. Lors de ses visites chez un mammologue, une femme doit toujours informer le médecin de son état de santé particulier, car les femmes enceintes ne doivent pas subir de mammographie, ainsi qu'une étude des canaux lactifères utilisant un produit de contraste.

Pendant cette période, il est impossible d'utiliser de nombreux médicaments, y compris à base de plantes, car ils ont un effet néfaste sur le fœtus et peuvent provoquer une fausse couche. Généralement, seuls des analgésiques et des sédatifs sont prescrits, rarement - des médicaments pour corriger les niveaux hormonaux.

Thérapie conservatrice

Tout d'abord, le traitement des maladies qui entraînent un déséquilibre hormonal est effectué. Afin de l'éliminer et de réduire la concentration d'œstrogènes dans le sang, des médicaments hormonaux sont prescrits:

  • Les produits à base de progestérone (Utrozhestan, Duphaston), ainsi que les COC (Jeanine, Marvelon),
  • les analogues d'hormones hypophysaires qui régulent la production d'œstrogènes (zoladex, buséréline),
  • les médicaments qui augmentent la teneur en androgènes dans le corps de la femme (méthyltestostérone),
  • agents pour réduire les niveaux de prolactine (parlodel).

L'effet des œstrogènes sur le corps est également supprimé avec l'aide de médicaments non stéroïdiens qui diminuent la sensibilité des récepteurs nerveux à ces hormones (tamoxifène). Afin de réguler le niveau de progestérone et de prolactine, on utilise des remèdes homéopathiques à base de mastodinone, de remèdes. Pour restaurer la fonction thyroïdienne et éliminer l’hypothyroïdie, des préparations à base d’iode (iodomarine) sont prescrites.

Le traitement anti-inflammatoire est effectué à l'aide de médicaments tels que le diclofénac, nise. Ils vous permettent d'éliminer la douleur dans la glande mammaire. Les diurétiques (furosémide) sont utilisés pour éliminer l'œdème dans la poitrine.

La thérapie de vitamine est nécessaire pour renforcer les défenses du corps. Un accent particulier est mis sur l'utilisation des vitamines A, C, E et du groupe B. Pour éliminer le stress émotionnel et ainsi améliorer le fond hormonal, autorisez les sédatifs.

Dans le traitement de la mastopathie diffuse, divers gels et crèmes sont utilisés, par exemple, le progestogel (avec la progestérone), le baume à base de pommade guérisseur (effet anti-inflammatoire), le traumel C (pour réduire la douleur et l'inflammation).

Des méthodes de physiothérapie sont utilisées (acupuncture, électrophorèse, traitement au laser, bains au radon et autres), qui peuvent ralentir le développement des ganglions et renforcer le corps. Une grande importance est attachée aux régimes amaigrissants, à la lutte contre la surcharge pondérale.

Il est acceptable d’utiliser une médecine traditionnelle à effet calmant (infusions d’agripaume, de valériane, de menthe et d’autres plantes). À la maison, pour réduire l'inflammation et la douleur, vous pouvez utiliser des pommades au camphre, à la propolis et à la chélidoine. Pour la résorption des phoques, on prend des teintures et des décoctions de bore utérus, de bardane et de pinceau rouge.

Causes de l'apparition d'une mastopathie fibrokystique

Le rôle principal dans l'apparition de la maladie est attribué aux modifications du fond hormonal du corps. Sous l'influence des hormones, le sein change - du début du processus de puberté et de la croissance mammaire à la période de gestation et de lactation.

Avec l'apparition de tout échec hormonal dans de tels processus, un dysfonctionnement des glandes mammaires, un changement dans les tissus se développe. En conséquence, des néoplasmes kystiques ou fibreux se produisent.

Les facteurs suivants contribuent au déséquilibre des antécédents hormonaux des femmes:

  • stress
  • fatigue excessive
  • grossesse et allaitement
  • facteurs héréditaires
  • maladie du foie
  • relations sexuelles irrégulières,
  • maladies gynécologiques,
  • troubles dans le système endocrinien.

Mais l'apparition d'une mastopathie bilatérale est principalement due à une augmentation du taux d'œstrogènesainsi que la réduction de la progestérone. L'œstrogène devient la cause de la croissance du stroma et du tissu épithélial des canaux, et la progestérone ne permet pas ce processus et différencie l'épithélium.

Lorsque la progestérone ne suffit pas, un gonflement se produit dans la poitrine et le tissu conjonctif augmente. En raison de la prolifération des canaux, des kystes apparaissent et la prolactine (l'hormone de la lactation), augmentant au-delà de la période de lactation et dans la 2e phase du cycle, provoque un gonflement, un engorgement, une douleur thoracique.

Il existe des maladies associées à la mastopathie fibrokystique:

  1. fibromes utérins
  2. hyperplasie de l'endomètre,
  3. endométriose
  4. inflammation des appendices utérins,
  5. maladies de la thyroïde et du foie
  6. maladie scléropolycystique des ovaires,
  7. maladies accompagnées de taux élevés d'œstrogènes.

Quels sont les symptômes de la FCM bilatérale diffuse?

Le symptôme le plus courant de la mastopathie fibrocystique bilatérale est la détection d'une zone dense de tissu lors de la palpation dans les tissus des deux glandes mammaires. Au cours de la 2e phase du cycle et avant l’apparition de la menstruation, le phoque peut faire mal, il se caractérise par des douleurs tiraillantes et parfois brûlantes.

En cours d'examen indépendant ou chez un mammologue des sceaux simples ou des nodules multiples sous forme de raisins sont révélés. La forme diffuse de la maladie affecte souvent les parties supérieures des glandes.

Les symptômes suivants sont toujours notés:

  • gonflement et élargissement des glandes mammaires,
  • fluide des mamelons (clair ou sanglant),
  • modification de la taille des ganglions lymphatiques sous les aisselles.

Environ 15% des femmes atteintes de cette maladie ne signalent pas de douleur. Ceci est associé à un niveau de sensibilité différent, à un arrangement spécial de terminaisons nerveuses dans la poitrine.

Aussi les kystes peuvent ne pas apparaître à la palpation au début. La même chose se produit lorsque les éléments fibreux prédominent. Pour cette raison, pour le diagnostic et la détection rapide de la maladie, vous devez consulter régulièrement un mammologue.

Vous pouvez en savoir plus sur les symptômes de la mastopathie fibrocystique diffuse avec prédominance du composant kystique.

La maladie est-elle dangereuse pour les femmes?

La mastopathie seule n'est pas une maladie mortelle.. Mais cela détériore la qualité de vie des femmes. En outre, la mastopathie n’est pas considérée comme une condition précancéreuse, c’est-à-dire qu’elle n’y passe pas. Mais les espèces nodales peuvent simuler le cancer du sein.

La mastopathie sert souvent de fond au cancer. (Il est important de prendre en compte certaines similitudes des facteurs de risque de cancer et de mastopathie).

Causes d'occurrence

La principale cause de la mastopathie est un déséquilibre hormonal prononcé. En raison de divers facteurs, les ovaires commencent à produire une quantité accrue d’œstrogènes, tandis que leur taux de progestérone diminue.

Mastopathie fibrokystique - causes:

  • prédisposition héréditaire
  • l'apparition de la ménarche à l'adolescence,
  • début de la préménopause,
  • dysfonctionnement des ovaires ou de la glande thyroïde,
  • avortement
  • accouchement
  • l'allaitement maternel à long terme,
  • L'allaitement
  • traitement hormonal.

Presque toutes les femmes, de l'adolescence au début du climat, sont à risque. Les tumeurs bénignes de la glande mammaire se retrouvent chez les jeunes filles, les nourrissons et même les hommes. Toutefois, selon les statistiques, la maladie survient le plus souvent chez les femmes en âge de procréer ou entrées dans la période de préménopause.

Les principaux symptômes

La maladie fibrokystique diffuse du sein présente les symptômes suivants:

  • Un grand nombre de petits phoques et de cavités dans la poitrine. Les néoplasmes touchent généralement les deux glandes mammaires et, au cours du cycle menstruel, ils peuvent changer de forme, de taille et de localisation. Les phoques sont mobiles, la plupart d'entre eux sont difficiles à détecter à la palpation.
  • Ganglions lymphatiques enflés. Dépend des caractéristiques du corps. Dans certains cas, le nœud gonfle et devient douloureux, dans d'autres, l'augmentation est subtile.
  • Décharge de mamelon. Le plus souvent, ils ressemblent à un liquide clair, jaune pâle ou blanc laiteux. Apparaissent généralement dans la seconde moitié du cycle menstruel et sont irrégulières. Parfois, du sang apparaît dans la décharge - un signal indiquant qu'un petit vaisseau sanguin a éclaté sous pression.
  • Œdème mammaire sévère. Il se produit dans la seconde moitié du cycle et s'accompagne d'une augmentation du nombre de nœuds et de kystes. Il s'accompagne d'une sensation de lourdeur et d'éclatement, parfois une sensation de brûlure.
  • Douleur mammaire. Cela peut être écrasant, cousu, brûlé. Vient habituellement dans la seconde moitié du cycle, mais certains patients se plaignent de douleurs constantes. Passe après les procédures thérapeutiques locales (lotions, compresses, enveloppements).
  • Augmentation de la température. Souvent accompagné de gonflement et de douleur. Dépend des caractéristiques individuelles du corps. Parfois accompagné de vertiges, maux de tête, nausées et même évanouissements.

Les symptômes de la mastopathie sont très divers et peuvent être déguisés en n'importe quelle maladie. Si vous remarquez la présence d'au moins deux d'entre eux, consultez immédiatement un médecin pour confirmer le diagnostic et développer un schéma de traitement individuel.

Options de diagnostic

La forme diffuse de la mastopathie avec un grand nombre de petits phoques et de kystes est difficile à détecter lors de l'auto-examen, en particulier au stade initial. Les femmes peuvent consulter un médecin en cas de douleurs à la poitrine, d'écoulement des mamelons ou de modification du cycle menstruel.

Pour clarifier le diagnostic, le patient est soumis à une échographie. L'échographie donne une mastopathie fibrokystique chez les femmes de moins de 35-40 ans.

La mammographie, qui donne des résultats plus précis, est recommandée pour les patients plus âgés. La mammographie sans contact de la mastopathie fibrokystique est contre-indiquée chez les femmes de moins de 35 ans, enceintes et allaitantes.

Afin de clarifier le diagnostic, un test sanguin biochimique peut être prescrit, afin d'identifier les pathologies d'autres organes de la reproduction, une référence à un gynécologue est donnée pour étudier l'état de l'utérus et des ovaires.

Lorsque des tumeurs et des kystes sont détectés, une ponction est effectuée, les tissus prélevés sont envoyés à examen cytologique. Le but de l'opération est d'exclure l'apparition de tumeurs malignes.

Si la nature bénigne des tumeurs est confirmée, le patient reçoit le traitement thérapeutique approprié. En cas de détection de cellules malignes, une chimiothérapie, une mastectomie ou une résection partielle de la glande mammaire est recommandée.

Même au début de la mastopathie, le traitement n’est prescrit que par un mammologue. Qu'est-ce qui est impossible avec la mastopathie fibrokystique? Ne pas se soigner soi-même, en essayant alternativement sur vous-même tous les médicaments disponibles et les recettes alternatives.

La raison de l'apparition de la maladie fibrokystique avancée est une visite ultérieure chez le médecin. Seul un spécialiste peut évaluer correctement la nature des néoplasmes, l'état des antécédents hormonaux, choisir des médicaments qui ne se contrediront pas et ne provoqueront pas d'effets secondaires.

Au début, des préparations phytothérapeutiques et homéopathiques sont proposées.:

  • des pilules
  • onguents
  • infusions
  • thés

Mastodinon a fait ses preuves sous la forme d'une infusion alcoolique à base de plantes, Phytolon contenant de l'extrait d'algue brune.

Dans les formes diffuses, Klamin est utilisé, contenant une proportion accrue d’iode et ayant un effet antitumoral prononcé.

Pour soulager la douleur, les symptômes sont prescrits:

Tumeurs et kystes graves, traitement hormonal avec:

  • des pilules
  • injection
  • implantation sous-cutanée.

Les contraceptifs bien établis de la dernière génération, qui ne causent pas d'effets secondaires. Les médicaments augmentent la quantité de prolactine et suppriment la formation d’œstrogènes, inhibant ainsi le développement de néoplasmes et réduisant les tumeurs existantes. L'Utrozhestan est efficace dans cette phase sous forme de comprimés ou de suppositoires vaginaux contenant de la prolactine naturelle.

Si le développement des formations se poursuit, les patients reçoivent un traitement plus efficace sous forme d’injections de testostérone ou de stéroïdes. Ils se déroulent généralement en cours, en alternance avec des médicaments d'entretien plus légers.

Avec un traitement hormonal, vous devez être prudent avec les préparations à base de plantes, de nombreuses plantes inhibent l'efficacité des médicaments hormonaux.

De remèdes populaires sont particulièrement efficaces:

Pour résoudre les tumeurs et améliorer l'état général, utilisez:

  • bardane
  • plantain,
  • pinceau rouge
  • chélidoine
  • cônes de houblon
  • millefeuille
  • Millepertuis
  • calendula.

Sur l'utilisation correcte de la bardane, des feuilles de chou et d'un pinceau rouge pour la mastopathie, consultez notre site Web.

Pour soulager les symptômes et la gravité de la douleur, appliquez:

  • applications de miel ou d'argile,
  • compresses de feuilles de chou ou de bardane.

Toutes les méthodes de traitement alternatif doivent être discutées avec le médecin traitant et entrées dans le schéma thérapeutique général.

Pour le traitement de la mastopathie, un régime alimentaire est très important. Améliorer la condition aidera à se débarrasser de l'obésité, ce qui contribue à augmenter la production d'œstrogènes.

Le régime alimentaire doit être nutritif, varié et pas trop calorique.

Assurez-vous d'inclure au moins 500 g de fruits et légumes dans le menu du jour, de préférence frais, cuits à l'étouffé ou cuits à la vapeur. Le régime alimentaire est diversifié par des produits laitiers faibles en gras, de la volaille maigre, du poisson de mer et d'eau douce, des céréales, des légumineuses et des plats à base de soja.

La forme kystique implique un apport modéré en liquide. Exclure du menu les aliments très salés, provoquant un gonflement et des boissons gazeuses. Buvez de l'eau en bouteille, du thé vert et des tisanes, des boissons aux fruits de baies faites maison, des compotes et des jus fraîchement pressés dilués dans de l'eau.

Maladie et grossesse

Avec toute forme de mastopathie mammaire fibrokystique, une grossesse et une naissance réussie sont possibles. Comme la forme diffuse est plus courante chez les jeunes femmes, la grossesse se déroule souvent dans le contexte de la maladie.

Lorsque cela se produit, il est important d'informer le médecin traitant. La grossesse n'est pas recommandée pour la mammographie, l'examen des canaux lactifères par l'introduction d'un liquide colorant et certaines autres procédures.

La prudence devrait être exercée dans le traitement de fines herbes. Même les plantes inoffensives peuvent causer des problèmes chez le fœtus jusqu'à une fausse couche.

On prescrit généralement aux femmes enceintes un traitement de soutien léger avec correction hormonale.

Des agents sécuritaires sont prescrits dans l'arsenal des phytothérapeutes, avec un effet calmant, analgésique et décongestionnant.

Avec la mastopathie fibrokystique, puis-je allaiter? Souvent, la grossesse elle-même et l'allaitement subséquent aident à corriger la situation. Les médecins ont noté des cas où, au cours de l'allaitement, la taille des fibromes et des kystes avait diminué ou même disparu.

Il est important de ne pas nourrir le bébé trop longtemps. L'allaitement au sein pendant plus de 12 mois est un facteur de risque pouvant causer non seulement des tumeurs bénignes, mais également des tumeurs malignes.

Lien avec l'oncologie

En eux-mêmes, les fibromes et les kystes ne dégénèrent pas en tumeurs cancéreuses. Cependant, une quantité accrue d'œstrogènes constitue un environnement favorable au développement de tumeurs malignes.

La mastopathie fibrokystique peut-elle évoluer en cancer? Outre les kystes inoffensifs, un cancer de la mastopathie fibrokystique peut survenir. Dans les conditions de déséquilibre hormonal et de faible immunité, ils garantissent une croissance rapide et réussie. Grand risque de ne pas remarquer un nouveau phoque à côté d'un grand nombre de phoques existants.

Pour éviter l'apparition de tumeurs cancéreuses, il n'est pas nécessaire de différer la correction du fond hormonal. Habituellement, le médecin prescrit une hormonothérapie légère dès le stade initial de la maladie. Dans les cas plus avancés, des injections d’œstrogènes bloquant la testostérone sont utilisées.

La mastopathie fibrocystique diffuse chez la femme n'est pas une phrase, mais une occasion de prendre votre santé au sérieux. Le traitement sera long, mais en cas de respect scrupuleux des recommandations du médecin, un rétablissement surviendra. Il est important de ne pas interrompre le cours et de ne pas essayer par soi-même des recettes douteuses et même nuisibles au détriment de méthodes éprouvées.

Pour plus d'informations à ce sujet, référez-vous à la section Mastopathie diffuse.

Étiologie de la maladie

Une mastopathie fibreuse diffuse des glandes mammaires au cours de la période préménopausique apparaît chez 20% des femmes. En même temps, les kystes et les nœuds semblent s’arrêter. Cela suggère que les hormones ovariennes jouent un rôle important dans la survenue d'une pathologie.

Il est prouvé qu'en présence de néoplasmes de nature bénigne, le cancer du sein se produit 3 à 5 fois plus souvent. La pathologie se développe dans 30% des cas en relation avec la présence de mastopathies ganglionnaires, qui s'accompagnent d'une prolifération. Cela prouve que le traitement sera efficace si la présence d'une maladie pré-tumorale est déterminée.

En médecine, il est habituel d'isoler la PCM de formes non proliférantes et prolifératives. En présence de mastopathie, il existe un risque de malignité. Si une forme non proliférante est observée, le risque est de 0,86%. Lorsqu'une prolifération modérée est observée, le risque est de 2,34%, mais en cas de forte prolifération, la probabilité augmente à 31,4%.

Une mastopathie fibreuse diffuse des glandes mammaires au cours de la période préménopausique apparaît chez 20% des femmes

Des études ont montré que les troubles non conventionnels du corps de la femme sont la principale cause de la maladie. Le traitement est généralement effectué dans le sens des hormones, car presque tous les processus associés au système reproducteur de la femme se déroulent sous la forte influence des hormones.

En présence de troubles de la régulation hormonale, des modifications dysplasiques du tissu mammaire se produisent. Les causes et le mécanisme de cette maladie ne sont pas entièrement compris. Mais on sait que le manque d’œstrogènes et de progestérone est au cœur du processus de la maladie. Avec une faible teneur en œstrogènes, l'épithélium prolifère dans les canaux des alvéoles et du stroma. Dans ce cas, la progestérone peut prévenir ces processus pathologiques. Mais son contenu insuffisant ne donne pas l'effet recherché.

Indications médicales

Lorsque le déficit en hormone progestérone est noté, il se produit un gonflement des seins. Il peut se propager de manière diffuse. Une hypertrophie du tissu conjonctif est notée à l'intérieur des lobules. Lorsque la prolifération de l'épithélium dans les canaux commence, il existe un risque élevé de kystes. Ils peuvent se propager de manière diffuse à travers la glande mammaire.

Un rôle important dans le mécanisme de la maladie appartient à la prolactine sanguine. Il a un effet puissant sur tous les tissus des glandes mammaires. Il stimule les processus d'échange entre les cellules épithéliales au cours de toutes les années de la vie. Avec la présence excessive de prolactine, on observe un œdème, une dureté et une douleur dans la poitrine. Les symptômes s'aggravent au moment de la deuxième phase du cycle menstruel.

Dans la plupart des cas, la mastopathie bilatérale survient dans le contexte des maladies de l'hypothalamus, l'hypophyse. La maladie peut être causée par une violation de la glande thyroïde. Les facteurs contributifs sont le surpoids, la présence de diabète sucré et les troubles du métabolisme lipidique.

Pour poser le bon diagnostic, il est nécessaire de recueillir un historique médical complet. Une prédisposition héréditaire aux troubles hormonaux est un facteur important. Ces derniers phénomènes peuvent être causés par des troubles sexuels, des pathologies du foie et des voies biliaires, la grossesse et l’accouchement. Il y a souvent une mastopathie avec une prédominance de la composante kystique pendant la ménarche ou pendant la ménopause.

Lorsque le déficit en hormone progestérone est noté, un gonflement se produit sur les glandes mammaires

À l'adolescence, la mastopathie unilatérale est moins fréquente que la bilatérale. Les symptômes de la maladie sont négligeables. La manifestation principale est la présence d'une faible douleur dans la partie supérieure de la poitrine.

La FCM diffuse se développe chez les femmes qui ont un cycle menstruel biphasique. Il est plus difficile de traiter la maladie chez les femmes âgées de 30 à 40 ans. Dans de tels cas, plusieurs petits kystes remplis d'une composante glandulaire sont plus courants. Des sensations douloureuses marquées sont notées.

Mammographie

La mammographie est une autre méthode d'examen mammaire populaire. Elle est réalisée par radiographie. Pendant l'examen, n'utilisez pas de produits de contraste. Cette méthode est informative et fiable. Grâce à son utilisation, vous pouvez détecter même les plus petites tumeurs, dont la taille ne dépasse pas 1 cm.En présence d'un cancer du sein, sa fiabilité est de 95%. Mais pour cette méthode d'examen, il existe des contre-indications:

  • femme de plus de 35 ans,
  • la grossesse
  • lactation.

Mais lorsqu'il est nécessaire de procéder à un examen des glandes mammaires denses, cette technique n'est pas fiable. Plus la recherche et les calculs statistiques sont nombreux, plus il est prouvé que toutes les mastopathies sont associées à des troubles du système reproducteur. Quand une femme a des fibromes utérins, le risque de mastopathie est de 90%. Si l'adénomyose rejoint un myome, le risque de mastopathie nodulaire est autorisé. Tous ces faits permettent de classer les femmes atteintes de la maladie en cause à risque de développer la maladie.

Si une femme a un processus inflammatoire dans le système reproducteur, le risque de mastopathie est faible. Ce n'est que 25%. Dans ce cas, les formes nodales n'apparaissent pas. Par conséquent, l'inflammation du système reproducteur ne conduit pas à l'apparition de la maladie. Le plus grand risque est observé chez les femmes qui ont simultanément des fibromes. Lors de l'examen de tels patients, une forme diffuse ou mixte de la maladie peut être détectée.

Thérapies

Quand une femme a une mastopathie, il est nécessaire de prélever des échantillons de tissus qui ont subi des modifications. Après la détection de cellules cancéreuses ou de cellules ayant subi une dysplasie, un traitement chirurgical est nécessaire. Ils ont recours à l'ablation urgente de la tumeur. Après le retrait, il est nécessaire de procéder à un examen histologique du matériel retiré.

Puisque les causes de la mastopathie sont différentes maladies, le traitement vise à éliminer le mal primitif. Il est nécessaire de recourir au traitement des troubles hormonaux. Il est nécessaire d'éliminer les maladies gynécologiques, suivre un régime. Tous les aliments ont un effet direct sur le métabolisme des stéroïdes.

Si vous mangez des produits gras et à base de viande, une diminution des androgènes peut survenir. Cela peut entraîner une augmentation des taux d'œstrogènes dans le sang. Il est nécessaire de respecter strictement les vitamines. Il est nécessaire de manger des fibres grossières, car elles présentent un effet anticancérogène.

Le plus souvent, les médecins prescrivent des médicaments à base de plantes. Si une femme a une mastopathie associée à une mastalgie, il est nécessaire de prendre des médicaments. Ils ont recours à des analgésiques, des bromocriptines, des huiles d’onagre, des médicaments homéopathiques, des vitamines. Les iodures de potassium, l’utilisation de contraceptifs oraux, les plantes médicinales, le Danazol, le Tamoxifène, la progestérone naturelle sont très efficaces. Mais le plus efficace est le médicament de progestérone naturelle.

Prendre d'autres médicaments

Utilisation répandue de médicaments progestatifs, qui sont administrés par injection et implants. Dans le premier cas, l’énanthate est utilisé. Il ne doit être administré qu'une fois tous les 3 mois. Dans ce cas, des effets secondaires peuvent survenir. Ils se manifestent par des saignements intermenstruels et une aménorrhée prolongée. Plusieurs études ont prouvé que ce médicament ne nuit pas aux tissus des glandes mammaires et de l'utérus. Mais il montre de hautes propriétés curatives.

Norplant est un médicament efficace. Cet outil a des propriétés contraceptives, offrant un résultat favorable pour un traitement pendant 5 ans. Les médicaments d'autres groupes peuvent être utilisés pour le traitement. Mais dans ce cas, le traitement durera longtemps. Il est prouvé qu'avec les médicaments hormonaux, le déséquilibre hormonal est bien et rapidement éliminé. Cela élimine la cause même de la maladie.

Il est prouvé qu'il est nécessaire de mener une thérapie active. Norplant est souvent utilisé pour traiter la mastopathie diffuse. Les gestagènes oraux sont utilisés pour traiter la mastopathie fibrokystique. Les plus célèbres de ces médicaments sont Duphaston et Utrozhestan. Duphaston appartient à la progestérone naturelle. Son utilisation fréquente est due au nettoyage complet des propriétés androgènes et anaboliques. Il est préférable de recourir à un long traitement avec le dernier médicament.

Thérapie avec Utrozhestan et Mastodion

La progestérone micronisée naturelle est l’Utrozhestan. Il est pris par voie orale et vaginale. Son avantage sur les autres médicaments est le naturel. Il contient de la progestérone micronisée, qui est un moyen identique à la progestérone. Cela est dû à l’exclusion complète de tout effet secondaire.

Les médecins ont recours à des frais de phytothérapie. Ils présentent un bon effet anti-inflammatoire. Ils sont utilisés pour éliminer la douleur. Ces fonds nécessitent une utilisation à long terme, de sorte que le traitement est transféré à la deuxième phase du cycle menstruel.

Le mastodion est un médicament efficace pour le traitement de la FCM diffuse des glandes mammaires. Mastodion est pris avec une défaite à un ou deux côtés. Si le patient a une forme diffuse, Klamin est pris. Il s’agit d’un adaptogène végétal ayant des effets antioxydants, immunocorrecteurs et hépatoprotecteurs.

Si la pathologie principale est accompagnée de maladies du système reproducteur, un traitement complet est effectué. Sinon, il est impossible de guérir complètement la mastopathie fibrocystique diffuse des glandes mammaires.